Soutien à Oscar et Gari : mardi 29 septembre réunion d’information au collège Gay-Lussac de Colombes

lundi 28 septembre 2015
mis à jour vendredi 9 octobre 2015

Solidarité contre la répression !

La résistance n’est pas un crime !

JPEG - 6.1 ko

LA DEFENSE DE L’EDUCATION PRIORITAIRE AU COLLEGE GAY LUSSAC

Durant l’année scolaire 2013-2014, quatre jours de grève nous avaient permis de maintenir les 50 heures que l’inspection académique voulait enlever à nos élèves. Les grèves de décembre 2014 et janvier 2015 avaient également pour but de défendre les moyens pour la réussite de nos élèves – vos enfants – et le maintien du collège dans l’éducation prioritaire. Ces grèves ne défendaient pas nos salaires ou nos carrières !

LA REPRESSION SYNDICALE POUR SEULE REPONSE DE LA PART DE NOTRE HIERARCHIE

Malheureusement, malgré les sacrifices en termes de retraits de salaire qu’ont impliqués les trois semaines de grève en décembre 2014 et janvier 2015, nous n’avons cette fois pas été entendus et les conséquences sont déjà visibles avec une baisse de 10% du nombre d’heures à la disposition de nos élèves. Pour seule réponse, notre hiérarchie veut pour l’exemple sanctionner deux de nos collègues : M. Pham et M. Roman. Le 31 mars 2015, ils sont convoqués en conseils de discipline suite au mouvement collectif. Pourquoi le collège Gay Lussac est-il choisi alors que la mobilisation est identique dans tout le département ? Pourquoi deux enseignants parmi 25 au moins ? Depuis la date du 25 mars et jusqu’au 18 septembre, nos deux collègues ont assuré leurs cours sans faillir, alors que leur conseil de discipline a été plusieurs fois repoussé. Ils ont appris presque par hasard (l’administration ayant envoyé les recommandés en juillet !) qu’ils étaient à nouveau convoqués fin septembre.

QU’EST-CE QU’UN CONSEIL DE DISCIPLINE POUR LES ENSEIGNANTS ?

Dans l’Académie de Versailles, la plus grande en France, il y en a un par an. Les motifs de convocation sont généralement liés à des affaires de mœurs, des viols ou des violences. Ils sont extrêmement rares pour faits de grève. Aujourd’hui, c’est le droit de grève, donc le droit de défendre les moyens pour l’éducation prioritaire, qui est attaqué ! Au contraire de ce qu’il se passe dans un tribunal, il est impossible de sortir blanchi d’un conseil de discipline dont la seule finalité est de proposer un niveau de sanction ; le Recteur reste le maître absolu de la décision finale. Donc, s’il y a un conseil, il y aura sanction.

LA MOBILISATION POUR DEFENDRE LE DROIT DE GREVE ET OBTENIR L’ANNULATION DES SANCTIONS

→ Grève de la majorité des enseignants du vendredi 18 septembre au mercredi 23 septembre. Ils ont décidé de suspendre PROVISOIREMENT leur grève à partir du jeudi 24 septembre.

→ Grève de la faim de M. Pham et de M. Roman depuis le lundi 21 septembre ; déjà près d’une semaine…

La seule réponse de la hiérarchie a été d’appliquer un retrait sur salaire non seulement pour les jours de grève, mais aussi pour le samedi et le dimanche, jours habituellement non travaillés !

Par ailleurs, la hiérarchie conteste la légalité de cette grève, ce qui montre encore une fois que c’est bien le droit de grève qui est attaqué à travers nos deux collègues.

COMMENT SOUTENIR LES DEUX PROFESSEURS ET OBTENIR L’ANNULATION DES PROCEDURES DISCIPLINAIRES

Nous devons tous nous mobiliser d’abord pour M. Pham et M. Roman, mais aussi pour le droit syndical et le droit de grève. Si les deux collègues sont sanctionnés, cela constituera un précédent fâcheux et un très mauvais coup porté aux mobilisations futures dans l’éducation prioritaire.

→ En s’informant sur la page facebook « collectif Gay Lussac ».

→ En signant la pétition en ligne (déjà plus de 1500 signatures) sur le site change.org (pour accéder à la pétition, taper « intersyndicale colombes » dans « recherche »)

→ En donnant à la caisse de grève pour soutenir les collègues. Voir page facebook.

Mardi 29 septembre, une réunion d’information et de soutien est organisée au collège Gay-Lussac

ouverte aux parents d’élèves, élus et enseignants de Colombes et d’ailleurs.

Elle aura lieu à 18h dans la salle polyvalente du collège Gay-Lussac (12,rue Gay-Lussac, Colombes).

Bus 304/164/167 (Arrêt : Les Renouillers)

Les enseignants mobilisés du collège Gay-Lussac de Colombes (92) avec le soutien des sections syndicales SNES-FSU et SUD éducation du collège Gay-Lussac.

Navigation

Articles de la rubrique

Sur le Web