Communiqués fédéraux

Communiqués de la fédération SUD éducation


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 18 octobre 2018

Rapport de la Cour des comptes : remplacer l’éducation prioritaire par le management

Communiqué de la fédération SUD éducation

Lundi 1er octobre, le ministre Blanquer annonçait commander un rapport dont la conclusion était déjà écrite : saborder l’éducation prioritaire. Ce mercredi 17 octobre, la Cour des comptes rend opportunément un rapport qui incite lui aussi à son torpillage. La Cour des comptes envisage le remplacement des dispositifs REP/REP+ par des « établissements publics de réseau », regroupant écoles et lycées, qui concluraient des « contrats » avec le rectorat. Évidemment, la Cour exige que le recours aux postes à (...)  >> Lire la suite...
mercredi 17 octobre 2018

Élections 2018 : menace sur le vote des précaires

Communiqué de la fédération SUD éducation

Un syndicat SUD éducation a averti la fédération SUD éducation que dans son académie, le rectorat projetait de ne pas envoyer la notice de vote aux AED et AESH. Cette situation risque de se reproduire dans d’autres académies. Vous trouverez ci-dessous et en pièce jointe le communiqué de la fédération SUD éducation. Un syndicat SUD éducation a averti la fédération SUD éducation que dans son académie, le rectorat projetait de ne pas envoyer la notice de vote aux AED et AESH. Cette situation risque de se (...)  >> Lire la suite...
mardi 16 octobre 2018
mis à jour mercredi 17 octobre 2018

Évaluations nationales : un match truqué

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le ministère communique à l’envi depuis ce lundi sur les résultats des évaluations nationales, alors même qu’elles n’avaient pas toutes été saisies sur une plateforme dysfonctionnelle. Ces évaluations mettraient en évidence les difficultés en mathématiques et en français des élèves de début de CP et en Ce1. Ainsi, le ministre explique que 28 % des élèves ne savent pas associer une lettre à un son. C’est pourtant parfaitement normal : l’apprentissage de l’alphabet est au programme de… CP. Les élèves de (...)  >> Lire la suite...
jeudi 11 octobre 2018

Stage de 5 jours en entreprise pour les personnels : tout pour l’entreprise, rien pour la formation et le droit syndical

Communiqué de la fédération SUD éducation

La fédération SUD éducation a découvert avec étonnement les propositions du Cerpep ( Centre d’Études et de Recherches sur les Partenariats avec les Entreprises et les Professions) qui offre aux personnels de l’Éducation nationale la possibilité de faire des stages en entreprise jusqu’à 5 jours ! Au menu, la possibilité “de découvrir des métiers, des pistes d’orientation pour les élèves”, “d’approfondir leurs compétences disciplinaires”, mais aussi “d’offrir un accompagnement en management pour les postes des (...)  >> Lire la suite...
jeudi 11 octobre 2018

SUD éducation décline l’invitation au Conseil Supérieur des Programmes

Communiqué de la fédération SUD éducation

La présidente du CSP avait invité SUD éducation à une rencontre au sujet de l’élaboration des nouveaux programmes du lycée général et technologique. Trois jours avant le rendez-vous, la fédération SUD éducation n’avait toujours reçu aucun document de la part du CSP. La méthode imposée par le CSP est claire : il s’agit uniquement d’un affichage et nullement d’une volonté de prendre en compte les remarques des personnels. SUD éducation a donc décidé de décliner une invitation qui n’aurait mené à rien. Les (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 octobre 2018
mis à jour samedi 13 octobre 2018

Scandale de Chilly-Mazarin : SUD éducation dénonce une atteinte au droit à l’éducation des enfants migrant-e-s

Communiqué de la fédération SUD éducation

Lundi 8 octobre, SUD éducation a pris connaissance par voie de presse du refus de scolarisation d’enfants congolais par le maire de Chilly-Mazarin. Pour SUD éducation, c’est un sinistre exemple de plus sur la situation des demandeurs et demandeuses d’asile en France. La mairie de Chilly-Mazarin empêche la scolarisation de ces enfants parce que leurs parents sont des demandeurs d’asile et parce qu’ils sont de plus en plus nombreux selon le maire. L’intervention de l’inspectrice est scandaleuse : (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 octobre 2018

Projet de loi Blanquer : toujours plus autoritaire, toujours plus libéral

Communiqué de la fédération SUD éducation

SUD éducation a été destinataire du projet de loi Blanquer sur l’école qui prétend “rétablir l’école de la confiance”. Pour SUD éducation, chacune des dispositions de cette loi s’inscrit dans la continuité de la politique à la fois libérale et réactionnaire de ce ministère. Ainsi, rendre obligatoire la scolarité dès trois ans (alors que la scolarisation des enfants entre 3 et 6 ans est déjà supérieure à 97%) ne constitue pas qu’un affichage démagogique. Il s’agit aussi de faire un cadeau de plus au privé : (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 octobre 2018

Enseignements de spécialité : ségrégation et baisse de moyens au menu de la réforme du lycée

Communiqué de la fédération SUD éducation

Dans le cadre de la réforme du lycée, ce sont désormais les recteur-rice-s qui décident de la répartition des enseignements de spécialité à l’échelle d’un bassin de formation. Leurs décisions seront connues en janvier 2019. Deux choses sont déjà certaines : une ségrégation sociale et scolaire encore renforcée accompagnée d’une baisse drastique des moyens. Le flou sur les critères de répartition est total : le ministère organise une parodie de consultation au cours de laquelle les personnels devront décider (...)  >> Lire la suite...
vendredi 5 octobre 2018

Budget de l’éducation 2019 : le privé favorisé, le public lésé

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le gouvernement communique abondamment sur une prétendue augmentation de 850 millions d’euros du budget de l’éducation, soit 1,6 %. Or le taux d’inflation attendu pour 2019 est de 1,5 %. Qui plus est, cette hausse de budget doit également absorber 213 millions d’euros de crédits alloués au versement du salaire des personnels Accompagnant-e-s des Élèves en Situation de Handicap (AESH). Le budget de l’Éducation nationale est donc en baisse. Qui plus est, 7,6 milliards d’euros sont consacrés à (...)  >> Lire la suite...
vendredi 5 octobre 2018
mis à jour jeudi 11 octobre 2018

Combattons le torpillage annoncé de l’éducation prioritaire !

Tract de la fédération SUD éducation

L’éducation prioritaire n’échappe pas au rythme infernal des contre-réformes. SUD éducation défend l’éducation prioritaire, même si nous critiquons largement le bilan de la réforme de 2014, en particulier sur les moyens alloués. SUD éducation fait le point sur les principales annonces, et détaille ses revendications pour l’éducation prioritaire. Au programme, un torpillage annoncé Le lundi 1er octobre, le ministère annonçait la commande d’un nouveau rapport sur l’éducation prioritaire. Le rapporteur (...)  >> Lire la suite...
jeudi 4 octobre 2018

Évaluations nationales CP-CE1 : des exercices sexistes

Communiqué de la fédération SUD éducation

En cette rentrée 2018, le ministère de l’Éducation Nationale impose aux enseignant-e-s des évaluations en lecture de tou-te-s les élèves de CP et de CE1. Des images devant inspirer tout·es les élèves pour écrire ! Que voyons-nous ? Tout simplement un garçon actif, et une fille passive sur un lit, ou se faisant belle… Le ministère prétend que le respect de l’égalité entre femmes et hommes doit être au cœur des apprentissages. Il est inacceptable qu’un ministère qui affirme lutter contre les stéréotypes (...)  >> Lire la suite...
mardi 2 octobre 2018
mis à jour mercredi 3 octobre 2018

Un nouveau rapport Mathiot : après le lycée général et technologique, le ministre torpille l’éducation prioritaire

Communiqué de la fédération SUD éducation

Par un communiqué à la presse, le ministre Blanquer annonce qu’il confie une nouvelle mission à Pierre Mathiot “portant sur la territorialisation des politiques éducatives, sur les politiques dédiées à l’éducation prioritaire, ainsi qu’au monde rural.” Cette annonce n’est pas anodine. Fin janvier 2018, Pierre Mathiot a déjà été chargé d’écrire le rapport “Baccalauréat 2021 : Un nouveau baccalauréat pour construire le lycée des possibles » dont la quasi-intégralité des préconisations ont été reprises dans la (...)  >> Lire la suite...
lundi 1er octobre 2018
mis à jour mardi 2 octobre 2018

Mayotte : les étudiant-e-s interdit-e-s d’études supérieures

Communiqué de la fédération SUD éducation

À Mayotte, un nombre significatif de bachelièr-e-s et d’étudiant-e-s sont empêché-e-s de poursuivre leurs études supérieures ou n’ont pas accès à la filière de leur choix. Les jeunes gens, mahorais ou étrangers, qui ont passé leur bac à Mayotte espéraient, pour la plupart, pouvoir poursuivre leurs études en métropole en raison de l’offre locale limitée tant en termes de places que de choix de formation malgré leur affectation dans Parcoursup. En ce qui concerne les jeunes mahorais-es ayant obtenu leur bac, il (...)  >> Lire la suite...
lundi 1er octobre 2018

Formation des enseignant-e-s : reprise en main autoritaire des ESPE par le ministère

Communiqué de la fédération SUD éducation

SUD éducation a pris connaissance des projets ministériels concernant la gouvernance des ESPE. Espérant agir en toute discrétion, le ministère a glissé les dispositions relatives à l’ESPE dans la loi sur la scolarisation obligatoire dès trois ans. C’est raté. Ces projets entrent dans le cadre de la réforme de la formation des enseignant-e-s que nous avons qualifiée dès le mois de juin de dangereuse. Voici l’analyse de SUD éducation. Le ministère compte jouer un rôle plus important dans la gouvernance des (...)  >> Lire la suite...
lundi 1er octobre 2018

Un nouveau rapport parlementaire : vers toujours plus d’évaluation du système éducatif !

Communiqué de la fédération SUD éducation

SUD éducation a pris connaissance d’un rapport parlementaire consacré à l’évaluation déposé le 27 septembre par deux députés. Celui-ci déplore l’inefficience de l’évaluation du système éducatif français. Plutôt que de déplorer le manque de moyens du système éducatif, le rapport pleurniche sur le fait que seulement 3 millions d’euros sont consacrés à l’évaluation du système éducatif ! Les rapporteurs-trices déplorent en particulier le fait qu’en France, “l’évaluation des établissements est pratiquement (...)  >> Lire la suite...
samedi 29 septembre 2018
mis à jour jeudi 11 octobre 2018

Évaluations nationales imposées par le ministre : refusons de faire remonter les résultats !

Tract de la fédération SUD éducation

Blanquer tente d’imposer une politique éducative rétrograde et une école du chacun·e pour soi en flattant l’opinion à coup de mythes. L’évaluation tous azimuts en est un. Des évaluations largement critiquées Les évaluations nationales de CP, CE1, 6e et 2de ont été l’objet de vives critiques d’une majorité d’enseignant-e-s. En effet, ces évaluations remettent en cause les compétences professionnelles des enseignant-e-s en les considérant comme de simples exécutants. Elles constituent aussi une perte de temps (...)  >> Lire la suite...
jeudi 27 septembre 2018

Sauvadet : toujours plus de précarité !

Communiqué de la Fédération SUD éducation

SUD éducation participait le 13 septembre au groupe de travail du Ministère consacré aux personnels contractuels et la mise en œuvre de la loi Sauvadet. Cette réunion a été l’occasion de dresser le bilan de la loi Sauvadet dont le dispositif, censé “résorber la précarité” dans la fonction publique, vient de prendre fin après avoir été prorogé de 2 ans. Force est de constater que l’objectif affiché est loin d’avoir été atteint. De l’aveu même de la Direction Générale des Ressources Humaines (DGRH), les (...)  >> Lire la suite...
mardi 25 septembre 2018

SUD éducation et la grève du 12 novembre

Communiqué de la fédération SUD éducation

SUD éducation était à l’intersyndicale de l’éducation ce jour. La FSU, l’UNSA et la CFDT ont décidé d’appeler seules à une date de grève le 12 novembre pour l’éducation nationale, sans laisser le temps de la discussion aux autres fédérations. Le Conseil fédéral de SUD éducation se réunit jeudi 27 septembre et discutera de cette date. En attendant, notre priorité, loin des calculs électoralistes, doit être de stopper la politique éducative du gouvernement de la façon la plus unitaire possible : suppressions de (...)  >> Lire la suite...
lundi 24 septembre 2018

Une haute hiérarchie toujours plus proche des réseaux du ministre et du patronat

Au Conseil supérieur de l’éducation du 20 septembre, le Ministère a proposé de doubler le nombre de recteurs et de rectrices non titulaires de l’habilitation à diriger les recherches de 20 à 40%, après l’avoir fait passer de 10 à 20% l’année dernière. En faisant sauter peu à peu ce verrou, l’objectif est clair : permettre au Ministère de nommer qui il souhaite sur ces postes à responsabilités. Pas besoin de boule de cristal pour dire qui en bénéficiera : les proches du ministre et les personnalités issues du (...)  >> Lire la suite...
lundi 24 septembre 2018

Amazon héberge les données des évaluations nationales

Communiqué de la fédération SUD éducation

Une fuite au ministère a permis d’apprendre que l’intégralité des données produites par les évaluations nationales seront stockées et traitées par l’infrastructure de l’entreprise multinationale Amazon, en dehors du territoire et donc hors de portée des juridictions françaises. Après la signature d’un “partenariat” avec Microsoft sous le précédent gouvernement, le ministre livre des données sensibles de toutes et tous les élèves qui passeront ces évaluations. Il prétend que les données sont anonymisées, mais (...)  >> Lire la suite...

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234