Le Panneau Syndical SUD éducation #016 • Mi-septembre 2014

L’école est attaquée par les réac’, les renoncements et l’austérité
vendredi 19 septembre 2014

Publié environ deux fois par mois, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à être imprimé au format A3 pour affichage dans les salles des personnels. Il peut également être reproduit au format A4 sous forme de tract.

Au sommaire :
L’école est attaquée par les réac’, les renoncements et l’austérité
- ATTAQUES RÉACTIONNAIRES • Mener la bataille !
- STAGIAIRES • Galère et colère


ATTAQUES RÉACTIONNAIRES • Mener la bataille !

Parce que c’est une femme, qu’elle s’appelle « Belkacem », parce qu’elle était hier à la tête de feu le Ministère des droits des femmes, N. Vallaud-Belkacem fait l’objet d’attaques abjectes. Quelle que soit notre opposition à la politique du gouvernement et quels que soient nos désaccords profonds avec les choix du ministère, ces attaques sont intolérables. Rien ne peut les justifier.

C’est également l’école publique qui en est la cible, le changement de ministre servant de prétexte à la relance d’un mouvement de sape engagé bien avant. L’école publique et ses personnels subissent depuis des années les attaques des politiques libérales et de l’austérité, qui les privent des moyens dont ils ont besoin pour accomplir leurs missions. Ils sont actuellement l’objet d’une attaque majeure par l’extrême droite, l’obscurantisme et la réaction, et les actions d’intimidation sont là pour le rappeler.

Face à cette opération réactionnaire, la stratégie de l’apaisement par le renoncement, adoptée par le gouvernement et le ministère, est une erreur et une faute. La seule réponse est de tenir bon sur les arguments rationnels, au lieu de donner du grain à moudre à l’obscurantisme. Il y a urgence à apporter une réponse ferme et déterminée, à changer radicalement de stratégie, à en finir avec les renoncements, à mener la bataille politique et idéologique, sans rien lâcher aux réactionnaires. Dans ce combat SUD éducation sera aux côtés de tous ceux et toutes celles qui agiront pour l’égalité.


STAGIAIRES • Galère et colère

La rentrée des professeur-e-s stagiaires se passe dans de très mauvaises conditions. Les lauréat-e-s du concours exceptionnel 2013-2 doivent accomplir un temps plein sans avoir jamais eu de formation professionnelle et ce ne sont pas les seul-e-s stagiaires à temps plein. Le temps de classe équivalent à un mi-temps imposé à la plupart des stagiaires est trop élevé. Certain-e-s stagiaires qui ont obtenu le Master 2 l’an dernier se voient contraint-e-s de se réinscrire et de passer à nouveau un diplôme qu’ils/elles ont déjà validé… Les conditions de validation du Master 2 sont floues et les situations sont très hétérogènes. Cette situation est encore aggravée par des affectations difficiles.

Ces situations scandaleuses mettent en lumière l’inadaptation du processus de formation, de recrutement et de titularisation : il faut tout remettre à plat !

Dans l’immédiat pour faire face aux situations subies par les stagiaires 2014/2015, la fédération SUD éducation sera reçue au ministère le 23 septembre pour clarifier la situation et porter les revendications. Nous soutenons les mobilisations des stagiaires et nous les invitons à se réunir en assemblée générale pour décider collectivement des revendications et des actions à mener.


PNG - 292.5 ko
Manifestation contre l’Hôstérité le 23 septembre

POUR VOUS TENIR AU COURANT DES LUTTES, DE L’ACTUALITÉ SYNDICALE : WWW.SUDEDUCATION.ORG


Documents joints

Le panneau syndical sud éducation #016 (...)
Le panneau syndical sud éducation #016 (...)
PDF à télécharger et à imprimer en A3 pour affichage
Le panneau syndical sud éducation #016 (...)
Le panneau syndical sud éducation #016 (...)
Pour diffusion comme tract ou impression A4 avant agrandissement A3