Drusenheim : et la laïcité ?

Communiqué de la Fédération SUD éducation du 20 décembre 2013
vendredi 20 décembre 2013

Drusenheim : et la laïcité ?

La Fédération SUD éducation condamne l’exposition de photographies de nature religieuse, affichées de manière ostensible sur la façade de l’école publique Jacques Gachot de DRUSENHEIM ; exposition qui se poursuit sur la façade de l’église attenante. Il s’agit de douze reproductions de nativités de 2 x 3 m.

Les départements d’Alsace-Moselle ont bien sûr un régime scolaire dérogatoire, que SUD éducation dénonce avec force. Cet événement nous rappelle qu’il serait temps d’en finir avec cette incongruité d’un autre âge, d’autant que la charte de la laïcité est censée s’appliquer en Alsace-Moselle.

Nous sommes scandalisé-e-s par les arguments de l’inspection académique, tels qu’ils ont été relayés par la presse locale : « en Alsace, il n’y avait pas lieu de s’émouvoir de ces affiches. Il y a des croix dans les salles de classe, des cours de religion. C’est le droit local  »

Pour SUD éducation, il s’agit d’une confusion entre la sphère publique et la sphère religieuse, qui n’entre pas dans le cadre du régime d’exception concordataire. L’école doit rester neutre et ne pas servir à un prosélytisme religieux sous couvert d’exposition culturelle.

Nous, militants de SUD éducation, apportons notre soutien au parent d’élève qui a protesté auprès des services municipaux et rectoraux, et qui depuis est en bute à des attaques personnelles et des pratiques d’intimidation d’un autre temps.

Le 20 décembre 2013

Documents joints

Drusenheim : et la laïcité ?
Drusenheim : et la laïcité ?
Communiqué fédéral du 20 décembre 2013