Dossier de la Fédération SUD Education

Depuis des semaines la mobilisation prend de l’ampleur dans l’éducation : grèves reconductibles, actions (blocages, écoles mortes etc.), manifestations… Les personnels de l’éducation n’en peuvent plus du mépris dans lequel ils et elles sont tenu-e-s depuis des années.

Le projet de loi Blanquer continue à les attaquer avec la création des nouveaux “Établissements publics des savoirs fondamentaux” (qui entraîne de fait la suppression du statut de chargé-e de direction d’école et l’introduction d’un-e nouveau-elle supérieur-e hiérarchique aux enseignant-e-s des écoles, les principaux-ales ainsi que des fusions d’écoles et fermetures de classes), les cadeaux au privé avec notamment les attaques contre la maternelle etc. SUD éducation revendique le retrait du projet de loi Blanquer. Tout le dossier de la fédération SUD éducation

Tract de la fédération SUD éducation

Dans le cadre de la loi pour une école de la confiance et de la concertation pour une école inclusive, le ministère a annoncé une série de mesures concernant « l’école inclusive ». SUD éducation dénonce cette duperie du ministre qui consiste à scolariser les élèves à besoins spécifiques dans des classes ordinaires sans former les enseignant-e-s, sans fournir les moyens humains nécessaires au suivi de leur scolarité dans les classes et sans produire d’avancées concernant le statut et les conditions de travail des Accompagnant-e-s des Élèves en Situation de Handicap (AESH).

Tract de la fédération SUD éducation

La lutte contre le dérèglement climatique ne peut plus attendre ! La communauté scientifique s’accorde pour dire qu’en 2030, le réchauffement climatique ne doit pas dépasser 1,5 degré, sans quoi la crise sera irréversible.

En tant que syndicat de transformation sociale et écologiste, SUD éducation revendique une transition écologique fondée sur un juste partage des richesses et des ressources afin de garantir une vie digne pour tou-te-s.
À ce titre, SUD éducation a déposé un préavis de grève couvrant tous les personnels de la maternelle à l’université, et sera présente dans la rue aux côtés des élèves, des lycéen-ne-s et des étudiant-e-s, avec les personnels mobilisés.

Articles les plus récents

vendredi 24 mai 2019

Marches de fiertés : soyons fièr-e-s

Tract de la fédération SUD éducation et de l’union syndicale Solidaires

Les LGBTIphobies sont bien présentes dans les établissements scolaires. Si les élèves en sont les premières victimes d’après les rapports annuels de SOS Homophobie, cette question concerne aussi les personnels : soit parce qu’ils et elles peuvent être les auteur-e-s de ces actes LGBTIphobes, soit parce qu’ils et elles en sont les victimes. SUD éducation est au côté des personnels LGBTI de l’Éducation nationale, pour lutter contre toutes les formes de discrimination LGBTIphobe et hétérosexiste, et appelle (...)  >> Lire la suite...
vendredi 24 mai 2019

Communiqué intersyndical des PsyEN/CIO/Onisep...

communiqué intersyndical

Quand monsieur le Ministre va-t-il se décider à tenir compte de l’avis des organisations syndicales ? Les organisations syndicales signataires ont pris acte du calendrier sur l’évolution de la politique d’orientation communiqué aux recteurs par le ministère et traitant : du cadre national de référence relatif à la mise en œuvre des compétences de l’état et des régions en matière d’information sur les formations et les métiers des préconisations issues du rapport Charvet/Mons, qui doit être rendu public (...)  >> Lire la suite...
vendredi 24 mai 2019

La répression gouvernementale, les intimidations et les menaces de sanction contre les personnels doivent s’arrêter

Communiqué FERC-CGT, FNEC-FP-FO, SUD éducation

La répression gouvernementale, les intimidations et les menaces de sanction contre les personnels doivent s’arrêter Les fédérations FNEC FP-FO, FERC-CGT et Sud Education déplorent le fait que, confronté à une contestation en profondeur par les personnels de l’Education nationale, de ses projets de réformes de la Fonction Publique et de l’Education Nationale, le gouvernement et notamment le ministre de l’Education Nationale se soient engagés dans une spirale de répression, de menaces de sanctions et (...)  >> Lire la suite...
vendredi 24 mai 2019

Répression du mouvement social dans l’éducation : SUD éducation propose une cartographie

Depuis plusieurs mois, le gouvernement a franchi successivement plusieurs crans dans la répression du mouvement social. Alors que depuis plusieurs semaines, les mobilisations contre les réformes Blanquer et la réforme de la Fonction publique s’amplifient, la répression se généralise de manière inquiétante. Voir la carte en plein écran. Dans l’éducation, la répression s’intensifie Le ministère instrumentalise le débat sur l’article 1 de son projet de loi pour essayer de persuader les personnels qu’ils (...)  >> Lire la suite...
vendredi 24 mai 2019

En lutte et déterminé-e-s !

Tract de la fédération SUD éducation

Le monde éducatif connaît actuellement une mobilisation d’une ampleur particulièrement importante. Depuis le 19 mars, les personnels, en particulier du premier degré, sont très fortement mobilisés contre le projet de loi Blanquer. Des Assemblées générales réunissant jusqu’à plusieurs centaines de personnels ont voté des mouvements de grève reconductible. Les parents d’élèves sont mobilisés avec des actions et initiatives organisées dans différentes régions. Dans le second degré, les réformes des lycées, du (...)  >> Lire la suite...
vendredi 24 mai 2019

Encore une journée de mobilisation réussie pour les AESH !

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le 23 mai, SUD éducation appelait à la grève pour la titularisation de tou-te-s les AESH, pour de meilleures conditions de travail et contre les PIALs, c’est-à-dire les nouvelles unités de gestion des personnels mises en place par le projet de loi Blanquer dite pour « l’école de la confiance ».  >> Lire la suite...
jeudi 23 mai 2019
mis à jour vendredi 24 mai 2019

La fédération SUD éducation dénonce la répression contre les personnels grévistes de Toulouse

Communiqué de la fédération SUD éducation

Ce jeudi 23 mai, un rassemblement devant la préfecture était organisé par les personnels de Toulouse en lutte contre la loi Blanquer, en grève reconductible depuis le mardi 14 mai. Comme à plusieurs reprises depuis plusieurs semaines, une répression très violente s’est abattue aujourd’hui sur les grévistes de Toulouse : une dizaine de personnes ont été interpellées, dont 2 camarades de SUD éducation. Les personnels ont été victimes d’une agression policière caractérisée : gazage, tirs de grenades (...)  >> Lire la suite...
mardi 21 mai 2019
mis à jour jeudi 23 mai 2019

École de la « confiance », école de la répression

COMMUNIQUE de SUD ÉDUCATION 43

Nous tenons à dénoncer les différentes interventions policières, les menaces et les pressions exercées à l’encontre des lycéen-ne-s du réseau lycéen-ne-s 43 dans l’enceinte du lycée Charles et Adrien Dupuy au Puy en Velay : Le 7 février, un débat sur Parcoursup, la réforme du lycée.... organisé dans le lycée par le collectif des établissements en lutte (Sud, CGT, FSU, Réseau 43 Lycéen-ne-s, non syndiqué-e-s, parents) a été empêché par le chef d’établissement avec une première intervention de la police armée. (...)  >> Lire la suite...
lundi 20 mai 2019

Loi Blanquer au Sénat : SUD éducation dénonce une attaque frontale du statut des personnels enseignants.

Communiqué de la fédération SUD éducation

Alors que les sénateurs et sénatrices se sont vautrés dans la surenchère réactionnaire et xénophobe, la fin de l’examen du projet de loi Blanquer au Sénat leur a permis d’introduire de nouvelles dispositions qui attaquent frontalement les statuts des personnels.  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

Des « oui » sur Parcoursup qui deviennent des « en attente » : des questions demeurent, la lutte continue !

Communiqué de la fédération SUD éducation

Des « oui » sur Parcoursup qui deviennent des « en attente » : des questions demeurent, la lutte continue ! Cette année, le ministère de l’Enseignement supérieur n’a pas communiqué de « tableau de bord » des indicateurs de Parcoursup, permettant de savoir combien de candidat-e-s avaient reçu au moins une réponse positive à l’ouverture de la plateforme. Et pour cause ! Il jugeait qu’encore trop de « oui » avaient été envoyés... Le vendredi 17 mai, les candidat-e-s à 409 formations ont découvert que des « oui (...)  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

Déclaration de SUD éducation et de l’Union Syndicale Solidaires au CSE du 16 mai

Le CSE du 16 mai a abordé des projets de décrets visant à mettre à jour les textes avec la réforme du lycée (bacs bi-nationaux, contrôle continu de formation en EPS), concernant le label "campus des métiers et des qualifications" et des modifications des missions des CFA. Vous trouverez ci-dessous la déclaration de SUD éducation et de l’Union syndicale Solidaires au CSE du 16 mai : Le monde éducatif connaît actuellement une mobilisation d’une ampleur particulièrement importante. Depuis le 19 mars, les (...)  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

Parcoursup : le cas dramatique des écoles d’infirmier-e-s (IFSI)

Communiqué de la fédération SUD éducation

En 2018, le gouvernement a discrètement profité de la réforme Parcoursup pour supprimer les concours d’entrée en IFSI, c’est-à-dire dans les écoles d’infirmier-e-s, pour les remplacer par une procédure sélective d’admission par le biais de la plateforme... en 2019 seulement. Cela sans proposer d’alternative aux élèves de terminale de 2018 qui se préparaient à cette voie... Un choix cynique et inconséquent dont les conséquences dramatiques apparaissent aujourd’hui. Avant Parcoursup, on entrait en IFSI sur (...)  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

SUD éducation dénonce une surenchère nationaliste, raciste et réactionnaire au Sénat

Communiqué de la fédération SUD éducation

Le débat sur la loi Blanquer à l’Assemblée nationale avait déjà donné lieu, avec l’approbation du ministre de l’Assemblée nationale, à une surenchère réactionnaire et nauséabonde (drapeaux dans les salles de classe, apprentissage de l’hymne national dans les salles de classes…). Le sénat poursuit dans cette voie. À ces mesures nationalistes et rétrogrades, le Sénat ajoute maintenant un amendement qui vise directement les classes populaires, ainsi qu’un amendement raciste. Un amendement réactionnaire qui vise (...)  >> Lire la suite...
vendredi 17 mai 2019

Parcoursup 2019 : SUD éducation dénonce une aggravation de la situation

Communiqué de la fédération SUD éducation

Pour l’année 2 de Parcoursup, la situation s’aggrave, puisqu’elle s’inscrit dans la durée. Cette année, les très nombreux dysfonctionnements constatés ne peuvent plus être imputés au « rodage » du système. Ils lui sont en fait inhérents. L’injustice de Parcoursup est un fait à ce point admis qu’elle a intégré le scénario de la série « Plus belle la vie ». Plus belle... ou plus triste. Le nombre de candidat.e.s, de 800 000 en 2018, est passé à 900 000, sans plan d’envergure de création de places dans (...)  >> Lire la suite...

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sur le Web