En grève reconductible le 31 mars pour le retrait de la loi travail et pour le progrès social

Appel et tract du Conseil fédéral de SUD éducation
vendredi 25 mars 2016
mis à jour vendredi 1er avril 2016

Le projet de loi est toujours inacceptable. Malgré quelques maigres reculs annoncés par le gouvernement, il reste fondamentalement néfaste. Il continue de diminuer les droits des salarié-e-s et accroît la précarité, notamment des jeunes. Ce projet de loi conduit à l’inversion de la hiérarchie des normes.

L’objectif, à court terme, c’est de réussir une grève massive le 31 mars dans tous les secteurs et de préparer la suite en organisant des AG sur nos lieux de travail, dans nos quartiers...

Mais une journée isolée ne suffira pas et ce que nous devons déjà avoir en tête c’est la généralisation et la reconduction de la grève.

La fédération appelle à la grève reconductible dès le 31 mars, journée de grève interprofessionnelle à l’appel de Solidaires, de la CGT, de FO, de la FSU et de syndicats étudiants ou lycéens, et soutient toutes les initiatives telles que celle de la coordination nationale étudiante pour le 5 avril.

Documents joints

Appel SUD éducation 31 mars
Appel SUD éducation 31 mars
1 page
Tract SUD éducation 31 mars
Tract SUD éducation 31 mars
Que contient le projet de loi ? Pourquoi se battre aussi dans l’éducation nationale ? Résumé (...)