PPCR : refusons le passage en force !

Communiqué de la Fédération SUD éducation d’octobre 2015
jeudi 15 octobre 2015
mis à jour jeudi 7 avril 2016

Le gouvernement a décidé de passer en force en appliquant unilatéralement son protocole sur les Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations (PPCR). Ce faisant il s’assoit sur ses propres règles puisque ce texte n’a pas reçu l’aval d’organisations syndicales représentant, d’après les élections professionnelles, une majorité des personnels. Ce qui sera, désormais, un projet de loi, doit être combattu.

Si certaines organisations, notamment dans l’éducation, continuent à voir suffisamment d’aspects positifs pour accepter ce protocole, SUD éducation et notre Union syndicale Solidaires se félicitent qu’une majorité du mouvement syndical ait choisi de le refuser :

- Il ne rattrape en aucune façon le gel des salaires de la fonction publique depuis plusieurs années.

- Les augmentations pour la catégorie C, la moins rémunérée, sont ridicules ; les gains sur certains échelons de la catégorie A, dont font partie les enseignant-e-s, sont en fait annulés par un allongement des carrières.

- Ces prétendues avancées seraient octroyées en échange d’une mobilité contrainte accrue, de créations de corps trans fonction publique avec un renforcement des logiques contractuelles.

Ces mesures, que le gouvernement compte mettre en œuvre, vont dans le sens d’une remise en cause des garanties statutaires. Elles doivent être mises en relation avec les dernières déclarations provocatrices du Ministre de l’Économie remettant en question le statut des fonctionnaires, alors que nos différents statuts sont déjà attaqués par les réformes successives de notre ministère.

Elles tournent le dos à nos revendications immédiates :

- Augmentation générale des salaires de tous les personnels

- Réduction des écarts salariaux

- Aucun salaire au-dessous de 1700 euros net

Documents joints

PPCR : refusons le passage en force !
PPCR : refusons le passage en force !
Communiqué de la fédération Sud Education d’octobre 2015