Proposition de loi visant à détruire le collège unique et à limiter l’éducation prioritaire à des fins ségrégatives

jeudi 21 avril 2011
mis à jour vendredi 22 avril 2011

La Fédération des syndicats SUD éducation a pris connaissance des deux propositions de loi des députés Frédéric REISS, Dominique LE MENER, Jacques GROSPERRIN, Guy GEOFFROY et Claude GREFF, déposées à l’Assemblée nationale le 15 février 2011.

Notre fédération dénonce fermement la stratégie qui consiste à expérimenter un nouveau type d’établissement où seraient remis en cause les valeurs et le fonctionnement de notre système, sans concertation avec les personnels ni les collectivités locales et sans souci de l’intérêt des élèves.

La première de ces expérimentations nommée « établissement de socle commun » constitue une attaque à l’égard du collège unique et vise à limiter l’éducation prioritaire à des fins ségrégatives, réduisant l’enseignement à l’acquisition d’un socle commun.
La seconde de ces expérimentations sous le sigle « regroupements
scolaires » vise à maximiser la taille des écoles.

Les seules logiques comptables poussent nos députés à chercher à regrouper les écoles pour y entasser des élèves toujours plus nombreux, sous la houlette d’un directeur à
temps plein.

C’est un pas supplémentaire vers un nouveau statut du directeur d’école qui deviendrait le véritable « supérieur hiérarchique » de ses anciens collègues. Un projet libéral et managérial que SUD éducation condamne de toutes ses forces, comme le projet des EPEP enterré il y a 2 ans.

La Fédération SUD éducation réaffirme haut et fort ses exigences d’une école publique de qualité pour tous.

Pour lire le texte sur le site officiel

http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion3170.asp

http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion3168.asp

Documents joints

CP établissements publics d'enseignement du (...)
CP établissements publics d'enseignement du (...)

Navigation

Articles de la rubrique