Le Panneau Syndical SUD éducation #018 • Début février 2015

Après les tueries de paris, non à l’embrigadement de l’école
mardi 10 février 2015
mis à jour jeudi 26 février 2015

Publié environ deux fois par mois, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à être imprimé au format A3 pour affichage dans les salles des personnels. Il peut également être reproduit au format A4 sous forme de tract.

Au sommaire :
Après les tueries de paris, non à l’embrigadement de l’école
- APRÈS LES ATTENTATS • L’école mise au pas
- PÉTITION • Réintégration de F. Chazerans
- LUTTES • Prioritaire, dotations, moyens…


APRÈS LES ATTENTATS • L’école mise au pas

Dans un contexte d’émotion et dans l’urgence, face à des assassinats terroristes dont le lien avec l’éducation est loin d’être établi, le gouvernement charge l’école publique et laïque d’une responsabilité écrasante qui occulte celle des autres facteurs politiques et sociaux intervenant dans la situation actuelle ; du chômage à la stigmatisation de certaines populations, de la politique de la ville aux cadeaux au patronat, de la réduction des services publics à celle du tissu associatif, des alliances atlantistes aux politiques impérialistes.

SUD éducation défend sans concession une école publique et laïque, mais ici le gouvernement instrumentalise et dévoie la laïcité pour légitimer le développement d’un arsenal de mesures normatives et répressives visant à définir un « comportement citoyen » imposé à tous les niveaux, aussi bien pour les personnels que pour les élèves.

On est aux antipodes d’une école telle que voudrait la construire SUD éducation, privilégiant l’éducation par l’échange au sein du collectif qu’est la classe, l’enseignement mutuel, le développement de l’esprit critique, la construction patiente d’une pensée autonome chez les élèves, la conviction et le raisonnement, au lieu d’un formatage aussi vain que peu démocratique par des « rituels » stéréotypés.


PÉTITION • Réintégration de F. Chazerans

Sur simple dénonciation de parents, ce professeur de philosophie du lycée Victor Hugo de Poitiers a été suspendu et il est menacé d’un conseil de discipline. Il n’a pourtant fait que ce qui était demandé à tou-te-s : amener les élèves à réfléchir suite à l’attentat à Charlie hebdo. Nous demandons sa réintégration.

www.sudeducation.org/Pour-la-reintegration-du.html


LUTTES • Prioritaire, dotations, moyens…

Des écoles et collèges luttent pour ne pas sortir de l’éducation prioritaire alors qu’ils remplissent tous les critères, d’autres luttent pour être classés REP+, et ceux qui ont déjà expérimenté les REP+ cette année dénoncent une réforme sans moyens. Les dotations du secondaire à la sauce des indemnités pour missions particulières montrent beaucoup de baisses. La carte scolaire des écoles subit les effets d’un recrutement qui ne compense pas les hausses démographiques. Pour obtenir les moyens nécessaires dans toutes les écoles, dans tous les établissements, il faudra construire la convergence vers une lutte d’ensemble, pour imposer une rupture avec l’austérité et un budget à la hauteur des besoins pour le service public.


PNG - 36.1 ko
Visuel 2
Solidaires contre tous les fascismes qu’ils soient nationalistes ou religieux

POUR VOUS TENIR AU COURANT DES LUTTES, DE L’ACTUALITÉ SYNDICALE : WWW.SUDEDUCATION.ORG


Documents joints

Le panneau syndical SUD éducation #018
Le panneau syndical SUD éducation #018
PDF à télécharger et à imprimer en A3 pour affichage
Le panneau syndical SUD éducation #018
Le panneau syndical SUD éducation #018
Pour diffusion comme tract ou impression A4 avant agrandissement A3