Soutien aux personnes touchées par les inondations : Arrestation immédiate des casseurs et des escrocs qui ne paient pas les impôts...

Communiqué de SUD éducation 91
lundi 6 juin 2016

Suite aux inondations qui ont touchées un certain nombre de nos élèves et familles, Sud Éducation 91 demande solennellement au gouvernement et à M. Valls, élu d’Évry, de procéder à l’arrestation immédiate des casseurs, des voyous et des escrocs qui dissimulent et ne paient pas quelques 60 à 80 milliards d’euros d’impôts en France. Ces dangereux délinquants sont bien connus des services fiscaux et de la Police.

Il nous semble que la situation d’urgence mériterait une véritable politique de sévérité judiciaire à l’encontre des ces fraudeurs et voleurs qui selon le Monde Diplomatique s’élève à quelques 16 000 individus, dont Macron (qui ne sait visiblement pas remplir une déclaration de revenu et veut réformer à tout va pour son intérêt et celui de sa classe sociale…) et dont seulement quelques dizaines sont poursuivis et laissés systématiquement en liberté et jamais punis.

Cette somme mirobolante suffira largement à rembourser tous les dégâts et même à résorber le déficit budgétaire. Cette action gouvernementale redonnerait aussi du sens aux notions de Justice, d’égalité et de République.

Nous demandons que la Police, plutôt que d’être employée à réprimer les manifestant(e)s et syndicalistes en lutte contre la loi Travail, lutte soutenue par la majorité de la population, soit utilisée pour réprimer et mettre un terme aux agissements délictueux de ces quelques centaines de mauvais républicains qui refusent de se plier à leurs obligations de citoyens. Ainsi la Police jouerait son véritable rôle de gardien de la paix en allant aider les gens en difficulté et assurer leur sécurité.

Nous appelons les syndicats de police à organiser une journée de soutien aux personnes touchées par les inondations le 14 juin et ainsi laisser en paix les centaines de milliers de grévistes qui ne manqueront pas de défiler pour demander le retrait de la Loi Travail.

Nous appelons aussi tous les dirigeants de ce pays, les patrons du MEDEF et leurs amis de la CFDT et de l’UNSA, les journalistes de la TV qui les lèchent (les bottes…) à acheter des bottes, des pelles etc… et à se rendre enfin utiles en venant au secours immédiat des gens du peuple qui vont avoir besoin de main d’œuvre pour pouvoir nettoyer et réparer les dégâts occasionnés par les inondations.

Une fois que l’ensemble des forces vives de notre beau pays seront à pied d’œuvre, promis, juré, nous reprendrons le travail le temps de réparer les dégâts avec nos camarades de Sud Rail, Sud Poste, Sud Caisse d’Epargne, Sud Chimie etc…

En attendant, que la mobilisation générale se fasse, nous continuerons à faire grève pour demander avec nos camarades de la CGT, de la FSU, de FO, de la CNT, les jeunes et les précaires le retrait de la Loi Travail.

Ce sont nos voisins et voisines et nos collègues qui ont les pieds dans l’eau mais ils/elles savent que notre lutte est juste et nous les aiderons de toutes nos forces sans reprendre le travail.

Nous ne céderons pas au chantage affectif de tous ces guignols cyniques et manipulateurs. Que tous ces donneurs de leçons montrent l’exemple et après nous en ferons de même.

Les information sur les fraudes ont été extraites du journal « le Monde diplomatique » du mois de juin 2016

Sud Éducation 91

A Évry, Le 4 juin 2016

Documents joints

PDF - 1.3 Mo
PDF - 1.3 Mo

Navigation

Articles de la rubrique

Sur le Web