Préavis pour la grève des femmes le 8 mars

jeudi 27 février 2014
mis à jour vendredi 28 février 2014

La Fédération des syndicats SUD éducation dépose un préavis de grève pour la journée du samedi 8 mars 2014 pour l’ensemble des personnels travaillant dans les établissements scolaires.

Monsieur le ministre de l’Éducation nationale, 110 rue de Grenelle 75007 Paris
Madame la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 1 rue Descartes, 75231 Paris Cedex 05
Monsieur le ministre de l’Intérieur, Place Beauvau,75800,Paris
Madame la ministre de la Fonction Publique, 139, rue de Bercy, 75572 Paris Cedex 12

Saint-Denis, le 27/02/2014

Objet : Préavis de grève

Mesdames et Messieurs les ministres,

La Fédération des syndicats SUD éducation dépose auprès de vous, conformément à la législation en vigueur, un préavis de grève pour la journée du samedi 8 mars 2014 , pour l’ensemble des personnels travaillant dans les établissements scolaires (enseignant-es, enseignant-es-chercheurs-chercheuses et chercheurs-chercheuses, IATOSS, ITA et personnels éducatifs, titulaires ou précaires, de droit public ou de droit privé, employé-es par le ministère de l’Éducation Nationale, le Ministère de l’enseignement Supérieur et de la recherche, le Ministère de l’intérieur, de l’outre mer et des Collectivités Territoriales, ou le Ministère de la fonction publique), qui se mobiliseront :

  • Contre les écarts de salaires et de retraite entre les femmes et les hommes dans l’Éducation Nationale : l’indice moyen des femmes ne représente que 90% de l’indice moyen masculin, les femmes subissent plus la décote au moment de la retraite ….
  • Contre le harcèlement sexuel et propos sexistes sur tous les lieux de travail.
  • Pour une éducation non-sexiste qui ne perpétue pas une division sexuée du travail : développer des pratiques pédagogiques qui déjouent les stéréotypes de genre (notamment dans les choix d’orientation), programmes qui devraient laisser beaucoup plus de place aux femmes et aux études de genre qui questionnent stéréotypes et discriminations …

Afin qu’aucune ambiguïté ne permette de faire pression sur les personnels grévistes, nous vous demandons avec insistance de bien vouloir en aviser toutes les directions de personnels concernées. Je vous prie de croire, Madame le ministre, Monsieur le ministre, à notre attachement aux services de la Fonction publique.

Françoise Harl , Co-secrétaire de la fédération des syndicats SUD éducation.


A voir également à ce sujet le tract de la Fédération SUD éducation : Journée internationale de lutte des femmes ; 8 mars, grève des femmes !

Documents joints

PDF - 141.7 ko
PDF - 141.7 ko