Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 15 septembre 2019

4 pages synthèse 1er degré : Une autre école

Un 4 pages de SUD éducation

Une autre école : Une école pour toutes et tous, une place pour chacun et chacune : moins d’élèves par classe ! Une école publique, laïque et gratuite. Des méthodes et des programmes adaptés, qui favorisent l’expérimentation, l’esprit critique, la coopération et qui réaffirment la dimension polytechnique et l’importance de tous les enseignements. Une évaluation au service des élèves et des personnels, opposée à toute idée de compétition et de concurrence. Une école adaptée aux tout petits et aux toutes (...)  >> Lire la suite...
dimanche 15 septembre 2019

Réforme des retraites : matériel de mobilisation

Tract de SUD éducation

Voici du matériel de mobilisation au sujet de la réforme des retraites et de la grève du 24 septembre : un tract de la fédération SUD éducation appelant à la grève le 24 septembre et démontrant le coté néfaste de la réforme : https://www.sudeducation.org/Reform... un visuel/affichette pour les réseaux sociaux ou à afficher sur les panneaux syndicaux ou à utiliser en autocollant (au format png et (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 septembre 2019

SUD éducation dénonce l’expulsion imminente du squat du Marais à Caen

Communiqué de la fédération SUD éducation

En effet, les 250 occupant-e-s actuel-le-s dont 60 enfants ont vu débarquer aux portes du squat les forces de police le mercredi 4 septembre dernier. Cette intimidation préfigure une expulsion prochaine. Pour ces familles, ce type de logement est le dernier rempart avant la rue, il représente aussi malheureusement une alternative aux chambres d’hôtels mais en aucun cas il ne saurait se substituer à des logements décents que toute personne sur le territoire est en droit d’exiger de l’Etat et des (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 septembre 2019

Justice sociale et climatique, grève du climat les 20 et 21 septembre

Préavis de grève

La lutte contre le dérèglement climatique ne peut plus attendre ! La communauté scientifique s’accorde pour dire qu’en 2030, le réchauffement climatique ne doit pas dépasser 1,5 degré, sans quoi le dérèglement climatique sera irréversible et accentuera encore la crise écologique. En cette rentrée de septembre 2019, avec notamment sa conférence de presse tenue dans les jardins du ministère, le ministre cherche à verdir son image en essayant d’instrumentaliser les mobilisations lycéennes pour la justice (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 septembre 2019

Evaluations nationales : courrier type à l’adresse des parents

Communiqué de la fédération SUD éducation

Madame, Monsieur, Les évaluations nationales en classes de CP et CE1 mises en place l’année dernière sont maintenues bien que leurs résultats déclarés « encourageants » soient contestés par les spécialistes. Imposées par le ministère en début d’année scolaire et courant janvier, elles sont de notre point de vue (comme de celui de nombreux-ses enseignant-e-s et chercheur-se-s) critiquables et ne constituent pas un outil pertinent. En effet, les exercices répétitifs et peu motivants ne sont souvent pas (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 septembre 2019

Évaluations nationales : c’est toujours non !

Tract SUD éducation

Les enseignant-e-s se sont mobilisé-e-s massivement contre les évaluations nationales de CP-CE1 imposées par le ministère l’année dernière. Ces personnels ont fait l’objet de nombreuses tentatives d’intimidation et de répression. Le ministre s’obstine dans son autoritarisme. Il donne cette année un caractère formel aux évaluations nationales en les inscrivant dans sa circulaire de rentrée. Une fois de plus, il oppose son mépris aux inquiétudes légitimes des enseignant-e-s. Ces évaluations sont pourtant (...)  >> Lire la suite...
jeudi 12 septembre 2019

Pour l’abandon des réformes : communiqué de l’intersyndicale 2nd degré

Communiqué intersyndical

Communiqué intersyndical du 10 septembre 2019, FSU (SNES, SNEP, SNUEP, SNETAP), CGT (Educ’Action, agri, enseignement privé), Solidaires (SUD éducation, SUD rural-territoires, Sundep), SNALC, CNT, SYNEP-CFE-CGC, Snec-CFTC, SNFOLC, avec le soutien des Stylos rouges, de la chaîne des bahuts et de l’APSES Dans de nombreuses opérations de communication, le Ministre de l’Education Nationale a fait de la rentrée 2019 « une belle rentrée », avec « pratiquement le moins de problèmes sociaux et d’organisation (...)  >> Lire la suite...
mardi 10 septembre 2019

Réforme des retraites - SUD éducation appelle à la mobilisation

Tract de la fédération SUD éducation

Comme toutes les réformes des retraites depuis 1993, la nouvelle réforme annoncée est présentée comme inéluctable. Le gouvernement prétend qu’il y a trop d’inactifs, que le déficit ne cesse de se creuser, et que sans réforme le régime de retraite risque de s’effondrer. Le gouvernement présente l’allongement de la durée de vie comme un problème, dont la solution toute trouvée est le recul de l’âge du départ en retraite ou la baisse des pensions. Pourtant, nous vivons dans un pays où plus de gens travaillent (...)  >> Lire la suite...
lundi 9 septembre 2019

Nouveau décret sur la formation des enseignant-e-s durant les vacances scolaires : SUD éducation dénonce un décret autoritaire et une attaque contre les statuts et le temps de travail

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le 6 septembre, le gouvernement a publié un décret qui crée une « allocation de formation pour les professeurs bénéficiant d’une formation pendant les périodes de vacance des classes », pour une période maximale de cinq jours. Ce décret entérine la possibilité pour l’administration d’imposer une formation pendant les congés scolaires. Il s’agit d’une attaque de plus contre le temps de travail et le statut des personnels. En réalité, le ministère contraint déjà bien souvent les enseignant-e-s à des (...)  >> Lire la suite...
vendredi 6 septembre 2019

“Cités éducatives” : SUD éducation dénonce une nouvelle mesure de démantèlement de l’éducation prioritaire

Communiqué de la fédération SUD éducation

Dans la droite ligne du rapport Borloo, le ministère de l’Éducation nationale met en œuvre un label “cité éducative” dans quatre-vingts quartiers populaires. Une “cité éducative” consiste à mettre en réseaux des écoles autour d’un collège dont le ou la chef-fe d’établissement sera responsable du fonctionnement. Le ministre réintroduit ainsi sans le dire les établissements publics des savoirs fondamentaux (EPSF) contre lesquels les personnels du premier degré se sont fortement mobilisés l’année dernière et en (...)  >> Lire la suite...
vendredi 6 septembre 2019
mis à jour jeudi 12 septembre 2019

Justice sociale et climatique, grève du climat les 20 et 21 septembre

Tract de SUD éducation

La lutte contre le dérèglement climatique ne peut plus attendre ! La communauté scientifique s’accorde pour dire qu’en 2030, le réchauffement climatique ne doit pas dépasser 1,5 degré, sans quoi le dérèglement climatique sera irréversible et accentuera encore la crise écologique. En cette rentrée de septembre 2019, avec notamment sa conférence de presse tenue dans les jardins du ministère, le ministre cherche à verdir son image en essayant d’instrumentaliser les mobilisations lycéennes pour la justice (...)  >> Lire la suite...
vendredi 6 septembre 2019

Ne laissons pas le travail nous tuer

4 pages de la fédération SUD éducation

Nombre de nos collègues dans l’Éducation nationale mettent fin à leurs jours ou tentent de le faire. Pour SUD éducation, chaque suicide est un drame humain, duquel, malheureusement, le travail ne peut bien souvent pas être évacué. Il est à cet égard insupportable de voir l’administration de l’Éducation nationale réduire systématiquement et strictement les suicides de ses salarié-e-s à des « problèmes personnels ». Comme tout employeur, l’Éducation nationale a des responsabilités, comme le prévoit le Code du (...)  >> Lire la suite...
vendredi 6 septembre 2019
mis à jour lundi 9 septembre 2019

SUD éducation soutient les mobilisations en cours et appelle à les étendre

Communiqué de la fédération SUD éducation

La rentrée scolaire est chaotique. Dans le premier degré, la mise en œuvre de la scolarisation dès 3 ans suscite de nombreuses difficultés d’organisation, notamment en ce qui concerne la propreté. En collège, les suppressions de postes, ainsi que l’ensemble des postes non pourvus, font que de nombreuses classes se retrouvent sans enseignant-e-s. En lycée, la mise en œuvre des réformes des lycées suscitent d’innombrables dysfonctionnements : emplois du temps dégradés, multiplication du nombre de (...)  >> Lire la suite...
mercredi 4 septembre 2019
mis à jour vendredi 13 septembre 2019

De la poudre aux yeux pour les AESH

Tract de SUD éducation

La circulaire du 5 juin dernier, présentée par les ministres Blanquer et Cluzel comme une grand avancée pour les personnels n’est que de la poudre aux yeux. Pour les AESH, c’est toujours la précarité qui est à l’ordre du jour. En cette rentrée, SUD éducation fait le point. Le PIAL, rentabilisation à marche forcée des personnels au mépris du service rendu. Incapable de proposer un statut suffisamment attractif pour pourvoir tous les postes comme de se donner les moyens de répondre aux besoins des élèves (...)  >> Lire la suite...
mercredi 4 septembre 2019

Dans le premier degré comme partout - SUD éducation appelle à reprendre la mobilisation

Tract SUD éducation

L’année passée a été marquée par une mobilisation d’ampleur, en particulier dans le premier degré, contre la loi Blanquer. Cette mobilisation a connu des victoires, avec notamment l’abandon, du moins à ce stade, des Écoles publiques des savoirs fondamentaux. Cela dit, les revendications des personnels sont toujours d’actualité, et en premier lieu l’abrogation des contre-réformes ! Les mauvais coups continuent de pleuvoir, avec en particulier la réforme des retraites qui arrive. L’heure est donc à la (...)  >> Lire la suite...
lundi 2 septembre 2019

Mensonges de Blanquer sur la maternelle : SUD éducation dénonce une sortie raciste et sexiste du ministre

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le ministre Blanquer s’était déjà illustré par sa complaisance à l’égard des parlementaires les plus réactionnaires lors du débat sur la loi dite “pour l’école de la confiance”, approuvant initialement l’amendement, finalement rejeté, d’interdiction aux mères voilées d’accompagner les sorties scolaires. Alors qu’il était questionné sur ce que le gouvernement prévoit en matière d’égalité filles-garçons à l’école, le ministre Blanquer se contente de déclarer que « le fondamentalisme islamiste dans certains (...)  >> Lire la suite...
lundi 2 septembre 2019

Rentrée : communiqué intersyndical 2nd degré

CGT-Snes FSU-FO-SUD éducation-Snalc

Depuis des mois, les personnels se sont mobilisés pour exprimer leur rejet du nouveau baccalauréat et des réformes des lycées, la grève des correcteurs et les prises de position des jurys, en juin et juillet, en ont été une déclinaison. Si le ton du ministre semble changé, il entend clairement poursuivre, sans la moindre inflexion, la mise en œuvre des réformes déjà engagées. Les déclarations du ministre de l’Éducation en cette rentrée ne peuvent rassurer les personnels du second degré. Nos (...)  >> Lire la suite...
jeudi 29 août 2019

Rentrée 2019 : la réforme de la voie professionnelle à l’épreuve des faits !

Cette rentrée correspond à la mise en place de la réforme de la voie pro imposée par le ministre malgré l’opposition des organisations syndicales et le rejet des personnels. Les nouvelles contraintes font peser un risque important de dégradation des conditions de travail Des emplois du temps dégradés... Les emplois du temps sont déjà complexes à construire en lycée professionnel du fait de différentes contraintes : infrastructures sportives, blocs horaires pour les ateliers, disponibilité des plateaux (...)  >> Lire la suite...
mardi 27 août 2019

Annonces de Blanquer : SUD éducation dénonce une communication mensongère, floue, et réactionnaire

Communiqué de la fédération SUD éducation

Lors de la conférence de presse de ce mardi à l’occasion de la rentrée scolaire, le ministre n’a apporté aucune réponse aux revendications des personnels. Il s’est contenté d’un exercice d’autopromotion consistant à essayer de verdir son image. Cette tentative ne révèle que l’ampleur du discrédit du ministre et son affaiblissement. Au-delà d’un rappel laborieux de mesures déjà anciennes, le ministre a multiplié contre-vérités et annonces floues au contenu idéologique inquiétant.  >> Lire la suite...