Rassemblement des professeurs de philosophie le 30 juin devant le Ministère

mercredi 29 juin 2016

La fédération SUD Education apporte son soutien à la mobilisation des collègues de philosophie d’Ile-de-France. En effet les conditions de correction sont les pires de tout le cycle terminal.

Vous pouvez lire l’appel et les revendications de l’AG des correcteur-tices dont certaines revendications comme le retour à des dédoublements nationaux, le principe de la réduction des effectifs par classes, le refus des affectations multiples recoupent des revendications fédérales."

Sud Education sera représenté alors du rassemblement collectif le 30 juin 14h devant le ministère angle rue de Bellechasse et rue Las Cases à Paris

Revendications

Sont approuvé les revendications suivantes :

a) Sur les conditions de travail

· le retour immédiat à un dédoublement systématique de la 2e heure de philosophie dans les Terminales technologiques

· le retour immédiat à quatre heure/élève en philosophie dans les Terminales Scientifiques (TS)

· l’instauration d’un dédoublement systématique de la 4e heure en Terminale Économique et Sociale (TES)

· la fin des classes mixtes « L-ES » ou « S-ES » et, en tout état de cause, des horaires séparés en philosophie

· le respect de tous les personnels, qu’ils et elles soient contractuel-le-s, titulaires de postes fixes ou titulaires sur zone de remplacements et, dans le cas des TZR en particulier, la fin des affectations sur plus de 2 établissements et des affectations hors zones

· le plafonnement des effectifs à 24 élèves par classe, nécessaire à des conditions correctes d’enseignement

b) Sur les conditions de correction

· la décision du SIEC de choisir la résidence administrative (et non plus personnelle) pour affecter les missions a posé problème puisque certains collègues sont susceptibles de corriger leurs propres élèves.

· la récupération des copies à 16h (et non plus 12h), nous a enlevé de fait une demi-journée de correction, sans que le nombre de copies soit diminué par ailleurs.

· Enfin, du fait du délai de récupération des copies, la réunion d’entente a été déplacée au lundi, date tardive – et qui enlève des journées de correction - si les copies alors corrigées doivent servir de "test" pour la détermination des critères de correction.

· un délai de correction de 15 jours minimum pour la correction des copies et donc une anticipation de l’épreuve de philosophie au lundi.

· un nombre maximum de 100 copies en L, 120 en ES/S et 150 en STMG/STI/ST2S

· le retour au fonctionnement antérieur (résidence personnelle) des affectations pour les missions de correction

· le respect d’un demi-paquet de copies pour les stagiaires.

Rassemblement au Ministère de l’Education Nationale, jeudi 30 juin à 14h
pour porter ces revendications.

Assurer le succès de l’actions

Nous invitons les collègues de l’académie de Versailles, de Paris et d’ailleurs qui souhaiteraient agir dans le même sens dans leur académie à nous contacter à l’adresse philomobilisation2015@gmail.com, afin de contribuer concrètement avec elles/eux à y organiser la mobilisation.

Nous appelons l’ensemble des correcteurs.trices des académies de Paris, Créteil et Versailles à profiter des réunions d’harmonisation pour assurer le succès de la mobilisation, en tenant des AG, en faisant connaître le rassemblement et en
organisant concrètement la rétention des notes (en constituant des listes mails, en échangeant les téléphones decorrecteurs.trices intervenant sur le même centre, en étant présent.e.s au rassemblement pour faire face collectivement aux
pressions).

Le collectif des professeurs de philosophie d’Ile de France

Le 20 juin 2016

Navigation

Articles de la rubrique