Halte à la répression !

Communiqué de la Fédération SUD éducation du 28 juin 2016
mardi 28 juin 2016
mis à jour lundi 11 juillet 2016

Hier, onzième jour de grève et de manifestation contre la loi travail, plusieurs personnes mobilisées ont été arrêtées à l’aube à leur domicile par les forces de police et ont été placées en garde de vue. Parmi elles se trouve un syndicaliste de SUD éducation Paris.

Après les interdictions ciblées de manifestation et les pressions visant à empêcher la manifestation du 23 juin, les contrôles policiers visant à interdire les accès aux lieux de manifestation, le gouvernement et la Préfecture de Police franchissent encore un cap dans la répression contre le mouvement social.

Le gouvernement aux abois montre une fois de plus qu’il est prêt à tout pour faire taire la contestation et pour faire passer en force une loi rejetée par la majorité de la population. Notre mobilisation est légitime, et ce gouvernement antisocial ne nous empêchera pas de poursuivre la lutte.

La Fédération SUD éducation exige la libération immédiate et sans poursuite de toutes les personnes arrêtées.

Appel à rassemblement à 12h devant le commissariat du 10ème arrondissement, 26 rue Louis Blanc, Paris 10ème.

Saint Denis le 29 juin 2016

Documents joints

Halte à la répression
Halte à la répression
Communiqué SUD éducation 28 juin 16

Navigation

Mots-clés de l'article