Déclaration de l’intersyndicale Orientation du 14 février 2014

Suite au GT MEN du 13 fév 2014
dimanche 16 février 2014

Déclaration intersyndicale - SNES - CGTéduc’action - SUD éducation du 14 février 2014

Lors du groupe de travail ministériel du 13 février consacré aux missions des conseillers d’orientation-psychologues et des directeurs de CIO ainsi qu’à la carte des CIO, l’intersyndicale (SNES-FSU, CGT éduc’action, SUD éducation) a donné une appréciation négative sur les textes soumis.
Le rôle des conseillers d’orientation-psychologues y apparaît réduit à celui de technicien de l’information et de « conseiller » auprès de tous ceux qui devraient réaliser l’accompagnement de l’orientation au contact des élèves. Notre travail de psychologue, indispensable dans l’adaptation des élèves, leur réussite scolaire, particulièrement auprès des publics qui en ont le plus besoin, y est totalement ignoré et notre qualification de psychologue limitée à de vagues connaissances en psychologie de l’orientation.
Le métier apparaît clivé entre l’exercice en EPLE et en CIO qui relèverait de compétences différentes, perdant son centre de gravité, celui du public scolaire et des étudiants, au profit du travail au sein du SPRO.
Le rôle des directeurs se voit limité à un rôle d’animateur des partenariats locaux dans le cadre du SPO, dans un CIO uniquement tourné vers la réception du public et coupé de ce qui fait sa mission prioritaire : assumer un rôle institutionnel au bénéfice des élèves, des étudiants, des équipes et des parents.
Les critères d’implantation des CIO apparaissent totalement dépendants des demandes des collectivités territoriales et pensés dans une logique d’intégration future à des plateformes multiservices.
Le directeur de cabinet a, dans son introduction, présenté des principes sur le rôle et les missions des conseillers d’orientation-psychologues et des directeurs de CIO en décalage avec les textes et plus proches de nos attentes, ce dont nous avons pris acte.
Il a de plus insisté sur l’importance du public scolaire, comme public prioritaire, et repositionné les conseillers d’orientation-psychologues comme travaillant au contact des élèves et non uniquement comme conseillers techniques.
Il a également annoncé que les textes soumis pourraient largement évoluer, ne remettraient pas en cause le décret de 2011 mais pourraient faire l’objet d’une circulaire d’application.
L’intersyndicale sera très vigilante pour que les principes énoncés lors de ce groupe de travail se traduisent effectivement dans les 3 textes qui doivent de nouveau nous être présentés : le texte de cadrage par rapport à l’orientation tout au long de la vie, le texte sur les missions et celui sur la carte des CIO.
Le SNES-FSU, la CGT éduc’action et SUD éducation, ont exigé des réponses quant aux projets de fermetures de CIO dans plusieurs académies, rappelant que malgré les engagements du 30 janvier, la situation restait préoccupante, en particulier à Rouen.
Le directeur de cabinet a annoncé que serait lancée très rapidement, une procédure de consultation dans les académies sur les projets de restructuration du réseau. S’agissant des projets déjà engagés, ceux-ci feront l’objet d’un examen par le Ministère qui les validera ou pas. Si l’on peut se féliciter de la reprise de contrôle affichée du MEN sur son réseau, nous ne nous contenterons pas d’intentions.
Manifestement, l’ampleur de nos critiques et les actions que nous avons impulsées ces dernières semaines, peuvent porter leurs fruits. Nous maintiendrons, avec les collègues sur le terrain, une pression résolue.
L’intersyndicale appelle les collègues à la plus grande vigilance quant à l’évolution des discussions et des textes. Un nouveau rendez vous devrait être fixé mi mars. Elle y défendra avec détermination l’arrêt de toutes les fermetures de CIO, le maintien du potentiel actuel du réseau, le rôle du service public d’orientation de l’Education Nationale, nos missions de conseillers d’orientation-psychologue en direction prioritairement du public scolaire et nos conditions d’exercice.

Documents joints

Déclaration de l'intersyndicale Orientation
Déclaration de l'intersyndicale Orientation
14 février 2014

Navigation

Articles de la rubrique