Profession de foi pour les Secrétaires Administratif/ves de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur (SAENES)

Pour une défense solidaire et sans concession de tous les agents, de leurs missions et de leurs droits, VOTEZ SUD !

PDF - 1.4 Mo
Profession de foi
SAENES

Suppressions de postes, précarisation des statuts, charge de travail accrue, tâches administratives et évaluations qui se multiplient. Dans les établissements, la gestion des « ressources humaines » est de plus en plus calquée sur le modèle de l’entreprise privée.

La souffrance au travail, même si elle n’est pas reconnue par l’institution, est omniprésente. Trop souvent, les personnels en difficulté sont renvoyés à leur prétendue incompétence par leur hiérarchie, plus encline à sanctionner qu’à conseiller. Les personnels sont directement rendus responsables de leurs échecs. Tout cela met en danger notre santé physique et mentale.

➜Développons donc toutes les solidarités entre collègues dans le cadre du travail ! C’est le rôle d’un syndicat.

Pour l’amélioration de nos conditions de travail, SUD éducation demande des créations de postes à la hauteur des besoins et la titularisation des personnels précaires.

➜ Nous sommes opposé-e-s aux entretiens professionnels et invitons les collègues, s’ils constatent que l’appréciation de leur supérieur est négative, à faire systématiquement des recours. Nous soutiendrons les collègues qui font jouer leur droit de recours.

➜ Dans les cas de refus de titularisation des stagiaires, les CAPA et CAPN (selon les corps) sont consultées. Nos élu-e-s défendront le droit à la titularisation des collègues menacé-e-s.

Les commissions de réforme sont saisies pour se prononcer sur l’imputabilité au service des accidents de travail et maladies professionnelles. Vos élu-e-s en CAP sont appelé-e-s à y participer. Les élu-e-s SUD éducation soutiendront tou-te-s les collègues dont les dossiers passeront en commission de réforme.

➜Nous exigeons l’application des textes en vigueur pour une véritable médecine du travail indépendante et la mise en place de la visite médicale obligatoire tous les 5 ans. Nous appelons les personnels à utiliser dans les établissements les Registres Santé Sécurité au Travail (RSST) et à exercer leur droit de retrait quand la situation l’exige.

Voter SUD éducation, c’est dire NON au pouvoir disciplinaire de la hiérarchie et au clientélisme, aux traitements différenciés suivant les personnes, aux fiches de postes fantaisistes et fluctuantes en cours d’année.

Voter SUD éducation, c’est réaffirmer l’importance de nos missions, et des statuts qui vont avec.
Dans un contexte de régression sociale, voter SUD éducation, c’est renforcer un syndicalisme qui n’isole pas les les personnels de l’Éducation nationale chacun-e dans sa catégorie.

NOS REVENDICATIONS

➡ L’amélioration des conditions de travail par une réduction du temps de travail. Avec l’annualisation, les personnels administratifs font partie des grands perdants des 35 heures.

➡ Créations de postes d’agents à la hauteur des besoins. Quand aux personnels précaires ils doivent être titularisés sans conditions, et bénéficier d’une formation digne de ce nom.

➡ Augmentations de salaire uniformes : 400 € pour tou-te-s . Pour une même évolution de carrière pour tou-te-s, celle-ci devant être la plus favorable possible et indépendante de la hiérarchie directe.

➡ De vraies formations lors des changements de poste.

➡ L’arrêt de la casse des droits sociaux individuels et collectifs (retraite, sécurité sociale, formation ...).

Élections professionnelles du 27 novembre au 4 décembre 2014
Votez SUD éducation

Un syndicat qui lutte au quotidien
Un syndicat qui défend toutes et tous les salarié-e-s
Un syndicat pour un service public laïque
Un syndicat pour une école égalitaire et émancipatrice
Un syndicat Solidaire, Unitaire et Démocratique dans son projet et ses pratiques

GIF - 37.1 ko
maison Colloghan