Résistons ensemble au conseil pédagogique !

Non à la caporalisation
jeudi 25 mars 2010

Les membres du conseil pédagogique ne sont pas élus mais désignés par le chef d’établissement, après consultation des équipes pédagogiques. Au final, c’est bien lui qui choisira ceux avec qui il va travailler. Il aura ainsi les pleins pouvoirs au mépris de toute démocratie.

Ce conseil sera une hiérarchie intermédiaire aux pouvoirs multiples. Ces missions entravent et encadrent la liberté pédagogique des enseignants et des équipes.

Il sert à mettre en place les mesures des réformes comme l’accompagnement personnalisé en lycée, la répartition des heures d’accompagnement éducatif en collège et celles des heures globalisées en lycée général et technologique. À terme, en créant cette autonomie et en renforçant la concurrence entre les établissements et les enseignants, c’est l’abandon du cadre national de l’éducation. Les inégalités, la précarité entre autres seront accentuées.

En conséquence, la Fédération Sud éducation demande aux enseignants de refuser de siéger dans ce conseil qui n’a aucune légitimité et de faire en sorte que ces conseils ne se tiennent pas.

Au contraire, il faut résister collectivement et demander à nos élus en Conseil d’Administration de porter les décisions des Assemblées Générales des personnels.

Documents joints

résistons au conseil pédagogique
résistons au conseil pédagogique