Les lycées de l’éducation prioritaire doivent le rester

Communiqué de la fédération SUD éducation du 27 mai 2016
vendredi 27 mai 2016

Le 18 mai les collègues de plusieurs lycées généraux technologiques et professionnels se sont rassemblés devant le ministère à l’appel des syndicats CGT, SNUEP-FSU, et SUD éducation pour revendiquer leur maintien dans l’éducation prioritaire avec les mesures et les moyens qui y sont attachés.

La publication du courrier adressé au député (PS) Sébastien Pietrasanta le 27 avril 2016 par la ministre de l’Education nationale a confirmé nos inquiétudes. En effet, dans ce courrier, le périmètre de l’éducation prioritaire est restreint aux écoles et aux collèges !

Or, depuis 2014 et la reforme de l’éducation prioritaire qui a signé la fin des ZEP, la question des lycées classés avait été renvoyée à plus tard. Le ministère sort donc du bois, et prépare pour 2017 la sortie de l’éducation prioritaire pour ces lycées (ZEP, APV -affectation prioritaire à valoriser-,…) avec :
► La fin des bonifications pour les points de mutation pour le prochain mouvement inter-académique, à savoir celui de 2017,
► la remise en cause annoncée de l’indemnité ZEP après 2017,
► la baisse des moyens des lycées actuellement classés.

Concrètement, ce qui est en jeu, c’est la fin des limitations d’effectifs, du travail en petits groupes, des moyens pour faire des projets ; moyens déjà largement insuffisants.

A l’heure où le système scolaire reste socialement très inégalitaire, ce gouvernement poursuit sa destruction de l’éducation prioritaire, à la fois en écartant les lycées du dispositif et en réduisant les moyens dans de nombreuses écoles et collèges qui en font partie.

En effet le dispositif REP ne s’accompagne d’aucune baisse d’effectifs, il se fait à moyens constants, et les pondérations débouchent sur des concertations dont les horaires et le contenu sont souvent imposés aux collègues par la hiérarchie.
Pour nous cela n’a rien d’une véritable réfforme de l’éducation prioritaire.

A l’heure où la « refondation de l’Ecole » débouche sur de nouvelles dégradations des conditions de travail de toutes et tous, la situation faite aux établissements de l’éducation prioritaire est particulièrement scandaleuse !
Nous appelons l’ensemble de ces établissements à se mobiliser.

Non au démantèlement de l’éducation prioritaire ! Maintien des lycées dans l’éducation prioritaire ! De véritables moyens pour l’ensemble de l’éducation prioritaire !

Documents joints

PDF - 85.9 ko
PDF - 85.9 ko