Articles publiés dans cette rubrique

lundi 25 mars 2019

Promotion à la hors classe : Les dés sont pipés

Communiqué de la fédération SUD éducation

La fédération SUD éducation continue de dénoncer la mise en place du protocole PPCR qui institue toujours plus des pratiques de management à l’école. L’avancement à la hors-classe se joue désormais sur le troisième entretien de carrière, qui a lieu longtemps avant la retraite (parfois 15 ans). Si l’avis final du recteur n’est pas « excellent » ou « très satisfaisant », les personnels ont très peu de chance d’accéder à la hors-classe sans pouvoir être de nouveau inspecté-es. Le Ministère fait croire que cet (...)  >> Lire la suite...
lundi 25 mars 2019

Violences policières : SUD éducation dénonce les atteintes à la liberté de manifester

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le 23 mars, Geneviève Legay, 74 ans, porte-parole d’ATTAC des Alpes-Maritime a été grièvement blessée à la tête lors d’une charge de police. SUD éducation lui affirme son entier soutien. À l’image de ce que les élèves ont vécu en décembre aux portes des lycées ou plus récemment des personnels qui bloquaient le rectorat de Toulouse la semaine dernière, Geneviève Legay et ses camarades blessé-e-s ont été les victimes de la doctrine violente et répressive de maintien de l’ordre du gouvernement qui semble prêt à (...)  >> Lire la suite...
lundi 25 mars 2019

Dégradation des conditions de travail : la hiérarchie est responsable

Communiqué de la fédération SUD éducation

Les conditions de travail dans l’Éducation nationale se dégradent. Pressions hiérarchiques, injonctions contradictoires et absurdes, bureaucratisation, suppressions de postes, hausse des effectifs… La liste est longue, les conséquences sont connues : les congés de maladie se multiplient et leur durée s’allonge, les démissions de personnels augmentent, de titulaires comme de stagiaires. L’organisation du travail pathogène par la hiérarchie a des conséquences manifestes, notamment le suicide d’un (...)  >> Lire la suite...
samedi 23 mars 2019
mis à jour dimanche 24 mars 2019

Alerte sociale intersyndicale sur le mouvement dans le premier degré

Courrier intersyndical

Voici les motifs conduisant les organisations syndicales SNUipp-FSU, SE-Unsa, CGT éduc’action, Sud éducation à déposer une alerte sociale concernant les modalités du mouvement intra départemental des professeurs des écoles pour la rentrée 2019 Les restrictions du ministère traduites dans le paramétrage du logiciel qui remettent en cause l’adaptation des règles nationales aux réalités locales dans le cadre du dialogue social. La non prise en compte des revendications communes à l’ensemble de nos (...)  >> Lire la suite...
vendredi 22 mars 2019

Classement des lycées : SUD éducation dénonce la mise en concurrence des établissements

Le ministère de l’Éducation nationale a publié le classement des lycées, basé essentiellement sur les résultats aux épreuves du baccalauréat. Cette année, ce classement prend une coloration particulière, parce qu’il s’ancre dans la politique d’évaluation généralisée mise en œuvre par le ministère : évaluations nationales en CP, sixième et seconde, classement des élèves dans la machine de tri parcoursup qui tourne désormais à plein régime, classement des lycées et annonce de la volonté de classer les (...)  >> Lire la suite...
vendredi 22 mars 2019

Déclaration liminaire pour le Conseil Supérieur de l’Education du 21-22 mars (Lycée Professionnel)

Cette séance du CSE est consacrée pour une grande part aux programmes de seconde et première professionnelles. Dans ce cadre, le ministère s’est vanté d’avoir consulté les personnels. Toutefois, aujourd’hui, alors même que nous serons amené-e-s à nous prononcer sur des textes régissant l’enseignement sur deux niveaux, vous n’avez pas été en capacité de publier les résultats de cette consultation. Cette désinvolture ministérielle relève d’un profond mépris à l’égard des personnels, et rend manifeste une (...)  >> Lire la suite...
vendredi 22 mars 2019

Enseignement de spécialités en lycée : pour un même droit à l’éducation, contre la sélection

SUD éducation a pris connaissance du courrier de cadrage des enseignements de spécialité adressé par le ministre Blanquer aux rectrices et recteurs. Dans ce courrier, le Ministre indique que les établissements ne doivent pas ouvrir de groupes en fonction des besoins pour les enseignements de spécialité, mais en fonction des moyens alloués à l’établissement : “Il peut s’avérer impossible de satisfaire le choix des élèves au sein de leur établissement : si la composition des choix n’est pas possible (...)  >> Lire la suite...
jeudi 21 mars 2019
mis à jour vendredi 22 mars 2019

Programmes de lycée professionnel : des syndicats dont SUD éducation quittent la séance

Communiqué de SUD éducation

Ce jeudi 21 mars, le Ministère de l’Éducation nationale présentait au Conseil Supérieur de l’Éducation les nouveaux programmes de lycée professionnel. Ce jeudi 21 mars, le Ministère de l’Éducation nationale présentait au Conseil Supérieur de l’Éducation les nouveaux programmes de lycée professionnel. Plusieurs syndicats dont SUD éducation, le SNES-FSU, le SNUEP-FSU, le SNEP-FSU, la CGT éduc’action ont alors fait le choix de quitter la séance. Dans ce cadre, le ministère s’est vanté d’avoir consulté les (...)  >> Lire la suite...
jeudi 21 mars 2019

Prime REP : les assistant-e-s d’éducation toujours exclu-e-s... sauf à Lezay Marnésia !

Communiqué de SUD éducation Alsace

Malgré des années de revendications, le ministère de l’éducation nationale refuse toujours obstinément de payer la prime REP aux Assistant-e-s d’éducation alors que tous les autres personnels d’enseignement et d’éducation la touchent dans les collèges de REP. Heureusement pour les ministres successifs, les AED n’ont que des contrats précaires et sont donc soumis à des pressions et chantages au renouvellement récurrents s’ils souhaitent revendiquer trop fortement cette prime. Comme souvent, le respect de (...)  >> Lire la suite...
mercredi 20 mars 2019

En lutte ! - 20 mars 2019

Bulletin de mobilisation de la fédération SUD éducation

L’heure est à la mobilisation ! Les personnels de l’Éducation nationale, et en particulier du premier degré, l’ont bien compris en se mettant en grève le 19 mars de manière très forte. Les causes de mécontentement ne manquent pas. En se mettant massivement en grève le 19 mars, les personnels, en particulier du premier degré, ont signifié au gouvernement leur refus des réformes en cours, et en particulier de la loi Blanquer, au cœur des mots d’ordre. Les taux de grévistes ont varié d’un quart des PE à (...)  >> Lire la suite...
mercredi 20 mars 2019
mis à jour vendredi 22 mars 2019

Contre la loi Blanquer et les réformes qui attaquent l’école publique et les personnels : et maintenant, amplifions la lutte !

Dossier de la fédération SUD éducation

L’heure est à la mobilisation ! Les personnels de l’Éducation nationale, et en particulier du premier degré, l’ont bien compris en se mettant en grève le 19 mars de manière très forte. Les causes de mécontentement ne manquent pas. Vous trouverez dans ce dossier tout le matériel de la fédération SUD éducation : le communiqué de SUD éducation intitulé "Contre la loi Blanquer et les réformes qui attaquent l’école publique et les personnels : et maintenant, amplifions la lutte !" deux tracts appelant aux (...)  >> Lire la suite...
mardi 19 mars 2019

Près d’un-e PE sur deux en grève ce 19 mars : une mobilisation réussie à amplifier

Communiqué de SUD éducation

Ce mardi 19 mars avait lieu une journée de grève interprofessionnelle appelée par la CGT, FO, Solidaires et la FSU. Cette journée portait sur des revendications interprofessionnelles de justice sociale, et dans la fonction publique contre la loi de transformation de l’État qui attaque les statuts de la fonction publique. Cette journée a été suivie de manière très forte par les personnels de l’Éducation nationale, et en particulier par les professeur-e-s des écoles. En effet, les causes de (...)  >> Lire la suite...
dimanche 17 mars 2019

Le Panneau Syndical SUD éducation #72 • Mi-mars 2019

Le 19 mars, participons à une grande journée de grève interprofessionnelle • Grève scolaire pour le climat : une réussite qui en appelle d’autres • Évaluations nationales, lycée : Blanquer intimide les personnels

Le 19 mars, participons à une grande journée de grève interprofessionnelle La mobilisation des gilets jaunes perdure. Le gouvernement s’acharne à le discréditer et à le réprimer, par le biais de la violence policière ou de la criminalisation des manifestant-e-s. La colère sociale exprimée ces derniers mois a retardé l’agenda du gouvernement sur les réformes prévues. Mais les mauvais coups vont continuer de pleuvoir, qu’il s’agisse de la réforme des retraites, de l’assurance-chômage, la casse des services (...)  >> Lire la suite...
samedi 16 mars 2019

La fédération SUD éducation soutient les personnels en grève reconductible en Loire-Atlantique : un exemple à suivre et à généraliser

Communiqué de SUD éducation

En Loire-Atlantique, les enseignant-e-s sont en grève reconductible contre les réformes Blanquer depuis le 11 mars. Cette grève fait suite à une décision d’AG de grévistes enseignants réunie lors de la grève interprofessionnelle du 5 février. Un appel avait alors était lancé à se mettre en grève le 4 mars lors du CTSD et à reconduire la grève. Le projet de loi Blanquer ayant été adopté entre-temps, le 4 mars a été une journée très suivie dans le 1er degré : 80 écoles perturbées (50 fermées), un millier de (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

Journée du 15 mars : une réussite qui en appelle d’autres !

Communiqué de SUD éducation

Plus de 50 000 lycéen-ne-s, étudiant-e-s, et personnels de l’Éducation nationale étaient dans la rue aujourd’hui, pour imposer la justice climatique et la transition écologique. Pour SUD éducation, il est manifeste que la jeunesse a parfaitement saisi que ce sont les politiques menées par les gouvernements successifs au service des capitalistes, en France comme ailleurs, qui produisent la catastrophe écologique dont les classes populaires sont les premières victimes. Dans l’Éducation nationale, le (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019
mis à jour lundi 18 mars 2019

Évaluations nationales, lycée général et technologique : Blanquer intimide les personnels

Communiqué de SUD éducation

Dans un courrier daté du 8 mars adressé aux DASEN et recteur-ices, le ministre Blanquer, par l’intermédiaire de son directeur général des ressources humaines, menace les enseignant-e-s : • qui refusent de faire passer les évaluations nationales ou refusent de remonter les résultats ; • qui combattent la réforme du lycée général et technologique, par exemple en mettant la note de 20/20 à tou-te‑s les élèves. Il ose écrire qu’il s’agirait d’une faute professionnelle. SUD éducation rappelle qu’il (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

Courrier intersyndical à Blanquer concernant les évaluations

courrier intersyndical au ministère

Monsieur le Ministre, C’est avec stupéfaction que nous apprenons que vous avez donné des consignes pour mettre en œuvre des mesures disciplinaires à l’encontre de nos collègues qui n’ont pas appliqué tout ou partie du protocole d’évaluations nationales. Depuis des mois, nous avons cherché à dialoguer et vous avons alerté à plusieurs reprises sur ces évaluations avec force d’arguments tant sur le contenu, sur la forme, mais aussi sur les défauts techniques massifs rencontrés pour la saisie, que (...)  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

Défense du service public - réforme de l’orientation

tract intersyndical

Le tract psy-EN pour le 21 mars Défense du service public - réforme de l’orientation :  >> Lire la suite...
vendredi 15 mars 2019

APPEL À POURSUIVRE LA LUTTE CONTRE LA HAUSSE DES FRAIS D’INSCRIPTION

Compte-rendu intersyndicale

Le décret et l’arrêté fixant le montant des droits d’inscription des étudiants nationaux et extra-communautaires ont été présentés au CNESER lundi 11 mars 2019. Il reprend les annonces du Premier ministre du 19 novembre 2018 en les déclinant dans l’ensemble des formations de l’enseignement supérieur public. Cet arrêté a recueilli un vote « quasi-unanime » (63 CONTRE, 3 POUR et 2 ABS). 20 universités ont décidé qu’elles n’appliqueraient pas la hausse des frais pour les étudiants étrangers non-européens et (...)  >> Lire la suite...