Motion de censure contre les LGBTphobies !

Communiqué du Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire du 17 mai 16
mardi 17 mai 2016

Motion de censure contre les LGBTphobies !

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, le Collectif éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire réaffirme sa détermination à combattre avec force toutes les formes de discriminations et de violences à l’égard des personnes LGBT à l’école. Il réaffirme aussi sa détermination à être à l’offensive contre toutes les mobilisations réactionnaires et haineuses, qui défendent les pires stéréotypes hétéro-sexistes et stigmatisent les LGBT.

La lutte contre les LGBTphobies exige une action volontariste où la frilosité ne doit pas être de mise. Elle nécessite de mener des initiatives concrètes et de ne pas lâcher un pouce de terrain dans la bataille des idées contre les visions de la société rétrogrades et inégalitaires. Au travail quotidien, de longue haleine, sur le terrain, doivent s’ajouter des campagnes médiatiques fortes. Ce volontarisme qui est le nôtre doit aussi être celui de notre institution, sans recul, sans demi mesure.

- La campagne contre les LGBTphobies à l’école doit être lancée dès le début de chaque année scolaire afin que les personnels puissent s’en emparer pleinement, et qu’elle ait une portée sur toute l’année

- La question des discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre doit être prise en compte dans les enquêtes de victimation menées dans les établissements scolaires

- La déconstruction des stéréotypes essentialistes doit s’inscrire dans les enseignements, notamment par des dispositifs dédiés dès l’école primaire, comme auraient pu l’être les ABCD de l’égalité

- La formation des personnels doit introduire, que ce soit dans les ESPE ou les structures de l’enseignement privé sous contrat, des formations à la lutte contre les discriminations LGBTphobes

- Le soutien du Ministère et de son administration aux personnels LGBT discriminé-es, et aux enseignant-es pris-es à partie par les réactionnaires, doit être sans faille

- Les familles homoparentales doivent être pleinement reconnues : les deux parents doivent être associé-es au suivi de la scolarité de leur enfant.

Le Collectif Éducation contre les LGBTphobies en milieu scolaire et universitaire veillera à faire avancer ces revendications. Il appelle à participer aux Marches des fiertés qui se dérouleront de mai à juillet dans de nombreuses villes en France.

Paris, le 17 mai 2016

Documents joints

Motion de censure contre les LGBTphobies (...)
Motion de censure contre les LGBTphobies (...)
Collectif éducation contre les LGBT phobies en milieu scolaire 17 mai 2016