Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 6 septembre 2017

Dominique, notre amie, notre camarade, militante et impliquée dans notre syndicat Sud éducation Vaucluse, Solidaires.

Dominique a rejoint les activistes lors des grandes grèves du printemps 2003. Elle a ensuite adhéré et milité au sein du syndicat à partir de 2006, avec le Congrès fédéral de Clermont-Ferrand. Passionnée par les questions de fonctionnement de l’Éducation nationale, elle a contribué à l’élaboration et à l’évolution de nos textes « Quelle école voulons-nous ? » Pendant plusieurs années, nous avons travaillé ensemble pour éditer des journaux spécifiques aux écoles maternelles et élémentaires. Nous avons aussi fait (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

Edito

Trop c’est trop ! La coupe est pleine ! L’état d’urgence est prolongé ! Ultime étape, avant de le rendre permanent. Transposer dans le droit commun les restrictions des libertés publiques sera bien utile pour interdire d’éventuels rassemblements et manifestations. La loi Travail 2, encore plus destructrice des droits sociaux que la première, est imposée par ordonnances, en plein été, dans le but d’éviter débat démocratique, conflits syndicaux et sociaux. Le Medef, toujours insatisfait, pousse déjà à aller (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

Menace sur les petits collèges : petit POISON deviendra grand !

Insidieusement mais implacablement, la fermeture des petites écoles et des petits collèges se poursuit dans chaque département : la Charente n’échappe pas à la règle. Quatre collèges du Nord Charente sont menacés : leur grande faute ? Moins de 200 élèves ! Si cette année encore, le danger a été repoussé, c’est grâce à la mobilisation des parents d’élèves, des élu-es locaux-ales et de la population des communes concernées. Notre syndicat (ainsi que la FSU et FO) a soutenu leurs actions sur le terrain mais aussi (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

CP à 12, pour 100% de réussite... mais laquelle ?

À chaque nouveau chef-des-tas (sic) et gouverne-ment (re-sic), son lot d’annonces « coup de poings » pour l’Éducation. Le tandem en roues libres, Macron/Blanquer, ne déroge pas à la règle et assène le fameux CP à 12 élèves : ni 11, ni 13, sinon ça ne marche pas... L’objectif ? 100% de réussite. Mais de réussite à quoi ? Zut, il semble que Blanquer/Macron aient oublié d’y réfléchir. Développer l’esprit critique, à n’en pas douter... la capacité à questionner le monde, éveiller la curiosité, mettre en question (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

La lutte, c’est classe !

Pour ce 1er journal de l’année, Sud éducation Lorraine donne la parole aux grévistes de Raon l’Étape... Et comme nous étions 100% de grévistes parmi les enseignant-es du collège, autant dire tout de suite que 3 pages ne suffiront pas pour que Christelle, Magalie, Nathalie, Caroline, Henri, Pascal, Nicolas, Marie-Claude, Jérôme, Thierry, Sylvie, Élodie, Émilie, Fred, Philippe, Marie, Audrey, Alex, Amélie, Muriel, Nicolas, Lucie, Guillaume, Catherine, Adeline, Pascaline, Emmanuelle, Gilles, Sophie, (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

Attention danger : mauvais stockage des produits et déchets chimiques !

Mardi 30 mai 2017, 15h30 : les 2500 élèves, étudiant-es et personnels du lycée Roland Garros, au Tampon (île de la Réunion), sont évacué-es en urgence, suite à des émanations de vapeurs toxiques provenant d’un local situé au rez-de-jardin du bâtiment principal de cours. Toutes les personnes incommodées sont examinées par un médecin du SAMU et cinq sont transportées à l’hôpital. Les élèves responsables de l’intrusion et du méfait sont vite interpellés. L’incident a eu des conséquences déplorables mais, en un (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

Pour une école ouverte à tout-es les élèves

Tout-es les enfants peuvent aller à l’école. L’idée est rarement contestée mais la chose devient plus complexe quand on envisage de scolariser tout-es les enfants dans les mêmes établissements. Les orientations actuelles pour « une école inclusive » interrogent les personnels, leurs pratiques, leur formation, leurs joies, leurs peines. Elles doivent aussi interroger les syndicalistes sur ce que peut signifier un droit réel à l’école pour toutes et tous, sur les revendications à construire et les (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

La grève des agent-es du 93

Entretien avec Bruno Jolivet, agent à J. Moulin (Aubervilliers), jeudi 8 juin 2017

Face au silence et au manque de considération du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, la grève des agent-es du 93 se poursuit. Nous avons rencontré Bruno Jolivet, agent au collège Jean Moulin d’Aubervilliers, établissement d’où la grève est partie. Commission second degré : Quel est ton poste et quelles taches dois-tu effectuer ? Bruno : Je suis agent polyvalent et délégué syndical à Sud éducation. Les agents-es polyvalent-es regroupent trois métiers en un : l’entretien des locaux (salles, WC, (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

Vus cet été, au off du Festival d’Avignon 

• Dans son spectacle « Sommes-nous en démocratie ? » , avec Chantal Ray et Gérard Volat, la Compagnie Remue-Méninges agite efficacement nos neurones. « Dans un dialogue socratique, un patient, incarnant « le peuple », consulte son médecin pour comprendre et soigner sa pathologie : des crises d’angoisse civiques aiguës (…). C’est le prétexte pour s’interroger sur la nature de notre régime politique : un « système représentatif oligarchique » où le pouvoir des citoyen-nes est confisqué et contrôlé par une (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

L’état d’urgence permanent nous vise tout-es !

L’Assemblée, fraîchement élue, a voté, à une très large majorité (137 voix contre 13), le 6 juillet, la prorogation de l’état d’urgence jusqu’au 1er novembre. Le projet de loi « renforçant la lutte contre le terrorisme et la sécurité intérieure », après son léger toilettage par le Sénat, repassera, pour son adoption définitive, devant l’Assemblée nationale en septembre. Pendant cette période « d’état d’urgence » plus de 4000 perquisitions administratives n’ont abouti qu’à une trentaine (!) de mise en cause (même (...)  >> Lire la suite...
mercredi 6 septembre 2017

Construire la mobilisation

Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es !1 Un coup d’État démocratique La recomposition politique menée par E. Macron n’aura pas fait illusion longtemps sur la réalité de la politique menée par son gouvernement : c’est celle d’un ultra-libéralisme assumé qui va encore un peu plus servir les intérêts des plus privilégié-es, au détriment de la (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Les Utopiques

Une revue -et un site !- au service de la transformation sociale Les Cahiers de réflexion Les Utopiques, publiés par l’Union syndicale Solidaires, paraissent depuis mai 2015. Ce projet d’une revue réalisée pour l’essentiel par des syndicalistes de Solidaires est une expression de plus de notre projet syndical de transformation sociale. Vouloir une revue de réflexion ne signifie pas seulement publier des articles théoriques. Nous voulons mêler à ceux-ci des contributions qui se réfèrent plus (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Édito

En 2007, l’ancien vice-président du Medef, Denis Kessler, annonce son intention de « défaire méthodiquement le programme du Conseil National de la Résistance ! ». Ce programme, élaboré en 1944, par les représentant-es des organisations de Résistance, des syndicats et des partis politiques regroupés, visait l’instauration d’« une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des féodalités économiques et financières de la direction de l’économie » avec des droits sociaux pour tout-es, une (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Quid de la promesse présidentielle ? Les lycées professionnels offerts aux régions

Depuis plus de 60 ans, les personnels des LP, Sep, Segpa et Erea assurent en France l’enseignement professionnel initial sous statut scolaire, au sein du ministère de l’Éducation nationale et de celui de l’Agriculture. Ils et elles revendiquent l’égale dignité entre cette voie professionnelle et les deux autres voies générale et technologique du lycée, pour leurs élèves (1/3 des lycéen-nes) comme pour eux-mêmes. De réforme en réforme, l’enseignement professionnel est mis en cause et dévalorisé Pour (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Enseignant-es, soyons solidaires avec les agent-es !

Depuis la loi sur la décentralisation de 2003, les agent-es travaillent pour les collectivités territoriales. Suite à cette réforme, ils/elles ont eu le choix de devenir fonctionnaire territorial-e ou de rester fonctionnaire d’État, mais la hiérarchie a exercé des pressions pour les faire intègrer les collectivités. Certain-es agent-es ont pu résister, sur les bases des revendications de Sud éducation et sont resté-es à l’Éducation nationale. Aujourd’hui minoritaires (5% de leur corps de métier), (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

En Limousin et ailleurs, l’école publique ouvre ses portes aux charlatans

La scène se passe dans un collège en Haute-Vienne. L’équipe enseignante de mathématiques a été réunie autour du chef d’établissement pour accueillir une association qui prétend lutter concrètement contre l’échec scolaire en mathématiques, suite à de nombreuses années de recherche qui ont permis de mettre au point des fiches pédagogiques « innovantes ». Un remède miracle Le responsable de cette association présente un diaporama du type « powerpoint » qu’il fait défiler à toute allure, où s’enchaîne pêle-mêle (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Les écoles privées "Espérance banlieues"

Comparativement au nombre d’élèves qu’elles scolarisent (350 pour 8 établissements, à Montfermeil, Asnières-sur-Seine, Marseille, Roubaix, Mantes-la-Jolie, Sartrouville, Pierre-Bénite et Saint-Etienne), les écoles privées hors contrat de la Fondation Espérance banlieues, avec leurs uniformes et le salut au drapeau, bénéficient d’une couverture médiatique sans commune mesure. Des soutiens prestigieux (Harry Roselmac, Alexandre Jardin, Djamel Debbouze ou encore Mélissa Theuriau qui leur a consacré un (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Comment apprendre à nager à contre-courant ?

Rétrospective en vrac… Lutte contre la loi travail, mouvement « touche pas à ma ZEP », lutte contre le manque de chauffage au Lycée de Suresnes, blocage de lycées, manif des personnels et des lycéen-nes, ensemble, manque de solidarité et/ou absence des personnels avec les élèves en lutte pour les mêmes objectifs, violences policières contre les élèves, élèves arrêté-es, personnels avec elles et eux au tribunal, syndicats silencieux, personnels hostiles, désarmé-es, AG des personnels solidaires. Dans la (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Trop de fonctionnaires ?

Le dénigrement, la recherche du bouc émissaire sont des pratiques courantes des idéologues libéraux. Les pauvres, les jeunes des quartiers populaires, les sans-papiers, les migrant-es, les femmes, les fonctionnaires… Les idéologues du chacun contre tous, désignent régulièrement une cible à la vindicte médiatique. À chaque fois, c’est une partie du salariat qui est visée. Jamais ceux/celles qui licencient : actionnaires et patronat. Il faut bien que ce député d’un quartier bourgeois de Paris soit (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 mai 2017

Derrière les PPMS Vigipirate…

Les exercices « Plan Particulier de Mise en Sécurité » (PPMS) antiterroristes se multiplient dans nos écoles. Si le risque, même minime, existe, la prétendue « protection des populations » en est-elle réellement la finalité ? Décryptage de la situation Le marché total imposé partout dans le monde génère un état de frustration extrême dans la population, méprisée, précarisée, angoissée comme jamais dans notre histoire. S’y ajoute la pression due à la procédurisation généralisée de nos faits et gestes. Dans ce (...)  >> Lire la suite...