SYNATEB, un syndicat de lutte au Burkina Faso

mercredi 7 juin 2006
mis à jour samedi 20 janvier 2007

Depuis plusieurs années, nous avons établi des rapports avec les camarades du SYNATEB du Burkina Faso. Les luttes menées par ces camarades sont riches d’enseignement pour nous ici aussi...

SYNDICAT NATIONAL DES TRAVAILLEURS DE L’EDUCATION DE BASE ( SYNATEB )

BUREAU NATIONAL

02 BP 5778 OUAGADOUGOU 02

TEL ( 00226 ) 50 31 36 71
CEL (00226 ) 70 26 79 16

E-mail : synateb2005@yahoo.fr

PRESENTATION DU SYNATEB

Le Syndicat National Des Travailleurs de l’Education de Base ( SYNATEB ) a été crée le 28 Mai 1995 à Tenkodogo, au BURKINA FASO. Son siège social est à Ouagadougou.

La devise du SYNATEB est :
« Unité - Combativité - Justice »

Le SYNATEB couvre l’ensemble du Territoire National et compte de nos jours :

- plus de dix neuf mille (19000) membres ;
- treize(13) coordinations régionales ;
- quarante cinq (45) sections provinciales ;
- cent soixante ( 160 ) sous-sections ;
- plus de deux (200) comités départementaux.

Il a un organe de presse le « PROGRES » qui paraît tous les deux mois chaque fois que les moyens financiers le permettent.

Le SYNATEB est membre du collectif des Organisations Démocratiques de Masses et de Partis Politiques ( CODMPP) crée aux lendemains de l’assassinat du journaliste émérite Norbert ZONGO et de ses trois compagnons, le 13 Décembre 1998.

Il est également membre :

- de l’antenne SOCIAL ALERT du Burkina ( ASAB )
- de la Coalition Nationale du Burkina pour l’Education Pour Tous
- de la Coalition Nationale de Veille face aux OGM ( CV-OGM)
- du collectif syndical CGTB qui comprend :

  • la Confédération Générale du Travail du Burkina ( CGTB ) ;
  • le syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Communication ( SYNATIC )
  • le syndicat autonome des Travailleurs du Trésor du Burkina ( SATB ) ;
  • le Syndicat National des Travailleurs de l’Action Sociale ( SYNTAS ).
  • le Syndicat National des Travailleurs de l’Education de Base ( SYNATEB)

LES OBJECTIFS POURSUIVIS PAR LE SYNATEB

Le SYNATEB se fixe pour objectifs de :
- regrouper et mobiliser l’ensemble des travailleurs de l’éducation de base,
- défendre fermement les intérêts matériels et moraux de ses membres,
- lutter pour la sauvegarde et l’élargissement des libertés démocratiques et syndicales,
- lutter pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement et pour une éducation adéquate des enfants burkinabé,
- contribuer à la lutte contre l’analphabétisme,
- lutter pour la revalorisation de la fonction enseignante,
- lier ses luttes revendicatives à celles des masses laborieuses du Burkina,
- oeuvrer en faveur de l’unité syndicale,
- soutenir et populariser les luttes des autres travailleurs exploités et opprimés du monde.

LES PRINCIPES DE BASE DU SYNATEB :

Le Centralisme démocratique

Le centralisme démocratique implique le droit de chaque militant de défendre son point de vue à l’intérieur des structures du syndicat ; de même, il a l’obligation de se conformer et d’appliquer les décisions prises par la majorité.

La Critique et l’Autocritique

La critique et l’autocritique permettent de mettre en évidence les erreurs et de corriger les insuffisances au niveau individuel et collectif :
- elles doivent viser le renforcement du syndicat,
- elles s’appliquent à tous les militants sans distinction.

ADHESION

Peuvent être membres du SYNATEB, tous les travailleurs de l’éducation de base, des secteurs public et privé du Burkina Faso, sans distinction d’appartenance politique, idéologique ou confessionnelle, qui s’engagent à respecter les principes de base et textes fondamentaux du SYNATEB.

RELATIONS - AFFILIATIONS

Le SYNATEB peut nouer des relations tant sur le plan national qu’international avec des organisations syndicales ou de défense des droits humains, dans le respect de ses objectifs et principes.

Sous réserve du respect des principes de base et de la ligne anti - impérialiste, progressiste, révolutionnaire de lutte de classes, le SYNATEB peut s’affilier à toute centrale syndicale :
- toute décision d’affiliation doit être prise par un congrès et à la majorité absolue des délégués présents, dûment mandatés et à jour de leurs cotisations.

ACTIVITES PRINCIPALES DU SYNATEB

Les activités principales du SYNATEB sont :

1°) Sensibilisation et formation des militants sur :
- les droits syndicaux ;
- les droits humains ;
- la bonne gouvernance ;
- les textes de lois relatifs aux droits du travail, aux droits socio-économiques et culturels des travailleurs ;

2°) la formation socio- professionnelle des travailleurs de l’éducation de base ;

3° les actions de plaidoyer en faveur d’une éducation de qualité pour tous les enfants du Burkina ;

4°) la négociation syndicale ;

5°) les actions de protestations ( dénonciations, grèves, marches, sit-in, ....)

Ouagadougou, le 20 septembre 2004

Le Secrétaire Général

Tahirou TRAORE

Navigation

Articles de la rubrique

Sur le Web