Éducation à l’égalité : encore un rendez-vous manqué pour la lutte contre les LGBTphobies

Communiqué du Collectif Éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire 27-11-14
jeudi 27 novembre 2014

Après l’abandon des ABCD, le ministère de l’éducation nationale avait promis un plan ambitieux de généralisation de l’éducation à l’égalité fille-garçon. Si les intentions affichées sont louables, le Collectif Éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire [1] constate que les annonces de la ministre ne sont pas à la hauteur des enjeux et des attentes.

Concernant l’éducation à l’égalité, les formations envisagées se feraient via des dispositifs en ligne, ce qui est clairement insuffisant pour que les enseignant-es se saisissent véritablement de ces questions. Pour avoir une portée significative, il est impératif que ces formations soient obligatoires, sur le temps de travail et se fassent en présentiel.

Mais surtout, la lutte contre les LGBTphobies est la grande oubliée de ces annonces ! Pourtant, l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie sont bien produites par le même système, celui de la domination masculine. Ce système cherche à imposer sa domination via des normes strictes en matière d’orientation sexuelle ou d’identité de genre, normes qui sont causes de souffrance. Combien d’agressions, combien de suicides de jeunes ou d’adultes faudra-t-il avant que l’institution se décide à lutter franchement contre ces violences et discriminations ? Peut-on décemment combattre le sexisme sans interroger l’ensemble du système de domination qui le structure et le sous-tend ? Et quel sens cela a-t-il de combattre le sexisme sans combattre la lesbophobie ?

Seize mois après la remise du rapport de Michel Teychenné « Discriminations LGBT-phobes à l’école - État des lieux et recommandations » et les annonces d’actions pour la rentrée 2013, pourquoi aucune des préconisations n’est-elle toujours pas mise en œuvre ? Rappelons que la campagne d’affichage de la Ligne Azur est la seule action concrètement mise en œuvre sur cette thématique, et qu’elle a été initiée alors que le ministère avait à sa tête… Xavier Darcos !

A la rentrée, le Collectif avait demandé à rencontrer la Ministre Najat Vallaud Belkacem pour envisager avec elle la mise en œuvre de ce rapport commandé par Vincent Peillon. Après plusieurs relances, ce n’est que la semaine dernière que nous avons été reçu-es, et par son seul Conseiller chargé des questions d’égalité. Madame la Ministre a-t-elle toujours la volonté de prendre à bras le corps ces discriminations, conformément aux promesses qu’elle nous avait faites dans sa mission interministérielle précédente ?

Le Collectif Éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire tient à exprimer sa profonde déception face aux reculs et à la frilosité de nos décideurs. Il revendique que la lutte contre les LGBTphobies, outre les actions transversales menées dans les établissements, soit explicitement intégrée aux programmes, dans toutes les disciplines dans lesquelles elle peut être traitée.

PDF - 1023.6 ko
Éducation à l’égalité : encore un rendez-vous manqué pour la lutte contre les LGBTphobies
Communiqué du Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire
27-11-14

[1Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire, regroupant FCPE, Fep-CFDT, Ferc-CGT, FSU, Sgen-CFDT, Sud éducation, UNEF, FIDL, UNL