Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 21 juin 2018

Orientation : Communiqué de l’intersyndicale

L’intersyndicale se félicite de la forte mobilisation engagée par les Psy-ÉN et DCIO, les personnels de l’ONISEP et les personnels administratifs et techniques des CIO, contre le projet de transfert des DRONISEP aux régions, de mise à disposition des personnels et pour le maintien de tous les CIO dans l’Éducation nationale. Elle place la question du rôle de l’ONISEP et des CIO au cœur des débats parlementaires. De nombreuses actions, souvent réalisées avec le soutien des parents d’élèves ont été (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 juin 2018

Nouvel arrêté licence

Des formations à deux vitesses

SUD éducation vient de prendre connaissance du projet d’arrêté licence du gouvernement : le constat est sans appel ! Dans la continuité de la loi ORE, le gouvernement poursuit son entreprise de destruction de l’enseignement supérieur. Le cadre national des diplômes vole en éclat Les modalités d’évaluation sont sorties de l’arrêté sur le cadre national des diplômes. Plus qu’une simple modalité d’écriture, cela résume tout le projet gouvernemental. En effet, liberté est laissée aux établissements (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 juin 2018

Le 28 juin, mobilisation public/privé ¤ Destruction du paritarisme ¤ Une nouvelle attaque contre le Lycée Pro

Lettre d’information de la fédération SUD éducation (mi juin 2018)

vendredi 15 juin 2018

Vote électronique 2018 - Chronique d’un fiasco annoncé

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le Ministère de l’éducation nationale a décidé de reconduire le vote électronique lors des prochaines élections professionnelles de décembre 2018. Les premiers tests ont eu lieu : ils annoncent une nouvelle fois une organisation catastrophique. La fédération SUD éducation est plus que jamais opposée au vote électronique et réitère son exigence d’un retour au vote à l’urne. Un test qui tourne à la farce Entre le 23 mai et le 7 juin 2018, le ministère organisait un scrutin-test avec les organisations (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 juin 2018

En grève, dans la rue, dans l’action le 28 juin ! Mobilisation public/privé

Appel de la fédération SUD éducation

Pour les services publics, nos biens communs, notre richesse, nos zones à défendre ; pour nos salaires et pour nos pensions, dans les entreprises et les services où se crée la richesse ; pour la liberté d’expression, de lutter, de revendiquer, d’agir et de créer notre avenir… Le gouvernement se sent les mains libres pour dérouler son projet néo-libéral d’ensemble après les ordonnances Travail et le Pacte ferroviaire. Un plan de privatisations est programmé. Toute la protection sociale est dans la ligne (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 juin 2018

Le Panneau Syndical SUD éducation #061 • Mi Juin 2018

Le 28 juin, face à un pouvoir qui ne veut rien entendre, mobilisation public/privé

Sélection condensée de l’actualité syndicale, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à l’affichage en format A3 ou à l’impression sous forme de tract en A4. Au sommaire du numéro 61 : Le 28 juin, face à un pouvoir qui ne veut rien entendre, mobilisation public/privé En grève, dans la rue, dans l’action le 28 juin ! Destruction du paritarisme Une nouvelle attaque contre le Lycée Pro En grève, dans la rue, dans l’action le 28 juin ! Pour les services publics, nos biens communs, notre richesse, (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 juin 2018

Contractualisation : le projet du gouvernement pour s’attaquer aux droits des personnels dans l’Éducation Nationale

Le 15 mai 2018, le ministère de l’Action et des Comptes publics présentait aux syndicats, dont Solidaires Fonction publique, un document intitulé « Comment améliorer et développer le recours au contrat dans l’emploi public », dans le cadre du plan Action Publique 2022. Il y a pourtant déjà actuellement 1 personnel sur 4 sous contrat dans l’Éducation Nationale ! Supprimer des postes aux concours... La stratégie du gouvernement est manifeste : baisser le nombre de postes au concours de l’enseignement et (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 juin 2018

Formation des enseignant-e-s : il y a anguille sous roche

Référé de la Cour des comptes, réponse des ministres

La fédération SUD Éducation a pris connaissance du référé de la Cour des comptes aux ministres de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche rendu public le 4 juin, ainsi que de la réponse des ministres, concernant la formation des enseignant-e-s. La fédération SUD Éducation revendique depuis la réforme de 2008 le retour du concours externe au niveau licence et deux années de formation, rémunérées, comme Fonctionnaire stagiaire. Mais les annonces des ministres ne vont pas du (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 juin 2018

CR de l’Atelier sur l’autogestion lors du congrès fédéral SUD Education de Boulogne s/Mer

Mardi 27/03/2018

Animé par SUD Education Lorraine Mardi 27/03/2018 Introduction à l’atelier et à la projection (15 mn) L’autogestion et le contrôle ouvrier sont historiquement présents dans le syndicalisme français au travers de l’AIT (Banque coopérative du crédit au travail en 1863, coopératives de consommation et de production en 1868), la Charte d’Amiens de 1906 (qui prône « l’expropriation capitaliste », et un syndicat qui devienne « un groupement de production et de répartition »), ou le travail de la CFDT et de la (...)  >> Lire la suite...
jeudi 14 juin 2018

Réforme du lycée pro : l’intersyndicale écrit au ministre

Monsieur le ministre, Vous avez présenté, le 28 mai 2018, vos premières orientations pour « transformer le lycée professionnel ». Pour nos organisations syndicales la finalité de la voie professionnelle est de permettre, à la fois une insertion immédiate dans la vie active et des possibilités de poursuite d’études réussie. Pour remplir ses missions, le lycée professionnel s’appuie sur le dynamisme des équipes pédagogiques, sur l’engagement et l’expertise des professeurs. Nous considérons que ces atouts (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 juin 2018

Mexique : la répression, ya basta ! Solidarité avec les enseignant-e-s de la CNTE

Communiqué de la fédération SUD éducation

La Fédération SUD éducation dénonce et condamne la répression de laquelle ont été victimes les travailleurs et les travailleuses de l’éducation qui exercent un droit fondamental, celui de manifester. Ce jeudi 7 juin, les forces de sécurité ont agressé violemment les professeurs face à Televisa Chapultepec quand celles et ceux-ci ont intenté de solliciter l’accès à une commission d’enseignant-es, faisant 10 blessé-es. Depuis sa création, la Coordination Nationale des Travailleurs/euses de l’Éducation (CNTE) (...)  >> Lire la suite...
jeudi 7 juin 2018

Orientation : communiqué de l’intersyndicale - 7 juin 2018

Fermeture des CIO, transfert des DRONISEP aux régions

À l’appel de l’intersyndicale (SNES-FSU, SE-UNSA, Sgen-CFDT, CGT Éducation, SNFOLC, Sud éducation, SNPTES), des délégations de Psy-ÉN et DCIO, des personnels administratifs en CIO, des enseignants, des personnels de l’ONISEP se sont retrouvés à Paris en Assemblée générale pour la défense du service public d’orientation de l’Éducation nationale contre la fermeture des CIO et le transfert des DRONISEP aux régions. L’AG a regroupé plus de 500 personnels. Elle a été suivie d’une manifestation (...)  >> Lire la suite...
lundi 4 juin 2018

« Parcoursup : un système opaque, injuste et discriminant »

Tribune unitaire

Dans une tribune au « Monde », les représentants de l’éducation nationale, des parents d’élèves et de la jeunesse dénoncent Parcoursup dont les ratés démontrent que le véritable problème est le manque de place à l’université. Depuis le mois d’octobre 2017, nos organisations dénoncent la loi orientation et réussite des étudiants (ORE) [promulguée en mars] de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, ses effets négatifs sur l’accès de toutes et tous aux formations du supérieur et les conditions de sa (...)  >> Lire la suite...
lundi 4 juin 2018

Nous voulons les résultats détaillés de Parcoursup

Courrier à M. Blanquer et Mme Vidal

Madame et Monsieur les Ministres, Depuis le mardi 22 mai, les lycéen-ne-s scolarisé-e-s en terminale prennent connaissance des propositions d’affectation dans l’enseignement supérieur par l’intermédiaire de la plateforme Parcoursup, mise en place cette année dans le cadre de la loi ORE. Vos ministères mettent à disposition des statistiques qui ne permettent pas de percevoir d’éventuelles disparités géographiques ou entre filières. Comme vous avez pu le constater, notre fédération a commencé à établir (...)  >> Lire la suite...
vendredi 1er juin 2018
mis à jour mercredi 13 juin 2018

Parcoursup : le bilan du formulaire mis à jour régulièrement

MAJ au lundi 11 juin Nouveaux résultats sur Parcoursup : de plus en plus de candidat.e.s ont reçu des réponses mais les écarts entre filières persistent SUD-Éducation appelle les professeur.e.s et les lycéen.ne.s à renseigner et à actualiser les résultats de Parcoursup pour leur classe (au lien ci-dessous), en particulier à l’approche du bac, pour avoir des données sur les candidat.e.s sans proposition à ce moment. http://www.sudeducation.org/Dressons-le-bilan-de-terrain-de.html Sur 400 classes (...)  >> Lire la suite...
jeudi 31 mai 2018
mis à jour vendredi 15 juin 2018

Orientation en fin de 3e, voie professionnelle

Une nouvelle preuve de l’autoritarisme du ministère au service du tri social

SUD éducation a pris connaissance d’un courrier daté du 16 mai et adressé par la DGESCO aux recteurs/trices et aux directeurs/trices académiques de l’éducation nationale, ayant pour objet l’ « orientation des élèves vers la voie professionnelle à l’issue de la troisième ». Nous mettons ce courrier édifiant à disposition de tou-te-s. Le contenu du courrier Derrière l’écran de fumée constitué par l’objectif affiché de « faire de la voie professionnelle une voie d’excellence », l’objectif est énoncé de manière (...)  >> Lire la suite...
jeudi 31 mai 2018

Assises nationales de l’enseignement de la philosophie le 15 juin 2018

Université Paris Nanterre

Alors qu’une réforme du lycée se met en place à marche forcée, en cohérence avec celles du baccalauréat et de l’accès à l’enseignement supérieur, nous avons jugé utile d’organiser des assises nationales de l’enseignement de la philosophie, dans un cadre réunissant à la fois des organisations syndicales (SNES-FSU, CGT Educ’action, SNFOLC,SUD Education), des associations professionnelles (ACIREPh, APPEP) et des départements de philosophie de l’enseignement supérieur ( dont déjà Bordeaux, Nanterre, Nice, (...)  >> Lire la suite...
mercredi 30 mai 2018
mis à jour vendredi 1er juin 2018

5 juin : Non à la fermeture des CIO et à la régionalisation de l’orientation !

Tract et affichette de la fédération SUD éducation

Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » étudié à l’Assemblée nationale à partir du 12 avril prévoit le transfert de l’information sur l’orientation aux régions. En effet, l’article 10 du projet de loi stipule que c’est la région, et non plus l’État, qui « délivre l’information nécessaire sur toutes les voies de formation aux élèves et aux étudiants ». Ainsi, « les missions exercées par les délégations régionales de l’office national d’information sur les enseignements et les (...)  >> Lire la suite...
mardi 29 mai 2018

Interfédérale de l’éducation - 29 mai 2018

Rassemblement devant les rectorats le 30 mai à 11h

L’interfédérale de l’éducation a pris acte des nombreuses assemblées générales et autres manifestations des lycéens ces derniers jours, en réaction à Parcoursup et à la violence policière faite aux étudiants et lycéens arrêtés au lycée parisien Arago le 22 mai. Les premiers résultats de Parcoursup sont illisibles, incohérents d’une formation et d’un lycée à l’autre. Au 28 mai, 1/3 des candidats est encore sans aucune réponse. L’angoisse générée est inacceptable. Nos organisations appellent les personnels et (...)  >> Lire la suite...
mardi 29 mai 2018

Fin des CAP : à la place des droits, le management

Destruction du paritarisme

Le gouvernement, dans le cadre du plan « Action publique 2022 », annonce un dynamitage en règle des CAP, les fameuses commissions administratives paritaires auxquelles ont recours l’ensemble des fonctionnaires au cours de leur carrière. Il s’agit là d’une offensive directe sur le statut des fonctionnaires, et notamment celles et ceux de l’Éducation nationale. Et ce qui se profile derrière est connu : mobilité sur profil, avancement au mérite, fragilisation des droits. Les CAP, qu’est-ce que c’est ? (...)  >> Lire la suite...