Articles publiés dans cette rubrique

mardi 6 septembre 2016

Le ministère prend son temps

Brève

Il aura fallu un an au ministère pour rendre public le rapport de l’Inspection générale de l’Éducation nationale, sur « l’efficacité pédagogique de la réforme des rythmes scolaires » : on le comprend ! Tout ce que Sud éducation ne cesse de dénoncer depuis 2013 se trouve confirmé ! La réforme qui devait, selon la pub du ministère, permettre à tout-es de mieux apprendre a, en fait, un impact nul sur les apprentissages. Au contraire, elle a engendré des déséquilibres dans la répartition des domaines (...)  >> Lire la suite...
mardi 6 septembre 2016

Le Conseil d’État annule la circulaire !

Brève

Le 23 mars 2016, le Conseil d’État a annulé la circulaire du 29/04/15 relative aux obligations de service des personnels d’enseignement du second degré, qui prévoyait d’imposer 1,5 heure supplémentaire, en contradiction avec le décret 2014-940 refondant les obligations de services du 2nd degré, lequel ne prévoit qu’une heure supplémentaire non refusable. Le ministère voulait se donner cette possibilité pour ajouter, à cette heure supplémentaire, les heures de pondérations en REP+ et en lycées généraux et (...)  >> Lire la suite...
mardi 6 septembre 2016

Edito

« Je n’ai jamais pensé qu’on était en face d’un mouvement puissant. Je n’ai pas senti une déferlante, avec une indication, pour moi très importante, les jeunes. Il y a eu des jeunes dans le mouvement, ils n’ y sont pas restés, on n’a pas eu de décrochage, de blocage de lycées, et ça change tout, la présence des jeunes ». François Hollande a bien raison... au moins sur le dernier point de ses propos, recueillis par Gérard Davet et Francis Lhomme, et publiés dans Le Monde du 23/08/16. Dès le début du mouvement (...)  >> Lire la suite...
mardi 6 septembre 2016

Réforme du collège : une rentrée EPIque…

Comme nous nous y attendions, la mise en place de la réforme du collège, dans le cadre de la « refondation de l’école », s’avère ardue pour chaque établissement. La cacophonie est au rendez-vous et l’absence d’harmonisation patente. Les chef-fes d’établissement ont dû jongler, pour réaliser les emplois du temps des élèves et des professeur-es, avec les alignements nécessaires à la mise en place des Aides Personnalisées (AP), des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI), des groupes de langues, le (...)  >> Lire la suite...
mardi 6 septembre 2016

Les AED contre la précarité organisée !

La mobilisation contre la loi travail a-t-elle servi de déclencheur ? Mi-mai, des assistant-es d’éducation (AED) et pédagogiques (AP) ont décidé, malgré les pressions et les risques, de dire stop à la précarité et à l’injustice salariale dont ils-elles sont victimes. À Marseille, en Seine-Saint-Denis, dans le Gard et l’Ille-et-Vilaine, jours de grève et rassemblements devant les directions des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN) ont rythmé la fin de ce printemps. Au plus fort de la (...)  >> Lire la suite...
mardi 6 septembre 2016

L’évaluation par compétence : de l’entreprise à l’école

Compétences, compétitivité, ou encore compétition, des notions étroitement liées dans la tête des grand-es patron-nes et des commissaires européen-es en charge de l’éducation. Qu’en est-il, pour nous, enseignant-es ? Pour les un-es, il s’agit d’une réforme qui permettra de raccrocher les mauvais-es élèves fâché-es avec le système éducatif et martyrisé-es par la tyrannie de la note (note qui sera abolie). Il suffirait de l’aménager quelque peu (notamment pour régler le problème de surcharge de travail qu’elle (...)  >> Lire la suite...
mardi 6 septembre 2016

Verdict du procès des JRE : la diffamation reconnue.

Chronique d’une affaire … à suivre encore

Le jugement, rendu le 19 mai 2016 par le tribunal correctionnel de Tours, reconnaît la diffamation dont a été victime, au printemps 2014, notre collègue de l’école Blotterie (Joué-lès-Tours), accusée d’attouchements, dans une vidéo publiée par l’association JRE (Journées de Retrait de l’École) sur son site. Les représentantes de l’association JRE sont reconnues coupables de diffamation et de complicité de diffamation. Mmes Hassan et Belghoul sont condamnées respectivement à des peines d’amende de 4 000 et 5 (...)  >> Lire la suite...
samedi 3 septembre 2016

Région Île de France : plan d’austérité sur les droits des femmes !

Lors de sa campagne pour les élections régionales, Valérie Pécresse, en pleine action de communication autour du « nettoyage » d’un camp rom expulsé, avait fièrement énoncé la maxime féministe de l’année : « Rien de tel qu’une femme pour faire le ménage ! ». Quelques mois plus tard, la politique de la nouvelle majorité à la tête de la Région Île de France vient confirmer le haut degré de conscience féministe de V. Pécresse et des élu-es issu-es des Républicains. Tout cela sous couvert de « réalisme budgétaire » (...)  >> Lire la suite...
samedi 3 septembre 2016

Annonces sur les salaires et l’évaluation des enseignant-es

OPA sur les enseignant-es et normalisation managériale

Personne n’est dupe Après des annonces plus ou moins crédibles sur les routier-es, les intermittent-es, les dockers/euses, les cheminot-es, les contrôleurs/euses du ciel, les agent-es de la RATP… voici le tour des enseignant-es. Le pouvoir, déstabilisé par une mobilisation profonde contre son projet de loi Travail, a tenté de prévenir la généralisation des grèves par une succession de mesures catégorielles, dévoilées ou mises en scène au printemps dernier. Comme par un heureux hasard, les augmentations (...)  >> Lire la suite...
samedi 3 septembre 2016

Atmosphère sécuritaire : Répression policière, politique et judiciaire

Le cynisme avec lequel le gouvernement utilise la peur des attentats pour briser toute forme d’opposition à sa politique crève les yeux. Sous couvert de lutte contre le terrorisme, la mise en place de l’état d’urgence s’est vite révélée un blanc-seing donné à Hollande pour instaurer tout un arsenal répressif policier, judiciaire et politique dont l’objectif était bien plus large que celui, affiché, d’assurer la sécurité du territoire. Au moment de sa première reconduction, fin février 2016, Amnesty (...)  >> Lire la suite...
vendredi 2 septembre 2016

Sud éducation soutient les enseignant-es en lutte et le syndicalisme indépendant

Palestine

À Beethléem , Isaac et Igab sont profs d’anglais, Firas enseigne l’EPS et Jamal les sciences naturelles. En plus de l’occupation israélienne, ils dénoncent la politique de l’autorité palestinienne (AP) qui applique à la lettre les injonctions d’Israël et de la communauté internationale : explosion du budget sécurité, répression des mouvements sociaux et d’opposition à la colonisation, ultra-libéralisme, austérité, baisse des dépenses sociales, gel des salaires des fonctionnaires, fin des subventions sur les (...)  >> Lire la suite...
vendredi 2 septembre 2016

Le 6 juin 2016, Sud éducation 12 s’est entretenu avec Nuit Debout Rodez

Sud éducation 12 : Comment s’est créée Nuit Debout Rodez ? Nuit Debout Rodez : On est né le 9 avril pendant et après la manifestation contre la Loi Travail, à l’initiative d’un groupe spontané qui s’est dit « Après la manif, on rentre pas ! ». Le Kiosque du Jardin Public a été occupé et Nuit Debout s’est retrouvée tous les soirs, dans un premier temps, puis a décidé de se réunir « seulement » 4 soirs par semaine pour pouvoir être à la fois dans l’organisation et dans l’action. Sud éducation 12 : Quels sont les (...)  >> Lire la suite...
vendredi 2 septembre 2016

Les enseignements artistiques, un des vecteurs d’une école émancipatrice…

Sud éducation a organisé, à Créteil, les 4 et 5 février 2016, un stage fédéral autour des enseignements artistiques et de l’école émancipatrice à laquelle nous aspirons. La formation animée par le groupe de travail « enseignements artistiques » a réuni une quarantaine de stagiaires (adhérent-es ou non de Sud éducation)... La première journée a débuté par un tour de table qui a permis à chacun-e d’exprimer ses satisfactions professionnelles mais aussi les problèmes qu’il/elle rencontre au jour le jour (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mai 2016

Création du corps unique des psychologues de l’Éducation nationale

Quelle place pour la psychologie dans l’éducation ?

Sud éducation est favorable au corps unique des enseignant-es, et pourtant l’aboutissement du corps unique des psychologues de l’éducation n’emporte pas l’adhésion de tou-tes. Après deux années de consultation, le projet vient d’être entériné. Il comprendra deux « spécialités » : • éducation, développement et apprentissage dans le premier degré ; • éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle dans le second degré. Le texte final devrait être publié fin 2016 pour un recrutement (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mai 2016

Entretien avec Grégory Chambat

Pourquoi ce livre "L’école des réac-publicains, la pédagogie noire du FN et des néoconservateurs" ? Grégory Chambat : Cela fait longtemps que je m’intéresse au décryptage de la rhétorique réactionnaire sur l’école. Mais la rédaction de ce livre est aussi plus directement et intimement liée à l’élection d’un maire FN (et prof !) dans la commune de Mantes-la-Ville (78) où je travaille depuis 1999, auprès d’élèves allophones. J’ai voulu proposer un ouvrage qui permette de comprendre et de résister. Concernant la (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mai 2016

Le service civique

Le service civique, créé par la loi du 10 mars 2010, est défini comme un « engagement citoyen » dans le cadre « d’un engagement volontaire au service de l’intérêt général ». Ouvert à toutes et tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplôme, il est indemnisé 573 euros net par mois en moyenne (payés par l’état) pour une période de 6 à 12 mois. La durée hebdomadaire de travail est d’au moins 24 h, pouvant aller jusqu’à 48h, avec une durée moyenne de 28h par semaine. Pour les mineur-es, la durée maximale (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mai 2016

Mayotte et son plus beau lagon du monde cachent une bien triste réalité.

Mayotte partage avec les autres îles de l’archipel des Comores culture, langue, religion et passé colonial. Mais, devenue le dernier département français par référendum en 2011, elle se retrouve confrontée à un destin singulier. Face à de lourds défis économiques et à de nouvelles normes culturelles et fiscales, elle ne bénéficie pas pour autant des droits sociaux accordés au reste du territoire français. Nichée dans le "plus beau lagon du monde", cette petite île de 374 km2 pour 212 000 habitants est en (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mai 2016

La sélection à l’université,

ou la mauvaise solution à la baisse provoquée du niveau des études

La réforme Licence, Master, Doctorat (LMD), préparée sous le ministère de Claude Allègre, a été mise en place en 2002 (sous le ministère de Jack Lang . Sous prétexte d’harmonisation européenne, elle a entraîné : • un redécoupage des cycles : la licence en trois ans, le master en deux ans, et le doctorat (prévu pour durer 3 ans) ; • le découpage des unités d’enseignement selon le « système européen de transfert et d’accumulation de crédits ». Une unité d’enseignement (UE) « équivaut » à un certain nombre de (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mai 2016

Une école, un toit, des papiers :

un combat pour Sud éducation aux côtés des sans-papiers

Le 19 et 20 mars, le Réseau Éducation Sans Frontières de l’Allier accueillait à Blomard un rassemblement national des différents RESF qui militent aux côtés des enfants de famille sans-papiers, voire aux côtés de tous les sans-papiers et demandeurs d’asile. Plus de cent-vingts personnes représentant 29 collectifs différents ont tenté de dresser un bilan de la situation des sans-papiers sous la présidence de Hollande. Une quinzaine de jeunes étranger-es directement concerné-es par ces problèmes (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 mai 2016

Visite médicale de prévention :

une première victoire au Tribunal Administratif de Nantes !

Obligeons notre employeur à respecter ses obligations ! Le code du travail (dans sa partie IV, qui s’applique à la Fonction publique) et le décret 82-453 imposent un certain nombre d’obligations à notre chef-fe de service, seul-e responsable de notre sécurité et de notre santé au travail : • Présence des registres SST (santé et sécurité au travail) et DGI (danger grave et imminent) dans tous les services (écoles, collèges, lycées, universités). • Affichage public des coordonnées des représentant-es des (...)  >> Lire la suite...