Enquête sur les inspections dans le second degré

vendredi 25 avril 2014

SUD éducation lance une enquête nationale sur les inspections pédagogiques dans le second degré.

Nous revendiquons la suppression pure et simple de l’inspection telle qu’elle est imposée aux collègues.
Dans cette perspective nous soutenons les collègues qui font le choix de la refuser. Mais dans le contexte de renforcement des contrôles hiérarchiques, ce refus, de surcroît dans un cadre militant collectif, devient de plus en plus difficile bien qu’il reste le seul réel moyen de la combattre.


Pour tous les collègues qui n’ont pas d’autre choix dans la réalité que de se voir imposer ce contrôle hiérarchique, SUD éducation revendique :
- L’affirmation d’un droit renforcé de refuser les inspections : pas de baisse de note pédagogique, administrative, aucune sanction pour celles et ceux qui refusent les inspections.
- La présence d’un-e représentant-e syndical-e ou d’un-e collègue, éventuellement d’une autre discipline, comme modalité normale du déroulement de l’entretien.
- Le découplage des inspections et de l’avancement de la carrière, et avancement au rythme le plus rapide pour toutes et tous (comme les chefs d’établissement et les inspecteurs-trices…).

Les collègues qui refusent les inspections le paient plutôt lourdement, avec une diversité selon les académies d’ailleurs. En général, ils/elles subissent une baisse de la note pédagogique ET de la note administrative, ce qui est complètement illogique et purement répressif. Enfin, ils/elles risquent une sanction (même s’il s’agit de cas rares).

La première revendication doit d’abord protéger, cette fois, les collègues refuseurs-euses. L’objectif de la seconde est de protéger les collègues inspecté-e-s contre la violence et les humiliations qu’ils/elles peuvent subir lors des entretiens.

Ces revendications doivent ensuite permettre de miner le système actuel, en favorisant la progression du nombre des refus (qui devrait augmenter s’il n’y a plus de risque de sanction et de conséquences négatives sur la progression), et en neutralisant les effets des inspections sur la carrière (découplage des inspections et de l’avancement et avancement le plus rapide pour tous).

Pour permettre d’avancer sur ces revendications, vers la suppression de l’inspection, mais aussi pour protéger les collègues face aux abus de la hiérarchie, nous avons besoin de dresser un état des lieux des inspections, dans leur déroulement et leurs effets réels.

C’est pourquoi nous vous demandons de prendre quelques minutes pour répondre à ce questionnaire. Nous vous rappelons qu’aucune donnée nominative ne sera publiée ou transmise.

Cliquez ici pour commencer le questionnaire.

Vous pouvez également faire circuler l’information grâce à l’affichette/tract proposé(e) ci-dessous.

Pour nous faire parvenir vos éventuelles copies de rapports d’inspections :

- par voie électronique à :
enqueteinspectionseconddegre@sudeducation.org

- par voie postale à :
Fédération Sud Éducation
Enquête Inspection 2nd degré
17, Bd de la Libération
93200 Saint-Denis

PDF - 325.3 ko
Affichette/Tract sur l’enquête Inspections dans le 2nd degré de Sud Education.

Navigation

Articles de la rubrique

Sur le Web