Stage fédéral "Instituer du commun"

Du 18 au 22 décembre 2017 au Château de Ligoure (87)
jeudi 5 octobre 2017

Château de Ligoure, 87110 Le Vigen
Inscription : sudeduclimousin@gmail.com

- 

Jour 1 – Lundi 18 décembre

Mise en bouche & Organisation

Pour cette nouvelle édition de son désormais internationalement célèbre et reconnu stage de Ligoure, Sud éducation Limousin explore un nouveau mode de fonctionnement. Voici venu le stage du 3ème type, en autogestion, préconstruit avec les fidèles participants des années précédentes.
La première matinée sera consacrée à l’accueil des participants et à la construction collective du stage à partir de toutes les propositions que nous aurons, en lien avec les intervenants et thèmes des trois journées suivantes. L’après-midi, les premiers ateliers et travaux débuteront.

Jour 2 – Mardi 19 décembre
L’École du 3ème type

Avec la présence de Bernard Collot
Une carrière d’instituteur dans une classe unique rurale (à Moussac dans la Vienne) devenue référence et qui a été le sujet de nombreux reportages en France, en Suède et au Québec.
&
Divers ateliers

« Militant des mouvements pédagogiques, en particulier du mouvement Freinet, j’ai été amené à développer dans ma classe unique une approche différente de l’école et de l’acte éducatif, basée sur l’hétérogénéité, la communication, l’aménagement de l’espace, l’auto-structuration, puis à théoriser sur les pratiques, leurs conséquences et leur généralisation. »
Comment mieux présenter Bernard Collot ? Cette journée a pour thème principale l’école du 3ème type, soit notre capacité à ré-inventer l’école, la classe, la pédagogie autour de piliers vieux comme le monde : la coopération, le commun, l’autogestion, la place de l’élève, … Ateliers et organisation de la journée nous permettront également de mettre en pratique, d’éprouver nos aspirations pédagogiques. De la théorie, de la réflexion, du concret, de la praxis.
- 

Jour 3 – Mercredi 20 décembre

Combattre le fichage numérique
des salarié.e.s et des élèves

Avec la présence de Richard Abauzit
Ancien inspecteur du travail, militant syndicaliste à Solidaires 34 et auteur notamment d’un ouvrage avec Gérard Filoche, intitulé Comment résister aux lois Macron, El Khomry et Cie ? Il a également mené des conférences avec Nico Hirtt sur l’évaluation des élèves, des enseignants, le fichage du LSUN ou encore le CPA.

&
Divers ateliers

Une troisième journée ancrée dans l’actualité et la marchandisation de l’école, à travers les modes d’évaluation et de contrôle des élèves et de tou.te.s les salarié.e.s.
Le Livret Scolaire Unique Numérique relance la lutte contre le fichage des élèves engagées contre base élèves. Le lien entre ces outils de fichage et la casse du droit du travail, ainsi que la mise en place du Compte Personnel d’Activité est à décrypter pour mieux le combattre.

Jour 4 – Jeudi 21 décembre

Prendre la main sur
nos droits et conditions de travail

Avec la présence de
Brendan Chabannes et Carole Hosteing
Militants sud éducation, engagés auprès de la commission juridique, ils travaillent notamment notre champs d’action dans le domaine juridique.

&
Divers ateliers
Face à une institution et une hiérarchie de plus en plus oppressantes, face à des orientations et des réformes aux antipodes de nos fonctions et du rôle de l’école, face à des choix politiques totalement inféodés aux lois du marché, quels sont les moyens de défense dont nous disposons ? Que faire concrètement pour nous protéger et améliorer nos conditions de travail ? Comment construire des alternatives ? Comment s’approprier le droit pour en faire un outil de nos luttes ?
- 

Jour 5 – Vendredi 22 décembre

Derniers ateliers, bilans et perspectives

Une matinée pour les derniers ateliers, la synthèse et la construction d’outils pour la suite. Ajoutons à cela un bilan du stage, des perspectives pour la suite et une première réflexion sur le stage de 2018.

< En soirées >
Jeux collectifs, concerts et musiques, spectacles et projections,
à partir de ce qu’il y a sur place et de ce que vous amenez

Comment s’inscrire ?

Montant de la participation de chacun au stage : 12 € par jour pour l’accueil et/ou l’hébergement au château, 7,50 € par repas (hors petit déjeuner compris), soit un total de 127,50 € pour l’ensemble du stage.

Comment s’inscrire ? En avertissant le syndicat de sa participation & en adressant une demande écrite au chef d’établissement dans le secondaire, au président d’université dans le supérieur ou à l’inspecteur d’académie dans le primaire, au président de la collectivité pour les TOS, selon le modèle suivant (à recopier), au moins un mois avant la date du stage. À défaut de réponse expresse au plus tard le 15ème jour qui précède le stage, le congé pour formation est réputé accordé.

Modèle de demande à envoyer au plus tard le 18 novembre 2017

Modèle Éducation Nationale et Recherche
« Lieu », le
Mme/M. le recteur
s/c du chef d’établissement

Ou Mme/M. l’inspecteur d’académie
Ou Mme/M. l’inspecteur de l’Education Nationale s/c de Mme/M. l’inspecteur d’académie

Mme/M ……………………………………………… (Prénom, NOM, fonction, affectation) demande à bénéficier d’un congé pour formation syndicale de 1 / 2 / 3 / 4 / 5 jours (entourez ou indiquez le nombre de jours auxquels vous participez), le.s 18 / 19 / 20 / 21 / 22 décembre 2017 (entourez ou indiquez le.s jour.s auxquels vous participez) en application de la loi n° 82-997 du 23 novembre 1982 et du décret n° 84-474 du 15 juin 1984, en vue de participer au stage de formation, « désobéir, instituer, produire du commun » qui se déroulera au Vigen (87110), stage déclaré sous l’égide du CEFI-Solidaires (144 Bd de la Villette 75019 PARIS).

Signature :

Modèle Agents des collectivités territoriales
« Lieu », le
Mme/M. le Président du Conseil Général /Régional
s/c du chef d’établissement

Mme/M ……………………………………………… (Prénom, NOM, fonction, affectation) demande à bénéficier d’un congé pour formation syndicale de 1 / 2 / 3 / 4 / 5 jours (entourez ou indiquez le nombre de jours auxquels vous participez), le.s 18 / 19 / 20 / 21 / 22 décembre 2017 (entourez ou indiquez le.s jour.s auxquels vous participez) en application de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 et du Décret n° 85-552 du 22 mai 1985 , en vue de participer au stage de formation « désobéir, instituer, produire du commun » qui se déroulera au Vigen (87110), stage déclaré sous l’égide du CEFI-Solidaires (144 Bd de la Villette 75019 PARIS).

Signature :

Documents joints

PDF - 446.7 ko
PDF - 446.7 ko