Solidarité internationale contre la répression syndicale et la marchandisation de l’éducation au Chili

Communiqué de la fédération SUD éducation
vendredi 14 avril 2017

Le « Sindicato Único de Trabajadores de la Educación » - SUTE du Chili a déposé une plainte contre le gouvernement du Chili auprès de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), plainte enregistrée sous le numéro 3247 

Le gouvernement Chilien agit en violation des droits fondamentaux à travers :

  • une répression systématique du mouvement syndical ;
  • un projet de loi « Nueva Educación Pública » qui aboutirait, s’il était adopté, à la marchandisation complète de l’éducation, privant ainsi la majorité de la population du droit fondamental à l’éducation.

La fédération SUD éducation (membre de l’Union syndicale Solidaires) apporte son soutien au SUTE, à sa lutte pour les droits et à sa démarche auprès de l’OIT.

Solidarité contre la répression !

L’école n’est pas une entreprise, l’éducation n’est pas une marchandise !

Documents joints

PDF - 62.2 ko
PDF - 62.2 ko