Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 10 mai 2018

Régionalisation de l’orientation

Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » prévoit de transférer aux régions l’information sur l’orientation. La fin des Délégations régionales de l’Onisep (Dronisep) et la fermeture des Centres d’information et d’orientation (Cio) auraient d’inévitables conséquences pour les personnels qui feraient les frais de la réforme avec le risque d’être soumis à une gestion brutale des affectations et de l’organisation du travail. Ce serait aussi un sacré coup dur pour tout-es les (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 mai 2018

Avancement de l’obligation scolaire à trois ans

Cette annonce, diront les sceptiques, ne change rien puisque 97 % des enfants de trois ans sont déjà scolarisé-es. Elle n’aurait, somme toute, qu’une portée symbolique. Certain-es interprètent même ce geste présidentiel comme la reconnaissance du professionnalisme des professeur-es de maternelle. Mais ne nous laissons pas leurrer ! En abaissant, en 2019, l’âge de l’instruction obligatoire de six ans à trois ans, Macron rend aussi obligatoire le financement public des écoles maternelles privées. Encore (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 mai 2018

Édito

En ce printemps 2018, plus que jamais, l’urgence est à la mobilisation ! La défense des services publics et de la fonction publique est devenue un enjeu fondamental contre les volontés destructrices du gouvernement. Aujourd’hui, les principes fondateurs du pacte social républicain, comme l’égalité, la solidarité et la justice sociale, sont directement visés par une suite de contre-réformes iniques. La réforme du lycée et du baccalauréat et la sélection à l’entrée de l’université via Parcoursup sont (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 mai 2018

Mobilisation inter-degré à Nanterre : de la maternelle à l’université

Sud éducation Hauts-de-Seine a été, cet hiver, moteur dans la constitution d’une mobilisation sur Nanterre à l’échelle de la ville. Des échanges ont été noués entre lycées et faculté (Paris X) depuis que nous savons à quelle sauce nos futur-es étudiant-es vont être mangé-es avec Parcoursup. Des AG communes ont eu lieu, ainsi que des interventions de profs de lycée à la fac et inversement. Nous avons donc eu l’idée d’étendre sur l’ensemble du secteur de l’éducation, de la maternelle à l’université, en passant (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 mai 2018

Le scandale silencieux des dossiers demandés aux élèves sur Parcoursup

En mars, lycéennes et lycéens de terminale ont dû élaborer leurs dossiers de candidature dans l’enseignement supérieur avant de confirmer leurs vœux sur Parcoursup. Ces dossiers, très lourds à préparer, comportent des pièces qui renseignent moins sur le parcours scolaire et la motivation des élèves que sur... leur origine sociale. Les dossiers impliquaient la réalisation d’un curriculum vitae (CV) ; d’un projet de formation motivé pour chacun des vœux ; de réponses à des questionnaires et de tout autre (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 mai 2018

L’Université de Toulouse Jean Jaurès, mobilisée contre la fusion et la loi ORE

Les réformes de l’enseignement supérieur s’enchaînent au détriment des personnels et des étudiant-es. À Toulouse, le projet de fusion des universités et la loi ORE ne passent pas et entraînent une forte mobilisation. La remise en cause d’un modèle fédéral de fonctionnement des universités En 2012, notre université fonctionnait selon un modèle fédéral (chaque établissement gardait son indépendance et sa personnalité morale et juridique), la COMUE (Communauté d’Universités et d’Établissements). Ce modèle se (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 mai 2018

Lutte contre la loi Vidal : analyse de la mobilisation à partir du cas montpelliérain

Temporalité de la mobilisation La mobilisation actuelle contre le Plan Étudiant et ses suites (loi ORE, Parcoursup, Arrêté Licence) s’inscrit dans la continuité des luttes contre la restructuration néo-libérale du service public d’enseignement supérieur et de recherche (ESR). À Montpellier, le mouvement, commencé début novembre, s’est d’emblée posé sur des bases intersyndicales ESR (CGT-FO-FSU-Solidaires), inter-établissements (Université de Montpellier et Université Paul-Valéry Montpellier 3) et (...)  >> Lire la suite...
jeudi 10 mai 2018

Exemple de construction de la convergence des luttes dans l’éducation : le collectif éducation Val-de-Marne

Construire Dans le département du Val-de-Marne, une forte mobilisation contre les fermetures de classe (168 pour 2018, dont 73 en élémentaire et 95 en maternelle) existe depuis le mois de février, avec une grève massive le 9 février à l’appel de l’intersyndicale 1er degré (Sud éducation 94, Snudi-FO 94, CGT éduc’action 94 et CNT) : 150 écoles fermées, 1000 personnes devant l’inspection académique, plus de 300 à l’assemblée générale de grévistes. Dans le même temps, la mise en place de la réforme du (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 mai 2018

Libéralisation et destruction de la fonction publique : transport ferroviaire, école, hôpital...

Le droit de grève nous oblige à les préserver ! Au cours des dernières décennies dans notre pays, la qualité du transport ferroviaire s’est progressivement dégradée. Elle est devenue visible notamment au travers des nombreux retards de trains constatés par les usagers. Pour y remédier et parce que le déficit de la SNCF ne cesse de s’accroître en dizaines de milliards d’euros, le gouvernement entend aujourd’hui libéraliser ce secteur et porter, simultanément, le coup de grâce au statut des personnels de la (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 mai 2018

Licenciement de Gaël Quirante : une attaque politique contre un syndicalisme de lutte

Motion d’actualité du 8[exposant]ème[exposant] congrès de la fédération des syndicats Sud éducation Publié le lundi 26 mars 2018 sur http://www.sudeducation.org/Licenciement-de-Gael-Quirante-une.html La ministre du Travail a autorisé le licenciement de Gaël Quirante, secrétaire de Sud activités postales Hauts-de-Seine, militant contre les restructurations, la privatisation, la précarisation du statut à la Poste. Dix tentatives de licenciement en 14 ans, et presque un an de mises à pied cumulées. La (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 mai 2018

Uni-es contre l’extrême droite !

Motion d’actualité du 8[exposant]ème[fin exposant] congrès de la fédération des syndicats Sud éducation Les groupuscules d’extrême droite se restructurent en France dans un nouveau cadre : le Bastion social. Ce Bastion social regroupe des membres du Groupe Union Défense (Gud), suite à sa dissolution, et des militant-es de divers groupuscules fascistes, notamment l’Action française. Les membres de ce réseau d’extrême droite partagent les mêmes idées racistes, sexistes, xénophobes, anti-LGBTQI et viennent (...)  >> Lire la suite...
lundi 7 mai 2018

Ni à Bure, ni ailleurs !

Motion d’actualité du 8ème congrès de la fédération des syndicats Sud éducation Depuis les années 2000, la commune de Bure dans la Meuse a été choisie par le lobby nucléaire et l’État français comme laboratoire pour l’enfouissement des déchets de l’industrie nucléaire. Ce projet est : • dangereux car il est irréversible et ne donne aucune garantie quant à la sécurité du processus de stockage des déchets nucléaires ; • anti-écologique et ruineux car il pérennise la filière et le lobby nucléaires ; • (...)  >> Lire la suite...
dimanche 6 mai 2018

École de production : la région Normandie finance des écoles du patronat !

Vote du Conseil régional : le 19 février 2018, la région Normandie a voté l’octroi d’un million et demi d’euros PAR AN jusqu’en 2021 à cinq « écoles de production » (une par département normand). Forte de la loi de 2014, elle se targue ainsi d’« endiguer le phénomène de décrochage scolaire ». Fake news ! On lutte CONTRE le décrochage scolaire AVANT qu’il ne se produise, pas après… APRÈS, on se contente d’enrayer les conséquences du décrochage et d’essayer de « raccrocher » les décrocheurs-euses, c’est (...)  >> Lire la suite...
dimanche 6 mai 2018

Happy end dans le Far west : champagne ! Suite et (presque) fin d’une épopée kafkaïenne de deux ans…

On vous avait déjà raconté le début de l’affaire ici . On vous refait le pitch quand même : un-e agent-e technique se bloque le dos sur le lieu de travail et dans l’exercice de ses missions. L’intendant-e et le/la proviseur-e (pas gentil-les du tout !) rendent un avis négatif dans le dossier de reconnaissance de l’accident de service. Au préalable, l’agent-e avait échoué à faire reconnaître son état comme une maladie professionnelle et on lui avait conseillé, à Sud, de refaire un dossier pour « accident de (...)  >> Lire la suite...
dimanche 6 mai 2018

Élections professionnelles 2018 : des enjeux importants pour Sud éducation et Solidaires

En décembre 2018 auront lieu les prochaines élections professionnelles dans la fonction publique. Ces élections sont importantes puisqu’elles fixent la représentativité des organisations syndicales et donc les moyens de fonctionnement qui leur seront alloués. À la différence d’autres syndicats, Sud éducation syndique tout-es les agent-es de la maternelle à l’université, précaires comme titulaires. Tout-es nos militant-es travaillent à vos côtés : il n’y a aucune décharge syndicale supérieure à 50 % du (...)  >> Lire la suite...
jeudi 8 mars 2018

Un rapport alarmant

Céline Calvez et Régis Marcon ont exposé, le 22 février, en présence de Jean-Michel Blanquer leur rapport portant sur l’avenir de la voie professionnelle en vue d’une réforme qui sera présentée en avril. Pour Sud éducation, il contient quelques pistes à creuser mais surtout de nombreuses lignes rouges . La voie professionnelle est actuellement fortement dévalorisée. Bien qu’accueillant 33 % des élèves à l’issue de la 3e, l’orientation y est souvent subie et le marqueur social est fort : elle accueille 60 % (...)  >> Lire la suite...
jeudi 8 mars 2018

Appel

La fédération Sud éducation[ relaie l’appel à une grève nationale des précaires de l’Éducation nationale le 5 avril 2018 . #PrecairesEducNatEnGreve05042018 #PrecairesDeLeducationEnGreve Professeur-es contractuel-les, AVS/AESH, CUI, AED, AP, personnel d’entretien et de cantine, mais aussi élèves, enseignant-es titulaires et parents d’élèves, nous sommes tout-es concerné-es par la montée de la précarité dans la fonction : classes surchargées, sous-effectifs, salaires minuscules, renouvellements incertains, (...)  >> Lire la suite...
jeudi 8 mars 2018

Édito

Le gouvernement vient de lancer une attaque globale contre la fonction publique et les services publics qu’elle assure. Attaque contre les missions, d’abord, avec le programme « Action publique 2022 » qui vise la destruction du service public par le transfert de ses missions au privé et la restructuration de toutes les autres. Annonce, ensuite, des quatre chantiers du plan de démolition pour saper le statut de la fonction publique, instaurer la rémunération au mérite, imposer la mobilité et (...)  >> Lire la suite...
jeudi 8 mars 2018

Plan Étudiant et Parcoursup : combattre les idées reçues

Depuis le début de la vaste offensive lancée contre l’université publique à l’automne, le gouvernement et ses relais médiatiques mobilisent un grand nombre d’idées reçues sur la situation actuelle de l’université publique, les formes de l’accès à l’enseignement supérieur et les remèdes à apporter aux difficultés des universités. L’échec en licence ? Les statistiques sur la « réussite » des étudiant-es sont un critère d’évaluation très discutable de la fonction sociale remplie par le service public (...)  >> Lire la suite...
jeudi 8 mars 2018

Réformes du lycée, du bac et de l’orientation post-bac : nos moyens de lutte contre l’école du tri social

Les mois de mars et d’avril seront le moment d’amplifier la mobilisation initiée contre la destruction systématique de l’école publique : réformes du bac et du lycée, instauration de la sélection à l’entrée de l’université, baisse généralisée des moyens... Voici les pistes d’action proposées par Sud éducation. Les grands traits de la réforme du lycée et du bac ont été annoncés le 14 février. La loi relative « à l’orientation et à la réussite de étudiant-es » (ORE), qui met en place la sélection à l’entrée de (...)  >> Lire la suite...