Expressions reçues suite à la campagne contre le stage du 93

dimanche 26 novembre 2017

Une campagne mensongère a lieu contre un stage organisé par le syndicat SUD éducation 93 : « Au croisement des oppressions : où en est-on de l’antiracisme à l’école ? ». En violation grave des libertés syndicales, le ministre porte plainte pour utilisation de l’expression « racisme d’État » et exige de la fédération SUD éducation qu’elle se désolidarise.

Nombreuses et nombreux sont les personnes, syndicats et organisations ayant apporté leur soutien, nous en publions ci-dessous une liste non exhaustive.

- Tribune de soutien signée par plus de 300 universitaires, intelectuel-le-s, militant-e-s...
« Au croisement des répressions » : en soutien à SUD Éducation 93

- Union syndicale Solidaires
Racisme d’État et libertés syndicales : Derrière l’écran de fumée… de réelles attaques !

- Solidaires Fonction Publique
Mesdames et Messieurs les ministres, arrêtez de piétiner les libertés syndicales !

- La fondation Copernic
Défense de la liberté syndicale, soutien à Sud Éducation 93

- La CGT educ’action
La CGT éduc’action exprime son soutien à SUD éducation 93

- La CNT-FTE
La CNT soutient les camarades de Sud éducation 93

- SUD Santé Sociaux
Communiqué de soutien à SUD Education 93

- SUD PTT
Face aux attaques de l’extrême droite et du ministère. La Fédération SUD PTT apporte son soutien à SUD Éducation 93


 :