Marche de la dignité le 31 octobre

lundi 26 octobre 2015

Appel Solidaires

L’Union syndicale Solidaires appelle à la Marche de la dignité contre le racisme qui se tiendra le 31 octobre à Paris, dix ans après les assassinats de deux jeunes de Clichy sous Bois, Zyed Benna et Bouna Traoré.

Elle tient à s’exprimer sur ses combats d’organisation syndicale et les raisons de sa participation. Elle partage avec les organisations, personnalités appelantes et soutiens, la volonté de combattre les violences policières, et le déni de justice qui les entourent.

La violence est exercée au nom de l’Etat par ses institutions contre les jeunes des banlieues qui sont soumis à un racisme permanent en raison de leur origine, leur couleur de peau, leur religion réelle ou supposée. Elle accompagne et légitime la montée du racisme dans la société et plus généralement la montée des idées de
l’extrême droite.

C’est la raison pour laquelle l’Union syndicale Solidaires avec les organisations qui la composent s’est inscrite depuis plusieurs années dans des combats qu’elle juge essentiel contre le racisme des institutions, des entreprises et de l’Etat que ce soit contre la discrimination dont ont été victimes les Chibanis à la SNCF, pour la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité et l’exigence de réparations dues au titre de ce crime, dans l’exigence du droit de vote des immigré-es pour toutes les élections, ou dans le soutien aux immigrés sans papiers et pour le droit au logement pour tous et toutes.

La capacité des personnes discriminées à se défendre, à s’organiser et à décider de leur lutte est un élément essentiel pour la force de ces combats.

Elle s’associera à la marche de la dignité et appelle les salarié-es, ses militants et militantes à y participer.

Métro Barbès-Rochechouard, 14h

PNG - 518 ko

Documents joints

PDF - 147.3 ko
PDF - 147.3 ko