La fédération Sud Éducation soutient la grève des travailleurs sans papier !

mardi 3 novembre 2009
mis à jour vendredi 27 novembre 2009

4000 travailleurs et travailleuses sans papiers sont en grève pour réclamer leur régularisation. Ils occupent depuis le 12 octobre 2009 une quarantaine de sites en Île de France, des entreprises, ou des organisations patronales.

Pour la première fois en France, un mouvement de grève de travailleurs Sans papiers est soutenu par un large front syndical et associatif [1].

Il organise dans la lutte les travailleurs regroupés dans des entreprises, les travailleurs isolés, les travailleurs « au noir », et ceux du secteur de l’aide à la personne.

Cette grève a pour objectif, non pas de régulariser la situation administrative des seuls grévistes mais d’arracher au gouvernement une circulaire de régularisation pour tous les travailleurs sans-papiers.

Cette circulaire « doit définir des critères améliorés, simplifiés, appliqués dans l’ensemble du territoire national » et « garantir une égalité de traitement » ainsi qu’une « procédure de régularisation sécurisée et standardisée quelque que soit le département. »

Exploités parmi les exploités, précaires parmi les précaires, ces travailleurs sont privés de tous leurs droits.

La fédération Sud Éducation soutient cette lutte et appelle chacun à participer aux comités de soutien des piquets de grève, à la populariser et à l’amplifier.

Soutien aux grèves : envoyez vos chèques à : Federation Sud Education, 17 Bd de la Liberation 93200 St Denis.
Ordre : "solidarité sans papiers"

PDF - 46.2 ko
Soutien à la grève des travailleurs sans papier

[1Union Syndicale Solidaires, CGT, CFDT, FSU, UNSA, LDH, Cimade, RESF, Autremonde, Femmes Egalité, Droits Devant !