Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 23 mai 2008

Déclaration de la Fédération des syndicats SUD Education.

Conseil Supérieur de l’Education du 22 mai.

Nouveaux programmes et nouveaux horaires de l’Ecole primaire, Des régressions inacceptables ! Monsieur le ministre, La Fédération SUD Education tient à vous faire part des motifs de son opposition totale aux décrets sur les nouveaux horaires et programmes de l’école primaire présentés pour avis au CSE du 22 mai. • Sur les programmes : Nous désapprouvons totalement l’idéologie qui les anime. Comment tourner le dos à la recherche pédagogique menée dans l’Education ? Comment peut-on dire : « L’école (...)  >> Lire la suite...
samedi 10 mai 2008

Soutien plein et entier aux luttes des sans papiers, quelles qu’en soient les formes.

La Fédération SUD Éducation apporte son soutien plein et entier aux diverses luttes actuelles des sans papiers, quelles qu’en soient les formes. C’est un combat citoyen. C’est aussi un combat syndical. Parce que les sans-papiers sont des travailleurs, qu’ils aient ou non un contrat de travail. Ils participent à l’économie de ce pays. Ils ne prennent le travail de personne, au contraire ils accroissent la richesse produite. Beaucoup cotisent à la sécurité sociale mais n’ont pas le droit (...)  >> Lire la suite...
vendredi 9 mai 2008
mis à jour dimanche 11 mai 2008

Tous en grève à partir du 15 mai !

Non ! La suppression de 11200 postes dans l’éducation nationale n’est pas due à une baisse d’effectifs dans les écoles, les collèges et les lycées ! C’est une décision prise pour faire des économies sur le budget de l’état et mieux répondre aux directives européennes. Ces mesures drastiques ont de graves conséquences à la fois pour les enseignants et personnels des établissements mais également pour les élèves touchés de plein fouet : Fermeture de classes dans le primaire et le secondaire Augmentation du (...)  >> Lire la suite...
mardi 29 avril 2008
mis à jour vendredi 9 mai 2008

En Mai, faisons reculer Darcos et Sarkozy !!

Tous ensemble, personnels, lycéenNEs, étudiantEs, parents et salariés ! Les journées de mobilisation se succèdent et ne voient pas baisser la mobilisation des lycéenNEs, des personnels et des parents face à la politique de casse de Darcos/Sarkozy. Encore 40000 personnes dans les rues parisiennes le mardi 15 avec pour la première fois la jonction des écoles élémentaires et des collèges et lycées à la veille des vacances parisiennes. Les personnels, les lycéenNEs mobilisés quotidiennement depuis (...)  >> Lire la suite...
mercredi 23 avril 2008
mis à jour vendredi 23 mai 2008

Continuons de signer la pétition : NOS ENFANTS SONT FICHÉS, ON NE S’EN FICHE PAS !

Base-élève : la mobilisation se poursuit !

Vous pouvez signer en ligne cette pétition ! Sommaire des documents suivants : l’appel du Conseil fédéral du 14 mars au 2 avril. la pétition ’Nos enfants sont fichés, on ne s’en fiche pas" le document de synthèse élaboré par le Collectif isérois contre Base-élève. le 4 pages fait par Sud-éducation 63 téléchargeable sur le site. Appel à tous les syndicats Sud-éducation et à leurs adhérents ! Le Conseil Fédéral du 14 mars a décidé de faire du mercredi 2 avril 2008 une journée de mobilisation (...)  >> Lire la suite...
vendredi 18 avril 2008
mis à jour samedi 19 avril 2008

On continue ! Personnels de l’éducation nationale, lycéenNEs, étudiantEs, parents !

Les journées de mobilisation se succèdent et ne voient pas baisser la mobilisation des lycéennEs, des personnels et des parents face à la politique de casse de Darcos/Sarkozy. Encore 40000 personnes dans les rues parisiennes le mardi 15 avril avec pour la première fois la jonction des écoles élémentaires et des collèges et lycées et le 17 avril. EnseignantEs/non-enseignantEs du premier comme du second degré avec les lycéenNes poursuivent leurs actions que ce soit en manifestant, en bloquant les (...)  >> Lire la suite...
vendredi 18 avril 2008
mis à jour dimanche 4 mai 2008

Communiqué commun Sud éducation Sud étudiant.

Dès le 6 mai, du primaire au supérieur : opposons une riposte unitaire à la casse de l’éducation publique !

Après une manifestation ayant rassemblé plus de 40.000 personnes de la région parisienne le jeudi 10 avril, ce sont 50.000 personnes qui ont défilé ce mardi 15 avril à Paris. Malgré la volonté du gouvernement de voir la mobilisation être étouffée sous les mesures répressives à l’encontre des lycéen-ne-s, force est de constater que le mouvement ne faiblit pas. Dans ce contexte, les revendications restent inchangées : rétablissement des 11.200 postes dans l’éducation nationale ; 25 élèves par classes dans (...)  >> Lire la suite...
vendredi 18 avril 2008

DECLARATION DE LA FEDERATION SUD EDUCATION AU CTPM DU 17 AVRIL 2008

Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Lors du dernier CTPM, la fédération SUD EDUCATION s’est longuement exprimée à propos des multiples aspects des choix ministériels les plus récents. Aujourd’hui nous insisterons plus particulièrement sur les « nouveaux » programmes scolaires imposés à l’Ecole Primaire. Sur le fond, nous désapprouvons totalement l’idéologie qui les anime. Comment tourner le dos à la recherche pédagogique menée dans l’Education ? Comment peut-on dire : « L’école primaire, qui (...)  >> Lire la suite...
samedi 12 avril 2008

Violences policières dans le 94

Communiqué des organisations syndicales CGT EDUC, SUD EDUCATION, SNES FSU et de la FCPE du Val de Marne

Alors que la mobilisation des lycéens, des parents et des enseignants prend de l’ampleur et entre dans une nouvelle phase avec l’implication du premier degré, le gouvernement persiste à ne pas vouloir entendre les revendications et multiplie les provocations policières. Les lycéens sont régulièrement chargés par la police qui n’hésite pas à faire usage de flash-balls. Ainsi, ce mercredi 9 avril au lycée Darius Milhaud, une élève mineure a été hospitalisée après avoir reçu un tir de flash-ball dans le (...)  >> Lire la suite...
vendredi 11 avril 2008

Nouvelle journée de grève le 15 avril !

Stop à la casse de l’éducation nationale !

Les manifestations du 10 avril à Paris et sur l’ensemble du territoire ont démontré une fois de plus la résistance des lycéens, des enseignants et des parents d’élèves aux suppressions de postes annoncées, à la généralisation des bacs pro en 3 ans entraînant la suppression des BEP et à l’instauration d’une politique éducative toujours plus réactionnaire. En Ile-de-France, l’AG des établissements en lutte et l’intersyndicale second degré CGT, CNT, FO, SNES, Sud-éducation, créent les conditions d’une nouvelle (...)  >> Lire la suite...
vendredi 4 avril 2008

10 avril pour tous les personnels de l’éducation nationale, les lycéens, les parents d’élèves : touTEs en grève !

Dans les écoles, les collèges, les lycées et à l’université !

Communiqué fédéral du 4 avril Depuis plusieurs semaines des établissements d’Île de France et d’autres régions de France se mobilisent contre les suppressions de postes d’enseignants et de vie scolaire, la multiplication des heures supplémentaires imposées ou non, la suppression des BEP et la généralisation des bacs pro en 3 ans, la disparition de nombreuses options... De nombreux établissements sont bloqués ou en grève. Les manifestations du 27 mars et du 3 avril ont été importantes et attestent de la (...)  >> Lire la suite...
jeudi 3 avril 2008

Les atteintes aux droits syndicaux se multiplient.

Les conditions de travail et d’étude se dégradent à tous les niveaux de l’Education nationale, de la maternelle à l’université, dans l’ensemble des établissements et des services. La suppression massive de postes depuis plusieurs années fait peser de lourdes menaces sur l’avenir des droits des personnels et notamment les droits syndicaux. Il était déjà fréquent que les élus du personnel ne soient pas remplacés dans leur classe lorsqu’ils siègent en CAPD (commission administrative paritaire départementale) (...)  >> Lire la suite...
vendredi 28 mars 2008

Sud-éducation appelle à amplifier la mobilisation dans l’éducation nationale !

Communiqué fédéral du 28 mars 08

Blocages, débrayages, occupations, manifestations , grèves… la lutte contre le plan social dans l’éducation nationale se structure et commence à essaimer en dehors de la région parisienne (Toulon, Toulouse, Blois D’ores et déjà, de nombreux établissements du second degré dont des lycées professionnels, en Ile-de-France sont en grève reconductible, en blocage ou en action (manifestations devant les Rectorats ou les Conseils généraux rassemblant enseignants, parents et lycéens) depuis trois semaines pour (...)  >> Lire la suite...
vendredi 21 mars 2008

Les évaluations nationales ne doivent pas être rendues publiques !

SUD Education dénonce l’affichage public notamment sur internet des résultats des évaluations nationales dans les écoles. Avec la suppression de la carte scolaire, c’est une nouvelle étape de la mise en concurrence des écoles.SUD Education appelle les conseils d’école et les enseignants-es à refusr la communication à l’administration des résultats des évaluations, leur affichage et leur mise en ligne. SUD Education alerte les personnels du second degré sur le risque d’extension de ce (...)  >> Lire la suite...
dimanche 16 mars 2008

Révo’ cul’ à l’école élémentaire

Communiqué fédéral

Saint-Denis, le 16 mars 08 Les diverses déclarations de Darcos et de Sarkozy et la publication en novembre 2007 du Protocole de discussion entre le ministre et 2 syndicats du premier degré (la Fédération Sud-éducation a refusé d’y participer, et la CGT ne l’a pas signé) laissait déjà deviner l’ampleur du bouleversement du fonctionnement des écoles que ce soit pour les enseignants, pour les élèves et les contenus d’enseignement. L’annonce hyper médiatisée de la suppression du samedi matin travaillé et la (...)  >> Lire la suite...
samedi 15 mars 2008

18 mars, et après ?

communiqué de la Fédération des syndicats SUD Éducation

Communiqué La Fédération des syndicats SUD Éducation appelle à la grève le 18 mars. Pourtant face à l’ampleur des attaques contre le premier et le second degré, SUD Éducation estime qu’on ne peut pas en rester à cette seule journée de grève. En intersyndicale nationale, nous travaillons à élargir la mobilisation du second degré (collèges, lycées, LP) au premier degré sur l’ensemble des mesures : baisse des DGH, suppressions de postes, inflation des heures supplémentaires, rapport Pochard, bac pro en trois (...)  >> Lire la suite...
vendredi 14 mars 2008

GREVE le 18 mars

Suppressions de postes et de classes, fermetures des BEP, programme de caporalisation des élèves, base élèves, précarité accrue... De la maternelle à l’université, la logique gouvernementale est la même : des arguments fallacieux pour promouvoir une pédagogie de façade alors que le véritable objectif est la démolition du service public d’éducation. Les rapports des commissions Pochard et Attali préconisent une plus grande autonomie des établissements, l’annualisation du temps de travail, l’augmentation (...)  >> Lire la suite...
jeudi 28 février 2008

collèges expérimentaux

L’expérimentation cheval de Troie de la déréglementation Par voie de communiqué de presse, 5 établissements (collège Jules Vallès de la Ricamarie - 42, collège Les explorateurs à Cergy Pontoise - 95, collège Beaumarchais à Meaux - 77, Collège Chevreul à L’Haÿ les Roses - 94 et collège Jean Jaurès et lycée Lumière à La Ciotat –13) ont appris le lundi 5 février qu’ils étaient désignés « sur proposition des recteurs concernés pour accueillir des équipes d’enseignants portant des projets innovants /…/ formées à (...)  >> Lire la suite...
dimanche 10 février 2008

Violence, école et société

Fin janvier 2008 dans le Nord, encore un fait divers concernant « la violence à l’école ». Après l’enseignante poignardée, le chef d’établissement agressé (qui se serait peut-être finalement auto-mutilé), voici donc l’élève qui insulte son enseignant et reçoit une gifle de la part de ce dernier. Les comportements violents n’ont aucune place dans une véritable relation éducative. Il est de la responsabilité de chacun-e (professionnel-le-s, élèves, parents) de refuser et de combattre la violence, et toute (...)  >> Lire la suite...
lundi 4 février 2008

Ni surpris, ni déçus mais en colère !

Rapport Pochard sur l’évolution du métier d’enseignant

La commission sur l’évolution du métier d’enseignant, mise en place par le gouvernement, a rendu public son rapport le lundi 4 février. Dès septembre, la Fédération SUD Education a refusé de participer aux auditions syndicales dans le contexte de la politique actuelle de casse de l’Éducation nationale alors que les grandes lignes que retiendra le gouvernement sont déjà dans le rapport Darcos (mars 2007) et dans la lettre de rentrée aux éducateurs de N. Sarkozy. Le 10 décembre, lors la présentation du (...)  >> Lire la suite...