Profession de foi pour les professeur-e-s d’éducation physique

Pour une éducation physique et sportive émancipatrice et solidaire qui respecte les conditions de travail des enseignant-e-s, votez SUD éducation

PDF - 975.1 ko
Profession de foi PEPS
PDF - 975.1 ko
Profession de foi PEPS

➜Nous dénonçons

Les conséquences néfastes de la réforme des rythmes
- la mainmise de plus en plus importante des collectivités territoriales sur les établissements scolaires.
- les inégalités territoriales accrues pour les élèves, notamment les créneaux horaires insuffisants et les temps de déplacement excessifs.

Les conditions de travail dégradées
- le maintien pour l’EPS d’un corps distinct des autres enseignant-e-s.
- la suppression de postes.
- les tâches infantilisantes et stériles : rédaction sans cesse renouvelée de projets pédagogiques et autres projets d’évaluation.

Les "valeurs" du spectacle sportif
- élitisme, culture du chef, souffrance, violence, résultat à tout prix, machisme
- l’opposé de celles que nous défendons : égalité filles-garçons, coopération, plaisir, émancipation, esprit critique, laïcité.

Pour une EPS fondée sur la liberté pédagogique, émancipatrice et solidaire, favorable à l’épanouissement des filles et des garçons ; démarquée des carcans sportifs, des sponsors et des Fédérations.

➜Nous revendiquons

Une véritable éducation physique et sportive

- une pratique physique et sportive où l’élève est considéré-e comme un sujet sensible, non comme producteur ou productrice de performances, qui associe la notion de plaisir aux apprentissages et à la construction de soi.
- la défense de l’enseignement public et laïque.
- une pratique physique et sportive où les droits à l’égalité filles-garçons sont affirmés et mis en oeuvre ainsi que la lutte contre toutes les formes de discrimination.
- la réelle prise en compte des handicaps, pour une vraie intégration de plus d’élèves aux activités physiques et sportives.
- l’information et le débat avec les élèves des excès de certaines pratiques et de la réalité du sport de haut niveau.
- l’affirmation de la spécificité de l’UNSS : laïque, sans enseignement privé, sans sponsors et avec des crédits publics suffisants

Non à l’alourdissement des tâches administratives. Oui à des temps de concertations inclus dans nos services.

Une formation adaptée à nos demandes
- une formation initiale qui ne se réduise pas à une didactique sportive, qui intègre les valeurs de l’égalité entre toutes et tous.
- le retour à une formation continue de qualité, construite sur les demandes des personnels.

De meilleures conditions de travail
- le respect des horaires maxima de service, sans dépassement, sans heures supplémentaires, sans "récupération".
- la création de postes en nombre suffisant.

L’EPS est une discipline scolaire à part entière : nous revendiquons un corps unique, inscrit dans un syndicalisme intercatégoriel.

Nos revendications

➔ L’amélioration des conditions de travail

➔ Des moyens pour une EPS émancipatrice et solidaire, qui favorise l’épanouissement des élèves

➔ La restitution des postes supprimés

➔ L’arrêt de toute pression institutionnelle

➔ Une formation initiale et continue de qualité

➔ L’intégration des enseignant-e-s d’EPS au sein d’ un corps unique des professeur-e-s du second degré.

Élections professionnelles du 27 novembre au 4 décembre 2014
Votez SUD éducation

Un syndicat qui lutte au quotidien
Un syndicat qui défend toutes et tous les salarié-e-s
Un syndicat pour un service public laïque
Un syndicat pour une école égalitaire et émancipatrice
Un syndicat Solidaire, Unitaire et Démocratique dans son projet et ses pratiques

Pour un enseignement pluriculturel pour toutes et des conditions de travail améliorées, il faut des élu-e-s SUD Éducation !