Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 17 mai 2019

Des « oui » sur Parcoursup qui deviennent des « en attente » : des questions demeurent, la lutte continue !

Communiqué de la fédération SUD éducation

Des « oui » sur Parcoursup qui deviennent des « en attente » : des questions demeurent, la lutte continue ! Cette année, le ministère de l’Enseignement supérieur n’a pas communiqué de « tableau de bord » des indicateurs de Parcoursup, permettant de savoir combien de candidat-e-s avaient reçu au moins une réponse positive à l’ouverture de la plateforme. Et pour cause ! Il jugeait qu’encore trop de « oui » avaient été envoyés... Le vendredi 17 mai, les candidat-e-s à 409 formations ont découvert que des « oui (...)  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

24 mai : grève mondiale pour le climat

Tract de la fédération SUD éducation

La lutte contre le dérèglement climatique ne peut plus attendre ! La communauté scientifique s’accorde pour dire qu’en 2030, le réchauffement climatique ne doit pas dépasser 1,5 degré, sans quoi la crise sera irréversible. En tant que syndicat de transformation sociale et écologiste, SUD éducation revendique une transition écologique fondée sur un juste partage des richesses et des ressources afin de garantir une vie digne pour tou-te-s. À ce titre, SUD éducation a déposé un préavis de grève couvrant (...)  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

Déclaration de SUD éducation et de l’Union Syndicale Solidaires au CSE du 16 mai

Le CSE du 16 mai a abordé des projets de décrets visant à mettre à jour les textes avec la réforme du lycée (bacs bi-nationaux, contrôle continu de formation en EPS), concernant le label "campus des métiers et des qualifications" et des modifications des missions des CFA. Vous trouverez ci-dessous la déclaration de SUD éducation et de l’Union syndicale Solidaires au CSE du 16 mai : Le monde éducatif connaît actuellement une mobilisation d’une ampleur particulièrement importante. Depuis le 19 mars, les (...)  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

Parcoursup : le cas dramatique des écoles d’infirmier-e-s (IFSI)

Communiqué de la fédération SUD éducation

En 2018, le gouvernement a discrètement profité de la réforme Parcoursup pour supprimer les concours d’entrée en IFSI, c’est-à-dire dans les écoles d’infirmier-e-s, pour les remplacer par une procédure sélective d’admission par le biais de la plateforme... en 2019 seulement. Cela sans proposer d’alternative aux élèves de terminale de 2018 qui se préparaient à cette voie... Un choix cynique et inconséquent dont les conséquences dramatiques apparaissent aujourd’hui. Avant Parcoursup, on entrait en IFSI sur (...)  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

SUD éducation dénonce une surenchère nationaliste, raciste et réactionnaire au Sénat

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le débat sur la loi Blanquer à l’Assemblée nationale avait déjà donné lieu, avec l’approbation du ministre de l’Assemblée nationale, à une surenchère réactionnaire et nauséabonde (drapeaux dans les salles de classe, apprentissage de l’hymne national dans les salles de classes…). Le sénat poursuit dans cette voie. À ces mesures nationalistes et rétrogrades, le Sénat ajoute maintenant un amendement qui vise directement les classes populaires, ainsi qu’un amendement raciste. Un amendement réactionnaire qui vise (...)  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

Parcoursup 2019 : SUD éducation dénonce une aggravation de la situation

Communiqué de la fédération SUD éducation

Pour l’année 2 de Parcoursup, la situation s’aggrave, puisqu’elle s’inscrit dans la durée. Cette année, les très nombreux dysfonctionnements constatés ne peuvent plus être imputés au « rodage » du système. Ils lui sont en fait inhérents. L’injustice de Parcoursup est un fait à ce point admis qu’elle a intégré le scénario de la série « Plus belle la vie ». Plus belle... ou plus triste. Le nombre de candidat.e.s, de 800 000 en 2018, est passé à 900 000, sans plan d’envergure de création de places dans (...)  >> Lire la suite...
jeudi 16 mai 2019
mis à jour vendredi 17 mai 2019

17 mai : journée internationale de lutte contre les LGBTIphobies - Lutter contre les LGBTIphobies en milieu scolaire, une nécessité

Tract de la fédération SUD éducation et de l’union syndicale Solidaires

Les LGBTIphobies sont bien présentes dans les établissements scolaires. Si les élèves en sont les premières victimes d’après les rapports annuels de SOS Homophobie, cette question concerne aussi les personnels : soit parce qu’ils et elles peuvent être les auteur-e-s de ces actes LGBTIphobes, soit parce qu’ils et elles en sont les victimes. SUD éducation est au côté des personnels LGBTI de l’Éducation nationale, pour lutter contre toutes les formes de discrimination LGBTIphobe et hétérosexiste, et appelle (...)  >> Lire la suite...
jeudi 16 mai 2019
mis à jour vendredi 17 mai 2019

21 mai : appel à la grève de SUD Education et de la CGT Educ’action

Communiqué de la Fédération SUD éducation et de la CGT Educ’action

La CGT Éduc’action et SUD Éducation considèrent qu’il faut tout mettre en œuvre pour empêcher le gouvernement de poursuivre sa politique de destruction de l'Éducation nationale. Le 21 mai la CGT Éduc’action et SUD Éducation appellent tous les personnels à se mettre en grève pour obtenir l’abrogation des contre-réformes et l'abandon du projet de loi « École de la confiance ».  >> Lire la suite...
jeudi 16 mai 2019

Le 15 mai : une mobilisation des AESH réussie qui en appelle d’autres !

Communiqué de SUD éducation

Une forte mobilisation unitaire a eu lieu aujourd’hui pour la reconnaissance statutaire et professionnelle des AESH (accompagnant-es d’élèves en situation de handicap) avec une vingtaine de rassemblements devant les directions départementales de l’éducation nationale, les rectorats et les préfectures. Malgré les beaux discours du ministre Blanquer, la « loi pour l’école de la confiance » n’apporte aucune amélioration ni pour les conditions de travail des AESH ni pour les conditions d’étude des élèves en (...)  >> Lire la suite...
mercredi 15 mai 2019
mis à jour samedi 18 mai 2019

Samedi 18 mai : mobilisé-es pour un projet éducatif ambitieux !

Communiqué intersyndical FSU, CGT-Educ’action et SUD éducation

Partout en France, depuis de nombreux mois, les actions locales se multiplient, démontrant l’ancrage et la vigueur de la mobilisation de tous les personnels contre les réformes : loi sur l’école de la confiance, lycée Blanquer, enseignement professionnel et Fonction publique. Pour les organisations FSU, CGT-Education et Sud-Education, il est temps de montrer que le gouvernement ne peut pas poursuivre sa politique de destruction de l’Éducation nationale.  >> Lire la suite...
mercredi 15 mai 2019

Préavis de grève pour le climat le vendredi 24 mai 2019

L’urgence climatique ne peut attendre, le vendredi 24 mai, dans la lignée du 15 mars, un appel à une grève mondiale pour le climat à été lancé, afin de couvrir l’ensemble des personnel travaillant dans l’éducation nationale la fédération SUD éducation à déclaré un préavis de grève. Toutes et tous en grève pour le climat La Fédération des syndicats SUD éducation dépose auprès de vous, conformément à la législation en vigueur, un préavis de grève couvrant, le vendredi 24 mai, notamment tou-te-s les enseignant-e-s (...)  >> Lire la suite...
dimanche 12 mai 2019

En lutte - 10 mai 2019

Bulletin de mobilisation de SUD éducation

Contre la loi Blanquer et les réformes Blanquer SUD éducation appelle à amplifier le rapport de force pour gagner ! Le monde éducatif connaît actuellement une mobilisation d’une ampleur particulièrement importante. Depuis le 19 mars, les personnels, en particulier du premier degré, sont très fortement mobilisés contre le projet de loi Blanquer. Des Assemblées générales réunissant jusqu’à plusieurs centaines de personnels ont voté des mouvements de grève reconductible. Les parents d’élèves sont mobilisés (...)  >> Lire la suite...
vendredi 10 mai 2019

Le Panneau Syndical SUD éducation #75 • Mi-mai 2019

En grève, en manifestation selon les dates décidées en AG - toutes et tous en manifestation le 15 mai à Paris • 15 et 23 mai : mobilisation et grève AESH • Le 24 mai : grève mondiale pour le climat

Amplifier le rapport de force pour gagner ! Le monde éducatif connaît actuellement une mobilisation d’une ampleur particulièrement importante. Depuis le 19 mars, les personnels, en particulier du premier degré, sont très fortement mobilisés contre le projet de loi Blanquer. Des Assemblées générales réunissant jusqu’à plusieurs centaines de personnels ont voté des mouvements de grève reconductible. Les parents d’élèves sont mobilisés avec des actions et initiatives organisées dans différentes régions. Dans (...)  >> Lire la suite...
vendredi 10 mai 2019
mis à jour vendredi 17 mai 2019

Amplifier le rapport de force pour gagner !

Tract de la fédération SUD éducation

Contre la loi Blanquer, contre la loi transformation de la fonction publique, contre les réformes Blanquer, SUD éducation appelle à : manifester en masse à Paris le 18 mai ; se mettre en grève reconductible à partir des dates d’ores et déjà décidées par les AG de personnels ; participer aux actions et manifestations décidées en AG ; mettre en débat la grève et sa reconduction sur nos lieux de travail, dans toutes les écoles et les établissements ; mettre en débat dès à présent la grève des examens  >> Lire la suite...
vendredi 10 mai 2019

Généralisation inquiétante de la répression : résistons !

Communiqué de la fédération SUD éducation

Alors que depuis plusieurs semaines, les mobilisations contre les réformes Blanquer et la réforme de la Fonction publique s’amplifient, la répression se généralise de manière inquiétante.  >> Lire la suite...
vendredi 10 mai 2019

La destruction du service public d’éducation en 4 étapes

Un 4 pages d’analyses de la fédération SUD éducation

1. Partout, le statut attaqué Les attaques contre le statut se multiplient dans notre secteur. Avec le projet de loi pour la transformation de l’État, le gouvernement entend vider les commissions paritaires de leur substance. Pour l’heure garantes du contrôle de la gestion collective des carrières sous l’œil des organisations syndicales, les commissions administratives paritaires (CAP) vont pour ainsi dire disparaître. Il n’y aura plus une commission par corps mais par catégorie d’emploi (A, B, C). (...)  >> Lire la suite...
vendredi 10 mai 2019

9 mai : une mobilisation de la fonction publique réussie à intensifier

Communiqué de la Fédération SUD éducation

Ce jeudi 9 mai avait lieu une journée de grève interprofessionnelle appelée par les neuf syndicats de la fonction publique. Elle a été très suivie, en particulier dans l’éducation. Les raisons de mobiliser sont en effet très nombreuses. Les statuts sont attaqués. La précarité explose. Dans l’éducation les réformes Blanquer visent à renforcer le poids de la hiérarchie, à territorialiser, privatiser, contractualiser et casser les conditions de travail et de vie des personnels. Elles sont libérales et (...)  >> Lire la suite...
vendredi 10 mai 2019

La casse de la voie pro avec les familles de métiers : moins de temps de formation, moins d’heures et moins de professeur-e-s

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le Décret n° 2019-370 du 25 avril 2019 qui porte sur la « création des familles de métiers en seconde professionnelle et les mentionnant dans la procédure d’orientation » s’appliquera dès la rentrée 2019 Les « familles de métiers » : Il s’agit regrouper dans une grande « famille » les métiers qui présentent des compétences communes. L’offre de formation sera ainsi restructurée sur la base de ces « familles ». Au lieu des 80 actuellement, il ne resterait que 15 « familles » regroupant 50 spécialités quand cela (...)  >> Lire la suite...
lundi 6 mai 2019

Personnels d’orientation transférés aux régions : une mesure de casse du service public

Communiqué de la fédération SUD éducation

Par un décret paru le 26 avril 2019, le gouvernement prévoit la mise à disposition des régions des personnels d’orientation, “à titre expérimental”, et une durée de trois ans. Si pour l’heure l’accord des personnels est requis, ce décret ouvre la voie au transfert des personnels d’orientation aux régions. Il est déjà manifeste que les conditions de travail et même le métier des personnels d’orientation sera amené à changer s’ils sont mis à disposition des régions. Qui plus est, alors que le ministère de (...)  >> Lire la suite...