Profession de foi pour les Conseiller-e-s Principales-aux d’Education (CPE)

Pour une éducation pluriculturelle de qualité digne du service public, des conditions de travail et d’enseignement améliorées pour tous-te-s, votez SUD éducation

PDF - 943 ko
Profession de foi CPE

Participer à l’émancipation des élèves

➜ Face à la marchandisation du monde et à la destruction des solidarités plus que jamais nous entendons accompagner nos élèves vers les apprentissages, l’autonomie, la responsabilité individuelle et collective.
➜ Face à la société des inégalités et de l’hystérie sécuritaire, nous voulons dans nos établissements,
une vie scolaire porteuse d’égalité, de solidarité, de respect mutuel.
➜ Face à la politique d’austérité qui frappe nos établissements et face à l’ampleur du travail
éducatif qui est le nôtre, nous continuons à revendiquer des créations de postes de CPE.

Revenir vraiment sur des mesures destructrices

➜ Le but ultime des dispositifs mis en place ces dernières années est, bel et bien, la déstructuration programmée de nos professions et des valeurs qu’elles portent.
➜ Le « Préfet des études », le « protocole d’inspection », les « équipes mobiles de sécurité », toutes les formes de fichage des élèves en sont les calamiteux symboles.
➜ La « performance », les « évaluations » et leur verbiage issu du management des entreprises privées n’ont pas d’autres logiques que la mise en concurrence des personnels et des établissements.
➜ Les déclarations sur l’absentéisme des élèves, quant à elles, sont inefficaces et de pure propagande.

Améliorer nos conditions de travail

Le stress, le surmenage, l’épuisement voire la souffrance au travail sont aujourd’hui
monnaie courante. Nous nous indignons de cette situation scandaleuse qui met en danger
la santé des personnels de Vie scolaire et les empêche d’assumer pleinement leurs véritables missions éducatives.

NOS REVENDICATIONS
➡ Des moyens humains et matériels nécessaires : recrutement à la hauteur des besoins, et notamment par des mesures de formation et de titularisation des collègues contractuels et
vacataires permettant de ne pas dépasser 200 élèves par CPE.

➡ Des remplacements immédiats assurés par des titulaires volontaires.

➡ Le respect de nos horaires hebdomadaires de 35 heures toutes tâches confondues.

➡ Des équipes d’étudiants-assistants d’éducation en nombre suffisant, au traitement et au
statut largement amélioré, aux horaires compatibles avec leurs études, ayant un accès facilité
aux concours de la Fonction publique et à la validation des acquis de l’expérience.

➡ Du temps de concertation formalisée avec tous les partenaires.

➡ La reconnaissance et la protection de notre statut garantissant une véritable autonomie
professionnelle, vis à vis des injonctions hiérarchiques, dans le strict respect de nos missions
éducatives.

➡ Une formation initiale et continue ambitieuse, en rapport avec la demande réelle et
construite sur les attentes des personnels.

Pour une éducation pluriculturelle de qualité digne du service public, des conditions de travail et d’enseignement améliorées pour tous-tes, il faut des élu-e-s SUD éducation.

Élections professionnelles du 27 novembre au 4 décembre 2014
Votez SUD éducation

Un syndicat qui lutte au quotidien
Un syndicat qui défend toutes et tous les salarié-e-s
Un syndicat pour un service public laïque
Un syndicat pour une école égalitaire et émancipatrice
Un syndicat Solidaire, Unitaire et Démocratique dans son projet et ses pratiques

Pour un enseignement pluriculturel pour toutes et des conditions de travail améliorées, il faut des élu-e-s SUD Éducation !