Rythmes scolaires : en janvier, la mobilisation doit continuer !

Communiqué de la Fédération SUD éducation
vendredi 13 décembre 2013
mis à jour jeudi 19 décembre 2013

Après l’importante grève du 14 novembre, la grève du 5 décembre a encore été très forte. Le rejet de la réforme Peillon des rythmes scolaires est massif et déterminé. Pourtant, le ministère s’entête à vouloir l’imposer. La lutte doit se poursuivre et s’amplifier pour gagner la suspension de la réforme, l’abrogation du décret, une autre réforme.

Pour SUD éducation, la mobilisation doit avoir des suites nationales rapidement en janvier, et c’est par la grève que la lutte doit se poursuivre. Il ne s’agit pas de continuer à égrener des journées d’actions isolées, qui vont finir par démobiliser. Ce qui doit être à l’ordre du jour, c’est la construction d’une grève reconductible pour faire céder le gouvernement. Les organisations syndicales doivent proposer ensemble la grève en janvier et la mise en débat de sa reconduction.

C’est ce que la fédération SUD éducation a défendu lors de l’intersyndicale nationale le mardi 10 décembre. C’est ce que nous défendrons le 17 décembre lors de la prochaine réunion des organisations syndicales.

Le 13 décembre 2013

Documents joints

Rythmes scolaires : en janvier, la mobilisation
Rythmes scolaires : en janvier, la mobilisation
Communiqué de la Fédération 13déc13