CP À 12 : le renoncement

Macron contredit Blanquer
jeudi 16 novembre 2017

Le 2 octobre 2017, la fédération SUD éducation était reçue par le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer. À cette occasion, le Ministre s’est gargarisé de la mesure visant à instaurer les CP à 12 en REP+. Il est allé jusqu’à évoquer une “mesure sociale extrême”.

Il a ensuite assuré aux représentant-e-s de SUD éducation qu’il était déterminé à étendre la mesure aux CP en REP et aux CE1 REP+ à la rentrée 2019, et aux CE1 en REP dès la rentrée 2020.
Mais depuis, le 14/11, le Président de la République indique que les dédoublements seront effectifs “dans le quinquennat”.

Le discours est clair : les coupes budgétaires maintenant, le budget pour une école reproduisant un peu moins les inégalités sociales attendra.

PDF - 64.6 ko
CP à 12 : le renoncement