AIS

 janvier 2002
mis à jour samedi 29 janvier 2005

Dernière minute

C’est officiel : les horaires des profs de SEGPA devraient être alignés sur ceux de leurs collègues du collège. Mais, dans son courrier adressé aux syndicats, Forestier (directeur du cabinet de Lang) ne montre aucun engagement clair ni ne donne aucun échéancier précis. "Je pourrais être en mesure d’envisager une baisse des horaires des actuels professeurs d’enseignement général de Segpa, cela dès la rentrée 2002". Dans sa note interne, le ministère évoque le passage aux 18 h étalé "sur cinq ans ?" -point d’interrogation. Un article paru dans Libération (le 23 janvier) est au diapason : "l’Education nationale envisage d’entendre les revendications des professeurs de Segpa...". En clair, faites-nous confiance, votez pour nous, et nous essaierons d’envisager d’être en mesure de vous entendre et de... De quoi ? Car, si le dossier avance, s’il semble acquis que les postes spécialisés soient transformés en postes 2nd degré (en y rattachant les instits spécialisés), qu’en sera-t-il des missions affectées à l’enseignement/éducation adapté(e) ?

Qu’en sera-t-il des EREA et des postes d’instituteurs- éducateurs en internat ? Qu’en sera-t-il des obligations de service de ces enseignants et de leurs conditions de travail ? La secondarisation de ce secteur impliquera-t-elle une spécialisation ouverte aux profs du second degré et une affirmation forte de la spécificité de l’enseignement/ éducation adapté(e) ?

Navigation