Histoire-Géographie en série S : Mesures d’urgence en Première, retour en Terminale, il faut aller jusqu’au bout de la logique pour toutes les séries !

lundi 1er octobre 2012
mis à jour lundi 15 octobre 2012

Le ministère de l’Education nationale a reçu le 19 sept les organisations syndicales pour évo-quer des mesures d’urgence qu’il accepte enfin d’introduire en raison de la lourdeur du pro-gramme et les modalités du retour de l’HG en TS. Pour SUD éducation, ces mesures doivent être conséquentes et concerner toutes les séries.

Mesures d’urgence en Première S

Nous avons demandé des mesures d’urgence pour cette année pour toutes les séries de 1eres ; elles doivent pour nous opérer un allégement d’environ 1/3 du programme et réduire les sujets possibles et les exercices demandés pour faciliter la préparation par les collègues et le passage de l’épreuve écrite par les élèves.

Ce programme, tel quel, est extrêmement lourd, les collègues éprouvent les pires difficultés pour le mener à son terme, et le stress est particulièrement net pour les S puisque l’épreuve du bac se déroule en fin de Première ! Mais le programme est le même pour les autres séries du cycle terminal, c’est pourquoi nous demandons qu’elles bénéficient aussi de ces mesures ! Les décisions du Ministère devraient être connues dans la première semaine d’octobre.

Le retour de l’Histoire - Géographie en TS

Un nouveau programme de 1ere S devrait être proposé dès les CSE de décembre pour une introduction à la rentrée 2013, avec en TS un nouveau programme obligatoire dès 2014 et le retour de l’épreuve obligatoire en juin 2015.

Sud éducation s’est bien sûr félicité de cette mesure qui est le fruit de l’opposition des collègues, des élèves et d’associations comme Aggiornamento mais aussi d’un travail unitaire mené par Sud avec le Snes et la Cgt contre les nouveaux programmes dès 2010.

En S l’horaire du prochain programme doit rester suffisant avec 2,5h en moyenne par année, pour permettre l’acquisition par tous les élèves d’une culture commune historique et géographique.

Au-delà, l’ensemble de l’architecture des programmes du cycle terminal général et technologique doit être repensée, d’autant plus que l’Histoire –géographie est sortie du tronc commun. En parallèle il faut une véritable vision d’ensemble de l’histoire-géographie qui prenne aussi en compte l’ensemble des enseignements dispensés et leur équilibre.

Il est donc indispensable de lancer une grande réflexion associant les collègues jusqu’à la phase d’élaboration des programmes et des épreuves qui ne peuvent plus être laissés à quelques spécialistes sélectionnés par l’inspection générale. Enfin pour SUD éducation, ce qui doit être possible en histoire-Géographie doit l’être dans d’autres disciplines, comme en Sciences économiques et sociales, particulièrement malmenées par le gouvernement sortant.

25 sept 2012

Documents joints

PDF - 571.1 ko
PDF - 571.1 ko

Navigation

Articles de la rubrique

Sur le Web