Le Panneau Syndical SUD éducation #038 • Fin-Mars 2017

L’école n’est pas une entreprise !
vendredi 24 mars 2017

Sélection condensée de l’actualité syndicale, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à l’affichage en format A3 ou à l’impression sous forme de tract en A4.

Au sommaire du numéro 38 :
L’école n’est pas une entreprise !
- Pas de banquier-e dans nos classes
- Contre l’homophobie ordinaire
- La répression syndicale tue

PDF - 445.3 ko
Le Panneau Syndical SUD éducation #038
Fin-Mars 2017

Pas de banquier-e dans nos classes !

L’opération nationale « J’invite un banquier dans ma classe » est initiée par la Fédération Bancaire Française dans le cadre de la « Semaine européenne de l’argent », avec le soutien de l’Education nationale.

Elle vise à placer des élèves de CM1 ou CM2 « dans des situations de la vie où ils doivent faire des choix concernant l’argent et leurs premiers achats. »

Il s’agirait donc, pour eux, via un jeu d’éducation financière, de donner à l’élève « les clés d’une maîtrise responsable de son budget ».

SUD éducation vous invite pour sa part à participer à l’opération « Je n’invite pas de banquier-e dans ma classe »… Nous nous indignons que l’on puisse parler de « budget » qu’il faudrait « maîtriser » pour des enfants de 9 à 11 ans. Et que feront les enfants qui n’ont pas de « budget » ? Seront-ils et elles « hors jeu » ?

Le Ministère de l’éducation nationale dévoie une nouvelle fois le service public d’éducation et l’instrumentalise au profit d’intérêts privés.

On réduit ainsi les jeunes élèves à des consommateurs et consommatrices en puissance, manipulables à merci puisqu’il est question de diriger leurs choix concernant leur argent par le biais d’une activité dite « ludo-pédagogique ».

Éduquer, ce n’est pas conforter les hiérarchies et l’ordre social.

Les valeurs portées par SUD éducation sont à l’opposé de celles de l’école-capitaliste. L’école doit être un outil d’émancipation des individus et non de leur soumission à la finance et à la marchandisation généralisée.

L’école n’est pas une entreprise, l’éducation n’est pas une marchandise !


Contre l’homophobie ordinaire

Un livret comportant des propos choquants sur l’homosexualité et sur l’IVG a été distribué dans un lycée privé de Neuilly-sur-Seine. Combien de Neuilly ailleurs en France ? Le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire dénonce avec force ces stigmatisations d’adolescent-e-s. Les pouvoirs publics doivent faire appliquer le droit. Tous les personnels doivent être formés contre les discriminations sexistes et LGBTphobes.


La répression syndicale tue

Edouard, cheminot de SUD Rail militant pour une société meilleure, victime d’une politique d’entreprise qui refuse de se remettre en cause, a préféré mettre fin à ses jours plutôt que de subir un harcèlement dévastateur. Des militant-e-s se font licencier, condamner à de la prison avec sursis. Des salarié-e-s meurent sous la violence d’un management et de méthodes d’un autre temps. Il est urgent de prendre des mesures pour rendre public, enquêter et faire stopper les organisations pathogènes du travail ! Les responsables de la mort d’Edouard doivent être condamné-e-s !


L’éducation n’est pas une marchandise !

Pour vous tenir au courant des luttes, de l’actualité syndicale : http://www.sudeducation.org