Communiqué unitaire international

Rabat, 29 mai 2016
jeudi 9 juin 2016

Les organisations syndicales (Conseil des Lycées d’Algérie- CLA- (Algérie), Fédération SUD éducation et Union syndicale Solidaires (France), Syndicat Général de l’Enseignement Secondaire (SGES) et Syndicat Général de l’Enseignement de Base (SGEB) - tous deux membres de l’UGTT (Tunisie), CNT (France) et FNE (Maroc), se sont réunies à Rabat les 28 et 29 mai 2016 dans le cadre de l’atelier international du XIème Congrès de la Fédération Nationale de l’Enseignement (FNE).

Après un tour de table, nous avons établi des points de convergence évidente sur nos combats et identités respectives.

Nous revendiquons :
- Un enseignement public gratuit de qualité pour toutes et tous et exprimons notre vive opposition à toutes les formes de privatisation de l’école ;
- Une école publique et émancipatrice qui veille à développer l’esprit critique de nos élèves ;
- Une amélioration des conditions de travail (horaires, nombre d’élèves par classe, augmentation des salaires, formation de qualité des enseignant-e-s) pour préserver la dignité du personnel de l’Education ;
- Un statut d’enseignement des fonctionnaires pour garantir la stabilité dans le secteur et lutter contre la précarité de l’emploi.

Nous dénonçons :
- La criminalisation des mouvements sociaux et les atteintes aux libertés syndicales ;
- Le terrorisme, soutenu et financé par les régimes réactionnaires inféodés à l’impérialisme international, en particulier les monarchies arabes et le gouvernement turc ;

Nous oeuvrons pour un syndicalisme de lutte de classe, démocratique, internationaliste et antiimpérialiste.

Nous exprimons notre soutien au mouvement social actuel en France contre la Loi Travail et nous nous opposons à toute réforme des caisses de retraite au détriment des salarié-e-s.

Nous apportons tout notre soutien :
- Au peuple palestinien victime des crimes commis par les sionistes ;
- Au Syndicat des Instituteurs Palestiniens dans leur bras de fer avec l’Autorité palestinienne
- A tous les peuples opprimés.

Enfin, nous nous engageons à rester en contacts étroits et à développer, à l’avenir, des actions de soutien mutuel, des campagnes communes tant sur le plan syndical que pédagogique.

Vive la solidarité internationale !

Documents joints

Communiqué unitaire internationnal
Communiqué unitaire internationnal
Rabat 29 mai 2016

Navigation

Articles de la rubrique