Stagiaires : abrogation des certifications abusives !

jeudi 13 décembre 2012

Alors que les enseignant-e-s, CPE et documentalistes stagiaires continuent de payer le prix de la mastérisation, le ministère n’a rien trouvé de mieux que de conditionner leur titularisation à l’obtention de deux certifications complémentaires : le C2i2e (Certificat informatique et internet de niveau 2 “enseignant”) et le CLES2 (Certificat de compétences en Langues de l’Enseignement supérieur de niveau 2).

Qu’ils et elles aient déjà à subir une année de stage avec un temps de service presque plein face aux élèves (de 15h pour les certifiés), avec une formation toujours aussi réduite, qu’ils-elles soient submergé-e-s de tâches à accomplir, n’était vraisemblablement pas suffisant. Dans certaines académies, on demande même aux stagiaires de s’inscrire
“volontairement” à des formations complémentaires, qu’ils et elles doivent parfois payer de leur poche, et hors temps de travail bien sûr. Pour toutes ces raisons, ce dispositif est inacceptable.
D’autant plus qu’il s’accompagne d’une injustice flagrante entre stagiaires. Ainsi, si un arrêté récent dispense du CLES2 « tous les lauréats, titulaires d’un master ou d’un diplôme de l’enseignement supérieur obtenu en France et sanctionnant un cycle d’études d’au moins deux ans validant des enseignements comprenant la pratique d’au moins une langue vivante étrangère » (encore faut-il avoir un relevé de note égales ou supérieur à 10), le ministère exclut néanmoins de cette équivalence les stagiaires ayant obtenu leur diplômes avant 2002, celles et ceux étant passé par une VAE, celles et ceux pour qui il n’y a pas de Master (notamment certain-e-s PLP)…

Pour la Fédération SUD éducation, les formations doivent être gratuites et en aucun cas la titularisation ne doit être conditionnée à l’obtention de certificats complémentaires.
SUD éducation revendique :
- dans l’immédiat, l’abrogation des décrets sur les certifications CLES2 et C2i2e ;
- et au-delà, l’abrogation de la mastérisation, le retour au recrutement à la licence et la délivrance d’un master à l’issue d’une formation en alternance sous statut de fonctionnaire stagiaire.

Documents joints

Stagiaires : abrogation des certifications (...)
Stagiaires : abrogation des certifications (...)