Le 26 janvier, pour nos salaires, nos carrières, nos missions, toutes et tous en grève et dans les manifestations !

Appel de l’intersyndicale des personnels administratifs de l’EN
vendredi 22 janvier 2016
mis à jour vendredi 29 janvier 2016

Le 26 janvier, le SNASUB-FSU, le SPASEEN-FO, la CGT Educ’action, Sud éducation appellent les personnels à se mobiliser dans l’unité pour :
- gagner une véritable augmentation de la valeur du point d’indice pour rattraper le pouvoir d’achat perdu !
- gagner des créations de postes statutaires et un vrai plan de titularisation des contractuels !
- gagner de réelles possibilités promotions pour toutes et tous et des requalifications massives de postes !
- que nos missions soient renforcées et les conditions de travail améliorées !

Le 26 janvier, pour nos salaires, nos carrières, nos missions, toutes et tous en grève et dans les manifestations !

- Gel du point d’indice depuis 2010 et nouvelle hausse des cotisations retraite : pouvoir d’achat et régime indemnitaire en berne ;
- Individualisation des salaires, mise en concurrence des personnels, notamment par la mise en oeuvre du RIFSEEP ;
- Carrière au ralenti, mesures catégorielles au rabais ;
- Services en sous-effectifs, à flux tendus, personnels non reconnus dans leur investissement au quotidien : 100 créations de postes au niveau national pour la rentrée 2016 qui se déclinent en quelques postes dans les académies les plus « chanceuses », alors que près de 8 000 postes ont été supprimés entre 2004 et 2012 ;
- Remise en question des garanties individuelles et collectives ;
- Remise en question du temps de travail.

Chacun constate la baisse de nos salaires, la dégradation de nos conditions de travail et de vie. Cela suffit !

Les mesures gouvernementales qui s’inscrivent dans la politique d’austérité menée par les gouvernements successifs, ont pour effet d’affaiblir les services publics, de réduire les moyens de la fonction publique, et de dégrader les conditions de rémunération des agents publics.

Entre 2014 et 2017, le Pacte de Responsabilité représentera une baisse de 65 milliards des budgets sociaux et publics pour allouer 50 milliards aux entreprises.
A titre d’exemple, en 2016, les recettes de l’Etat seront amputées de 18,5 milliards par une seule mesure, le CICE, de cette politique : autant de moyens en moins pour financer l’augmentation de nos salaires ou créer des postes par exemple… Il faut rompre avec cette orientation et répondre aux aspirations de reconnaissance et de justice sociale des agents publics.

Assez de recul sur nos droits sociaux et nos garanties individuelles et collectives !

La seule réponse des personnels pour faire entendre leurs revendications est de se mobiliser, par la grève et dans les manifestations.

En février, le gouvernement réunira les organisations syndicales à l’occasion d’un rendez salarial. Pour les organisations syndicales signataires, 5 années de gel de la valeur du point d’indice, cela suffit !

Le 26 janvier, mobilisons-nous dans l’unité pour :
* gagner une véritable augmentation de la valeur du point d’indice pour rattraper le pouvoir d’achat perdu !
* gagner des créations de postes statutaires et un vrai plan de titularisation des contractuels !
* gagner de réelles possibilités promotions pour toutes et tous et des requalifications massives de postes !
* que nos missions soient renforcées et les conditions de travail améliorées !

C’est pourquoi, le SNASUB-FSU, le SPASEEN-FO, la CGT Educ’action, Sud éducation appellent les personnels à se mobiliser Le 26 janvier 2016, toutes et tous en grève et dans les manifestations !

Documents joints

Le 26 janvier, pour nos salaires, nos carrières,
Le 26 janvier, pour nos salaires, nos carrières,
Appel de l’intersyndicale des personnels administratifs de l’EN

Navigation

Articles de la rubrique