Solidarité avec les Sans-Papiers

Manifestation nationalele 16 juin
 juin 2001
mis à jour dimanche 3 avril 2005

Soyons simples et clairs. En août 1996, l’attaque de St Bernard par les CRS fut ressentie par l’opinion publique indignée pour ce qu’elle était : une obscénité. Et les soutiens furent innombrables, de toutes parts, qui exprimèrent leur solidarité. Sauf à l’extrême-droite. Bien sûr, il fallait régulariser. En 2001, la gauche plurielle, au pouvoir depuis quatre ans, a oublié ses promesses et veut faire croire que la question des Sans-Papiers est réglée. Rien n’est réglé ! La situation reste inchangée pour des dizaines de milliers de personnes qui continuent de vivre dans la peur et sans moyen légal de subsistance. Ce sont des hommes, des femmes et des enfants qui vivent dans une précarité inacceptable. C’est indigne ! C’est inadmissible ! Nous appelons à la solidarité. Individus, organisations syndicales, politiques, associations... TOUS ENSEMBLE marchons vers le ministère de l’Intérieur pour dire notre soutien solidaire aux Sans-Papiers.

Manifestation nationale à Paris, Samedi 16 Juin 2001,

14 h - place de la République

Nous demanderons avec détermination :
- la régularisation de tous les Sans-Papiers avec la carte de 10 ans ;
- l’arrêt des expulsions et la fermeture des centres de rétention ;
- la libération des Sans-Papiers emprisonnés pour défaut de papiers ;
- l’abolition de la double-peine ;
- l’abrogation des lois Pasqua, Debré et Chevènement.

Navigation