Déclaration de SUD éducation au CTMEN du 19 février 2013

Comité Technique Minstériel de l’Education Nationale
vendredi 22 février 2013
mis à jour samedi 23 février 2013

Déclaration de la Fédération SUD éducation au CTMEN du 19 février 2013

Hier lundi une interfédérale de l’Education Nationale a réuni FO, la CGT, la CNT et SUD Education. Ces organisations se sont félicitées du succès de la grève du 12, qui montre une large désapprobation des collègues face au projet de décret sur les rythmes scolaires, et plus largement face à la territorialisation clairement en oeuvre dans le décret. Elles ont pris la décision de demander une audience au ministre, qui doit revoir sa copie !

Ce décret sur les rythmes a été rejeté largement ici-même le mois dernier, ce qui doit rappeler au ministre que le vote des organisations représentées au CSE et au CTM n’est pas une affaire de « bureaucrates des corps intermédiaires », mais le reflet de l’avis des personnels. Nous sommes ici pour être entendus, et si ce n’est pas le cas les personnels sont prêts à passer à l’action.

L’interfédérale soutient leurs mobilisations en cours, en particulier celles déjà décidées dans la région parisienne pour la fin du mois. Elle considère que si le ministre poursuivait dans la voie qu’il a tracée, sans tenir compte de l’avis des collègues - dans le déni de sa parole puisqu’il avait assuré au CSE lors de sa prise de fonction qu’il tiendrait compte des avis émis - une nouvelle journée de grève serait nécessaire au mois de mars.

Le mois de mars, justement, marque le début des inspections de titularisation pour les stagiaires... et malgré les interpellations à répétition de toutes les organisations sur ce sujet, les rectorats continuent d’exiger des professeurs stagiaires la validation des certifications non « complémentaires », mais supplémentaires : CLES et C2I2E.

Elles demandent des frais d’inscription élevés et un temps dont ne disposent pas les collègues qui débutent avec une charge de travail bien trop importante par rapport à leur formation. C’est le premier point qu’ils évoquent spontanément lors de leurs assemblées en formation, et nous exigeons que dans les semaines à venir le ministère prenne enfin les dispositions réglementaires pour que la titularisation ne soit pas subordonnée à la validation de ces certifications, ni cette année, ni les suivantes.

Enfin, à la lecture du décret n°2012-1513 du 28 décembre 2012 relatif à l’ouverture des recrutements réservés pour l’accès à certains corps de fonctionnaires relevant du ministre chargé de l’Education Nationale en application de la loi n°2012-347 du 12 mars 2012 relative à l’accès à l’emploi titulaire, les personnels relevant de la Mission Générale d’Insertion (MGI) découvrent qu’il n’y est pas mentionné d’ouverture du concours réservé pour leur discipline, le CAPES/CAPLP « coordination pédagogique et ingénierie de la formation ».Une fois de plus, ils ont l’impression de faire l’objet de discrimination ou pour le moins d’un traitement particulier de la part du ministère. Les personnels MGI sont pourtant les premiers acteurs dans la lutte contre le décrochage scolaire dont le gouvernement a fait une de ses priorités. Et ils travaillent au sein de la MGI depuis maintenant plus de 30 ans !Les CAPES et le CAPLP « coordination pédagogique et ingénierie de la formation » ont été spécialement conçus pour eux et quelques personnels GRETA, mais à ce jour ils ne bénéficient pas des procédures d’affectation, de mutation et d’ouverture du concours réservé existantes pour tous les autres corps.

Ces personnels ont un statut et revendiquent les mêmes garanties statutaires que les autres disciplines. Il est légitime et urgent aujourd’hui de leur donner accès à la titularisation en ouvrant un concours réservé ou en créant une liste d’aptitude.

La Fédération SUD Education remet à Madame la directrice générale des ressources humaines une lettre en ce sens, adressée par les personnels MGI de l’académie d’Orléans-Tours à Monsieur le Ministre.

Documents joints

Déclaration de SUD éducation au CTMEN du 19 (...)
Déclaration de SUD éducation au CTMEN du 19 (...)

Navigation

Articles de la rubrique