9 mai : une mobilisation de la fonction publique réussie à intensifier

Communiqué de la Fédération SUD éducation
vendredi 10 mai 2019

PDF - 71.6 ko
Communiqué suite à la grève FP du 9 mai

Ce jeudi 9 mai avait lieu une journée de grève interprofessionnelle appelée par les neuf syndicats de la fonction publique. Elle a été très suivie, en particulier dans l’éducation.

Les raisons de mobiliser sont en effet très nombreuses. Les statuts sont attaqués. La précarité explose. Dans l’éducation les réformes Blanquer visent à renforcer le poids de la hiérarchie, à territorialiser, privatiser, contractualiser et casser les conditions de travail et de vie des personnels. Elles sont libérales et réactionnaires.

Les politiques au service des capitalistes doivent être combattues. Il faut au contraire intensifier la mobilisation pour la justice sociale, pour une autre école et société juste et égalitaire.

Dans différents départements, des Assemblées générales de grévistes envisagent des suites à donner aux mobilisations. Des reconductions ont d’ores et déjà décidées. SUD éducation soutient ces initiatives : c’est aux personnels qu’il appartient de décider eux et elles-mêmes de la conduite de la grève.

Une journée de grève isolée ne suffira pas à faire plier le gouvernement.

Contre les réformes Blanquer, contre la loi transformation de la fonction publique, SUD éducation appelle ainsi à :

→ se mettre en grève reconductible à partir des dates d’ores et déjà décidées par les AG de personnels (dès maintenant, le mardi 14 mai, jeudi 16 mai, etc.),

→ participer aux actions et manifestations décidées en AG,

→ mettre en débat la grève et sa reconduction sur nos lieux de travail, dans toutes les écoles et les établissements,

→ manifester massivement à Paris le 18 mai.

Navigation

Agenda

<<

2019

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456