Appel pour une grève nationale dans l’éducation

issu de l’AG des grévistes et syndicats parisiens
samedi 26 janvier 2013

Nous reproduisons ci-dessous l’appel que l’AG des grévistes de Paris et les syndicats parisiens SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, SUD éducation, CGT éduc’action, CNT Ste ont adressé aux syndicats nationaux, suite à la grève massive du 22 janvier à Paris.

La fédération SUD éducation :

- partage pleinement les appréciations et les revendications que cet appel exprime concernant le projet Peillon sur les rythmes scolaires ;

- œuvre depuis des semaines à la construction d’un appel unitaire national à la grève dans l’éducation pour exiger par la lutte le retrait des projets Peillon et des alternatives pour l’école et ses personnels ;

- portera cette proposition lors de la réunion des organisations syndicales de l’éducation nationale qui se tiendra le lundi 28 janvier.

Adresse de l’AG de grève du 22 janvier et des syndicats parisiens SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, SUD éducation, CGT éduc’action, CNT Ste aux dirigeants des syndicats nationaux du premier degré (mardi 22 janvier).

L’AG de grève du 22 janvier et les syndicats parisiens SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, SUD éducation, CGT éduc’action, CNT Ste demandent aux directions des syndicats nationaux d’appeler ensemble à la grève nationale tous les personnels du premier degré :

  • pour que le ministre renonce à publier le projet de décret sur les rythmes scolaires : « Le projet ministériel n’est pas acceptable. Il dégrade les conditions de travail et d’emploi de tous les personnels. Il ne comporte aucune amélioration des conditions d’apprentissage pour les élèves et n’améliorera pas leur réussite » (extrait de l’appel commun des syndicats parisiens).
  • pour le refus de toute territorialisation : « les obligations de service des enseignants restent sous la seule responsabilité de l’État » (extrait de l’appel commun des syndicats parisiens).

L’AG et les syndicats parisiens
SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, SUD éducation, CGT éduc’action, CNT Ste réunis à la Bourse de travail de Paris le mardi 22 janvier 2013

PDF - 105.1 ko
Appel pour une grève nationale dans l’éducation