La consultation sur le socle commun pose plus de problèmes qu’elle n’en résout

jeudi 8 janvier 2015

La consultation nationale a rencontré un large succès auprès des collègues. Il sera donc d’autant plus important de tenir compte de leurs réserves et de leurs interrogations. En effet, il en ressort que le projet de socle est jugé peu opérationnel, que le lien avec les disciplines est insuffisant et que l’évaluation pose problème. Ainsi, dans le domaine n°3, « la formation de la personne et du citoyen », l’objectif de connaissances et de compétences intitulé
« développer le sens de l’engagement et de l’initiative », qui met sur le même plan l’esprit d’initiative et le goût d’entreprendre, le tout étant explicitement corrélé à des projets d’orientation, à la découverte des métiers, a été, dans la consultation, vidé de ce sens économiquement utilitariste et jugé « peu réaliste » (p. 30), difficile à mettre en œuvre, à évaluer...Voilà une leçon que doivent retenir tous celles et ceux qui pourraient être tentés par un socle uniquement destiné à assurer l’employabilité des élèves.
Rappelons que Sud éducation s’est toujours opposé à l’idée d’un socle qui constituerait un « smic éducatif » au service de l’employabilité à venir des élèves.