Communiqués 2009-2010

Les communiqués de la Fédération


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 7 mai 2010
mis à jour dimanche 9 mai 2010

Enseignement supérieur et recherche : on joue encore du violon sur le Titanic !

Toute à sa politique de communication de « rattrapage » des régionales, Mme Pécresse a « souhaité reprendre contact » avec les organisations syndicales de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. SUD Éducation dément ces allégations et assure n’avoir reçu aucune invitation du Ministère. La réforme LMD soi-disant d’harmonisation et la loi relative à l’autonomie (LRU) ont porté des coups fatals à l’Enseignement supérieur et à la Recherche. Mme la Ministre porte, avec le Gouvernement UMP, l’entière (...)  >> Lire la suite...
vendredi 7 mai 2010
mis à jour dimanche 9 mai 2010

Nouveau programme de 1ère : c’est l’Histoire qu’on assassine !

L’encre des programmes de seconde à peine sèche, les experts de la rue de Grenelle viennent de rédiger, en quelques semaines, les projets de programmes de 1ère. En Histoire, il vaudrait mieux parler d’une exécution sommaire. À la suite de la réforme du lycée, l’Histoire ne figurera plus dans le tronc commun en terminale. Le ministère a donc imaginé que la meilleure solution était de couvrir les anciens programmes de première et terminale en une seule année ! L’empilement des connaissances frôle le (...)  >> Lire la suite...
vendredi 7 mai 2010
mis à jour dimanche 9 mai 2010

Sarkozy sur les violences scolaires : faits divers chocs et recettes trash...

Le discours sur les violences scolaires de N. Sarkozy illustre la tactique habituelle du président : exploiter de manière populiste des faits divers dramatiques pour justifier une politique réactionnaire. Un soi-disant bon sens... loin de la réalité ! N. Sarkozy apporte, en apparence, des réponses de « bon sens » : « s’il y a violence, on met un flic ; s’il y a transgression, il doit y avoir sanction ; s’il y a bêtise, il doit y avoir réparation »... Sauf qu’il est inconcevable de mettre un flic (...)  >> Lire la suite...
jeudi 6 mai 2010

Contre l’homophobie

La fédération Sud Éducation manifeste son soutien à la FIDL dans sa lutte contre l’homophobie, et en particulier approuve la campagne lancée au mois de mai. La lutte contre toutes les discriminations doit évidement prendre en compte la discrimination par l’orientation sexuelle. Les propositions avancées par les lycéens sont des revendications légitimes et Sud Éducation, sans se substituer à l’expression lycéenne, les approuve sans réserve. Saint Denis le 6 mai (...)  >> Lire la suite...
jeudi 6 mai 2010

Destruction de la formation des maîtres, le ministère s’entête

SUD Éducation et l’Union syndicale Solifaires ont décidé, comme la FCPE, de ne pas siéger au Conseil supérieur de l’éducation du 6 mai 2010. En effet, le ministère, contre l’avis d’une large majorité de syndicats et d’associations du monde de l’Éducation, s’entête dans la voie d’une réforme désastreuse de la formation des maîtres, dès la rentrée prochaine. Les textes présentés pour avis à ce CSE confortent notre opposition de la première heure. Les stages facultatifs pour les étudiants préparant les concours (...)  >> Lire la suite...
jeudi 6 mai 2010

Protocole d’inspection des CPE : un projet dangereux

La Fédération Sud Éducation s’oppose au nouveau protocole d’inspection prévu pour la rentrée 2010, qui dénature le métier de Conseiller Principal d’Éducation. Ce protocole impose aux CPE de basculer du côté de la direction avec des nouvelles missions de management, une culture de l’évaluation et du pilotage qui les éloignent de leurs missions premières (circulaire de 82) qui sont : le suivi de l’élève ; la coopération avec l’ensemble de la communauté éducative ; le fonctionnement de l’établissement (...)  >> Lire la suite...
lundi 3 mai 2010

Nos impôts pour de l’intox !

Depuis quelques jours, à la télé, à la radio, dans la presse et sur internet, a démarré une campagne de propagande gouvernementale sur la réforme des retraites. Selon les media, cette opération de communication aurait coûté entre 5 et 8 millions d’euros. La démarche est ubuesque : le gouvernement dilapide des sommes colossales pour nous expliquer que les caisses de l’état et de l’assurance vieillesse sont vides, et qu’il va falloir se serrer la ceinture ! Le procédé est scandaleux : une nouvelle fois, (...)  >> Lire la suite...
jeudi 22 avril 2010

À propos de l’« Appel National pour l’École Publique » lancé par l’Unsa

Lever un malentendu Suite à une erreur de notre part, la signature de la fédération SUD éducation s’est trouvée associée à la pétition intitulée « Appel National pour l’École Publique » lancée par l’Unsa. Nous avons demandé que notre signature soit retirée, et que la Fédération SUD éducation ne soit associée en aucune manière à cet appel. Des revendications légitimes, mais des références idéologiques inacceptables Nous partageons sans réserve les constats et les revendications portés par cette pétition : « (...)  >> Lire la suite...
vendredi 9 avril 2010
mis à jour jeudi 23 mars 2017

Ce n’est pas le Ministre Chatel qui supprimera la précarité

À la suite de l’intervention télévisée du président de la république, s’engageant à titulariser les précaires, l’intersyndicale avait écrit au ministre pour envisager les suites. La réponse ne nous a pas surpris, mais reste choquante. Ainsi, une fin de non-recevoir est adressée aux syndicats. Les engagements du président de la république sont clairement oubliés puisqu’il n’est absolument pas question de titularisation, que le ministre va même jusqu’à exclure en justifiant la précarité comme une « nécessité (...)  >> Lire la suite...
vendredi 2 avril 2010

Non Mme Royal, « université populaire » n’est pas une marque !

La marque « Université Populaire » ainsi que certaines de ses déclinaisons ont été déposées auprès des services de l’Institut National de la Propriété Industrielle — INPI — à Paris. Cette demande a été formulée mi-janvier par Madame Ségolène Royal dont le mandataire est l’Association Désirs d’Avenir et publiée fin février 2010. L’Éducation Populaire, dont l’Université Populaire n’est qu’une déclinaison, est un courant d’idées qui milite pour une diffusion de la connaissance au plus grand nombre afin de permettre à (...)  >> Lire la suite...
vendredi 2 avril 2010

Revalo-pipeau : le retour !

Luc Chatel a annoncé dimanche 28 mars 2010 que 20 000 enseignants débutants (PE et certifié) vont bénéficier d’une revalorisation salariale de 159 euros en moyenne par mois (pour les agrégés 259 euros). À quoi s’ajoute pour 170 000 enseignants déjà en fonction, une augmentation de 660 euros nets en moyenne par an pendant 7 ans. Sud Education a toujours rejeté le principe sarkozyste du « donnant-donnant », consistant à annoncer des augmentations de salaire contre la casse des statuts et la saignée des (...)  >> Lire la suite...
vendredi 2 avril 2010

Lettre ouverte au ministre : RASED

26 févrirer 2010

Les organisations syndicales, associations professionnelles et associations de parents d’élèves tiennent à vous interpeller à nouveau sur le non respect de l’engagement qui leur a été donné, suite à l’importante mobilisation de l’an dernier, de maintenir le dispositif des RASED dans l’École. En effet, si la parution de la circulaire 2009 088 se voulait l’expression d’une volonté politique du gouvernement de soutenir l’existence des aides spécialisées à l’École, les choix opérés au plan local par un grand (...)  >> Lire la suite...
jeudi 1er avril 2010

Voie technologique : encore une réforme qui va à l’encontre des personnels et de la réussite des élèves.

Communiqué de l’intersyndicale SNES-FSU, SNEP-FSU,SNUEP-FSU, CGT Educ’Action, SUD Éducation, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN et SNFOLC Le 1er avril 2010

Après la réforme de la voie professionnelle, celle de la seconde générale et technologique et celle de la voie générale, le ministre de l’Éducation Nationale propose aujourd’hui au Conseil Supérieur de l’Éducation une réforme des séries technologiques industrielles, de laboratoires et d’arts appliqués. Elle est sous-tendue par les mêmes principes : diminution des horaires disciplinaires (essentiellement dans les disciplines technologiques) ; imposition d’un tronc commun pour les disciplines générales ; (...)  >> Lire la suite...
vendredi 26 mars 2010

Après le succès du 23 mars, amplifier la mobilisation !

Communiqué de l’union syndicale Solidaires

La journée unitaire de grèves et de manifestations du 23 mars a été un succès. Plus de 600 000 personnes ont participé aux 177 manifestations dans les principales villes de France. Salariés du privé et du public, retraités, chômeurs, jeunes, côte à côte, ont exprimé leur colère face à une logique qui laisse la loi du profit piloter la politique économique et sociale. Malgré ce désaveu et l’avertissement des élections régionales, le président de la République s’entête dans sa politique et se moque du monde avec (...)  >> Lire la suite...
jeudi 25 mars 2010

Résistons ensemble au conseil pédagogique !

Non à la caporalisation

Les membres du conseil pédagogique ne sont pas élus mais désignés par le chef d’établissement, après consultation des équipes pédagogiques. Au final, c’est bien lui qui choisira ceux avec qui il va travailler. Il aura ainsi les pleins pouvoirs au mépris de toute démocratie. Ce conseil sera une hiérarchie intermédiaire aux pouvoirs multiples. Ces missions entravent et encadrent la liberté pédagogique des enseignants et des équipes. Il sert à mettre en place les mesures des réformes comme (...)  >> Lire la suite...
mardi 23 mars 2010
mis à jour vendredi 26 mars 2010

Contre la destruction de l’Éducation nationale, renforcer la mobilisation

La journée de grève nationale unitaire du 12 mars a marqué une amplification de la mobilisation pour le service public et laïque d’éducation, contre la politique éducative du gouvernement (suppressions de postes, reforme Chatel du Lycée, contre réforme libérale et autoritaire des établissements (EPLE), casse de l’enseignement professionnel, casse de la formation des enseignants, casse des COP et des CIO, des RASED et des SEGPA). Plus de 10 000 collègues ont participé à la manifestation d’Ile de France, (...)  >> Lire la suite...
samedi 20 mars 2010

23 mars : grève et manifestations interprofessionnelles, partout en France !

La fédération SUD éducation appelle à participer massivement à la mobilisation le 23 mars

Alors que les luttes se multiplient dans le public et dans le privé, alors que le gouvernement est affaibli, alors que dans l’éducation la mobilisation se poursuit de manière dispersée, il faut maintenant construire un mouvement durable dans toute l’Éducation Nationale, de la maternelle à l’université, et converger au niveau interprofessionnel pour créer sans attendre le rapport de force pour faire reculer le gouvernement. Les organisations nationales CGT, CFDT, UNSA, FSU, Solidaires appellent les (...)  >> Lire la suite...
samedi 13 mars 2010

Après le 12 mars, construire un mouvement d’ensemble dans la durée !

Le 12 mars ne doit pas devenir une de ces trop nombreuses journées d’action isolées qui ne mènent à rien ! Pour la Fédération Sud Éducation, la grève et les manifestations du 12 mars doivent sans attendre servir de point d’appui pour la construction d’un mouvement durable dans toute l’Éducation Nationale, de la maternelle à l’université. Si la participation des personnels a été inévitablement inégale selon les académies, les départements et les établissements, cette grève nationale marque bel et bien une (...)  >> Lire la suite...
jeudi 11 mars 2010

Tou-te-s en grève et en manifestation dès vendredi 12 mars !

Pour développer une dynamique de mobilisation victorieuse afin d’imposer le retrait des contre-réformes et défendre le service public d’éducation Depuis février, des mobilisations se développent dans les académies de Rennes, de Créteil, en région parisienne mais aussi dans les académies d’Aix-Marseille, de Nice, de Lille, d’Amiens, de Lyon, de Besançon… Dans de nombreux établissements partout en France, des assemblées générales demandent le retrait des contre-réformes, les collègues résistent à leur mise (...)  >> Lire la suite...
vendredi 26 février 2010

Réformes de l’orientation : se mobiliser d’urgence

Communiqué SNES-FSU, SUD Éducation, CGT Éduc’Action, SNFOLC du 25 février 2010

Les organisations syndicales, SNES-FSU, SUD Éducation, CGT Éduc’Action, SNFOLC se sont réunies à nouveau le 18 février. Elles dénoncent la mise en place à marche forcée des réformes du lycée et de l’orientation, au détriment de l’intérêt des jeunes et du respect des missions et des statuts des personnels. En effet, affirmer que l’amélioration du processus d’orientation est la motivation centrale de la réforme du lycée relève pour le moins d’une publicité mensongère. Les lycéens découvriront des (...)  >> Lire la suite...

Navigation