Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 19 octobre 2018

12 novembre : toutes et tous en grève !

Appel intersyndical + tract Fédération SUD éducation

Contre les suppressions de postes et la précarité, pour des embauches massives de fonctionnaires et la titularisation sans condition des personnels en contrats précaires ! Contre les réformes Blanquer, ni amendables, ni négociables ! Vous trouverez dans cet article tout le matériel de mobilisation pour le 12 novembre (appel intersyndical, tract...)  >> Lire la suite...
vendredi 19 octobre 2018

Soutien aux deux syndicalistes du lycée Papin de Romorantin

Communiqué de la fédération SUD éducation

La fédération SUD éducation a pris connaissance d’un fait très grave de répression syndicale. En région Centre, la veille de la rentrée scolaire les deux secrétaires académiques de la CGT Éduc’action et du SNETAA-FO sont suspendu-e-s de leur poste d’enseignant-e-s par le rectorat au prétexte de perturber l’omerta qui règne dans cette administration. C’est inacceptable. Nous condamnons fermement cette répression syndicale et exigeons : - le rétablissement de ces deux enseignant-e-s dans leurs droits, en (...)  >> Lire la suite...
vendredi 19 octobre 2018
mis à jour samedi 20 octobre 2018

Votons SUD Education aux élections professionnelles du 29 novembre au 6 décembre 2018

Site dédié de la fédération Sud éducation

De la maternelle à l'université, pour un autre école, une autre société, LUTTONS POUR L’ÉGALITÉ !  >> Lire la suite...
jeudi 18 octobre 2018

Rapport de la Cour des comptes : remplacer l’éducation prioritaire par le management

Communiqué de la fédération SUD éducation

Lundi 1er octobre, le ministre Blanquer annonçait commander un rapport dont la conclusion était déjà écrite : saborder l’éducation prioritaire. Ce mercredi 17 octobre, la Cour des comptes rend opportunément un rapport qui incite lui aussi à son torpillage. La Cour des comptes envisage le remplacement des dispositifs REP/REP+ par des « établissements publics de réseau », regroupant écoles et lycées, qui concluraient des « contrats » avec le rectorat. Évidemment, la Cour exige que le recours aux postes à (...)  >> Lire la suite...
mercredi 17 octobre 2018

Élections 2018 : menace sur le vote des précaires

Communiqué de la fédération SUD éducation

Un syndicat SUD éducation a averti la fédération SUD éducation que dans son académie, le rectorat projetait de ne pas envoyer la notice de vote aux AED et AESH. Cette situation risque de se reproduire dans d’autres académies. Vous trouverez ci-dessous et en pièce jointe le communiqué de la fédération SUD éducation. Un syndicat SUD éducation a averti la fédération SUD éducation que dans son académie, le rectorat projetait de ne pas envoyer la notice de vote aux AED et AESH. Cette situation risque de se (...)  >> Lire la suite...
mardi 16 octobre 2018
mis à jour mercredi 17 octobre 2018

Évaluations nationales : un match truqué

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le ministère communique à l’envi depuis ce lundi sur les résultats des évaluations nationales, alors même qu’elles n’avaient pas toutes été saisies sur une plateforme dysfonctionnelle. Ces évaluations mettraient en évidence les difficultés en mathématiques et en français des élèves de début de CP et en Ce1. Ainsi, le ministre explique que 28 % des élèves ne savent pas associer une lettre à un son. C’est pourtant parfaitement normal : l’apprentissage de l’alphabet est au programme de… CP. Les élèves de (...)  >> Lire la suite...
samedi 13 octobre 2018
mis à jour vendredi 19 octobre 2018

Ni acceptable, ni amendable : SUD éducation vote contre le projet de loi Blanquer !

Communiqué de la Fédération SUD éducation + Déclaration de SUD éducation et de l’Union syndicale Solidaires

Lors du CSE du lundi 15 octobre, Jean-Michel Blanquer présente son projet de loi alors même qu’il écartait cette option lors de son arrivée au Ministère. Cette loi, qui concentre les obsessions à la fois autoritaires et libérales du ministre et du gouvernement, prévoit des attaques frontales contre les statuts des enseignant-e-s et des CPE, une mainmise sur la formation des enseignant-e-s et des cadeaux à l’enseignement privé. Pour SUD éducation, ce projet n’est ni amendable, ni acceptable. Il doit (...)  >> Lire la suite...
samedi 13 octobre 2018

Le Panneau Syndical SUD éducation #065 • Mi-Octobre 2018

Projet de loi Blanquer : ni acceptable, ni amendable ! - Combattons le torpillage annoncé de l’éducation prioritaire - Enseignements de spécialité : ségrégation et baisse de moyens

Lundi 15 octobre, Blanquer présentait au CSE son projet de loi qui vise à “rétablir l’école de la confiance”. Pour SUD éducation, chacune des dispositions de cette loi s’inscrit dans la continuité de la politique à la fois libérale et réactionnaire de ce ministère. Ainsi, rendre obligatoire la scolarité dès trois ans (alors que la scolarisation des enfants entre 3 et 6 ans est déjà supérieure à 97%) ne constitue pas qu’un affichage démagogique. C’est aussi un cadeau au privé : l’État augmentera sa (...)  >> Lire la suite...
jeudi 11 octobre 2018

Stage de 5 jours en entreprise pour les personnels : tout pour l’entreprise, rien pour la formation et le droit syndical

Communiqué de la fédération SUD éducation

La fédération SUD éducation a découvert avec étonnement les propositions du Cerpep ( Centre d’Études et de Recherches sur les Partenariats avec les Entreprises et les Professions) qui offre aux personnels de l’Éducation nationale la possibilité de faire des stages en entreprise jusqu’à 5 jours ! Au menu, la possibilité “de découvrir des métiers, des pistes d’orientation pour les élèves”, “d’approfondir leurs compétences disciplinaires”, mais aussi “d’offrir un accompagnement en management pour les postes des (...)  >> Lire la suite...
jeudi 11 octobre 2018

Réforme de la voie pro : le Ministre passe en force !

Communiqué intersyndical

L’intersyndicale CGT Éduc’action - SNUEP FSU – SNEP FSU – SNALC – SUD Éducation – SNCL –SIES FAEN - CNT se félicite du succès des mobilisations du 27 septembre et du 9 octobre. Le succès de ces deux premières journées de mobilisation montre le profond rejet de la réforme par les PLP. Le niveau de mobilisation est d’autant plus impressionnant que le ministère n’a révélé son projet réglementaire de grilles horaires qu’à partir du 24 septembre, laissant aux organisations syndicales un délai très court pour (...)  >> Lire la suite...
jeudi 11 octobre 2018

Aller en AG à la fac contre ParcourSup n’est pas un délit / Rassemblement de soutien mercredi 17 octobre à partir de 8h devant le TGI de Nanterre

Rassemblement Aller en AG à la fac contre ParcourSup n’est pas un délit #Relaxe3deNanterre9avril Aller à une AG à la fac contre #ParcourSup n’est pas un délit ! Relaxe et abandon des charges pour les trois étudiants de Nanterre arrêtés le 9 avril 2018. Rassemblement de soutien mercredi 17 octobre à partir de 8h devant le TGI de Nanterre pour le rendu du verdict 179/191 avenue Frédéric et Irène Joliot-Curie, Nanterre-Préfecture (RER A, Bus 304…) La loi ORE, via Parcoursup, instaure la sélection qui (...)  >> Lire la suite...
jeudi 11 octobre 2018

SUD éducation décline l’invitation au Conseil Supérieur des Programmes

Communiqué de la fédération SUD éducation

La présidente du CSP avait invité SUD éducation à une rencontre au sujet de l’élaboration des nouveaux programmes du lycée général et technologique. Trois jours avant le rendez-vous, la fédération SUD éducation n’avait toujours reçu aucun document de la part du CSP. La méthode imposée par le CSP est claire : il s’agit uniquement d’un affichage et nullement d’une volonté de prendre en compte les remarques des personnels. SUD éducation a donc décidé de décliner une invitation qui n’aurait mené à rien. Les (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 octobre 2018
mis à jour samedi 13 octobre 2018

Scandale de Chilly-Mazarin : SUD éducation dénonce une atteinte au droit à l’éducation des enfants migrant-e-s

Communiqué de la fédération SUD éducation

Lundi 8 octobre, SUD éducation a pris connaissance par voie de presse du refus de scolarisation d’enfants congolais par le maire de Chilly-Mazarin. Pour SUD éducation, c’est un sinistre exemple de plus sur la situation des demandeurs et demandeuses d’asile en France. La mairie de Chilly-Mazarin empêche la scolarisation de ces enfants parce que leurs parents sont des demandeurs d’asile et parce qu’ils sont de plus en plus nombreux selon le maire. L’intervention de l’inspectrice est scandaleuse : (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 octobre 2018

Projet de loi Blanquer : toujours plus autoritaire, toujours plus libéral

Communiqué de la fédération SUD éducation

SUD éducation a été destinataire du projet de loi Blanquer sur l’école qui prétend “rétablir l’école de la confiance”. Pour SUD éducation, chacune des dispositions de cette loi s’inscrit dans la continuité de la politique à la fois libérale et réactionnaire de ce ministère. Ainsi, rendre obligatoire la scolarité dès trois ans (alors que la scolarisation des enfants entre 3 et 6 ans est déjà supérieure à 97%) ne constitue pas qu’un affichage démagogique. Il s’agit aussi de faire un cadeau de plus au privé : (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 octobre 2018

Enseignements de spécialité : ségrégation et baisse de moyens au menu de la réforme du lycée

Communiqué de la fédération SUD éducation

Dans le cadre de la réforme du lycée, ce sont désormais les recteur-rice-s qui décident de la répartition des enseignements de spécialité à l’échelle d’un bassin de formation. Leurs décisions seront connues en janvier 2019. Deux choses sont déjà certaines : une ségrégation sociale et scolaire encore renforcée accompagnée d’une baisse drastique des moyens. Le flou sur les critères de répartition est total : le ministère organise une parodie de consultation au cours de laquelle les personnels devront décider (...)  >> Lire la suite...
mardi 9 octobre 2018

Pour l’arrêt des mutilations des enfants...

Pour l’arrêt des mutilations des enfants intersexes Aujourd’hui en France, les enfants intersexes* sont toujours soumi-se-s à des opérations chirurgicales ou/et des traitements hormonaux sans leur consentement éclairé et sans nécessité de santé. Ces actes constituent des violations des droits humains et ont été condamnés à plusieurs reprises par l’ONU en 2016 (Comité des droits de l’Enfant, Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, et Comité contre la torture). Des (...)  >> Lire la suite...
vendredi 5 octobre 2018

Budget de l’éducation 2019 : le privé favorisé, le public lésé

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le gouvernement communique abondamment sur une prétendue augmentation de 850 millions d’euros du budget de l’éducation, soit 1,6 %. Or le taux d’inflation attendu pour 2019 est de 1,5 %. Qui plus est, cette hausse de budget doit également absorber 213 millions d’euros de crédits alloués au versement du salaire des personnels Accompagnant-e-s des Élèves en Situation de Handicap (AESH). Le budget de l’Éducation nationale est donc en baisse. Qui plus est, 7,6 milliards d’euros sont consacrés à (...)  >> Lire la suite...
vendredi 5 octobre 2018

Courrier intersyndical LP au ministre sur les projets de grilles horaires BAC PRO et CAP

Intersyndicale de l’enseignement professionnel (CGT Educ’action – SNUEP/SNEP FSU- SUD Education – SNALC – SNCL FAEN - SIES) : Suite à la présentation des grilles horaires inacceptables pour les BAC PRO et CAP du projets de "transformation de la voie professionnelle" pour le Conseil Supérieur de l’éducation du 10 octobre a écrit au ministre. Monsieur Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Éducation nationale 110 rue de Grenelle 75357 PARIS SP07 Paris, le 04 octobre2018 Monsieur le ministre, Jeudi 27 (...)  >> Lire la suite...
vendredi 5 octobre 2018
mis à jour vendredi 19 octobre 2018

Combattons le torpillage annoncé de l’éducation prioritaire !

Tract de la fédération SUD éducation

L’éducation prioritaire n’échappe pas au rythme infernal des contre-réformes. SUD éducation défend l’éducation prioritaire, même si nous critiquons largement le bilan de la réforme de 2014, en particulier sur les moyens alloués. SUD éducation fait le point sur les principales annonces, et détaille ses revendications pour l’éducation prioritaire. Au programme, un torpillage annoncé Le lundi 1er octobre, le ministère annonçait la commande d’un nouveau rapport sur l’éducation prioritaire. Le rapporteur (...)  >> Lire la suite...