Appel de Nantes

 mai 2002
mis à jour vendredi 28 janvier 2005

Les organisations syndicales SNUDI-FO, SUD Education, UNSEN-CGT, SNE-CSEN, se sont réunies au niveau national vendredi 5 avril 2002.

Elles ont pris connaissance de l’adresse de l’intersyndicale de Loire-Atlantique mandatée par l’assemblée générale pour proposer l’organisation d’une manifestation à Paris le 25 mai prochain et qui "considère qu’il est de la plus haute importance qu’une intersyndicale nationale se réunisse pour relayer cette initiative dans les autres départements et assurer le succès de cette manifestation pour un service public d’enseignement de qualité".

Elles apprécient positivement l’importante mobilisation des enseignants de Loire-Atlatique, qui, avec l’intersyndicale (SNUDI-FO, SUD Education, SDEN-CGT, Snuipp-FSU, SGEN-CFDT), exige depuis le 19 janvier, par la grève reconductible, les assemblées générales et les manifestations, la création de 500 postes pour permettre un bon fonctionnement de l’école publique.

Elles ont constaté que la création de 800 postes au niveau national est notoirement insuffisante, tant au regard des besoins que pour empêcher une dégradation des conditions d’accueil des élèves, et des conditions de travail des enseignants.

Elles ont enregistré que, dans de nombreux départements, l’action commune a déjà été réalisée.

Les organisations nationales SNUDI-FO, SUD Education, UNSEN-CGT, SNE-CSEN, invitent tous leurs militants, tous leurs adhérents, et plus généralement tous les enseignants du premier degré :

- à se réunir en AG départementales, à organiser des intersyndicales les plus larges possibles, pour chiffrer par département leurs besoins en postes, pour déterminer leurs revendications et prendre toutes les initiatives locales pour les faire aboutir

- à tout mettre en oeuvre pour assurer le succès de la manifestation à Paris le 25 mai proposée par l’AG intersyndicale de Loire-Atlantique afin d’obtenir l’ouverture de négociations pour la satisfaction des revendications définies par les personnels.

Considérant que l’unité la plus large peut se réaliser sur cet objectif, les organisations signataires décident de reprendre contact avec les organisations absentes ce jour pour les inviter à s’associer à cet appel.

Plusieurs intersyndicales : Snuipp-FSU, SNUDI-FO, SUD Education, SE-UNSA de Paris ; Snuipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA et SGEN-CFDT du Maine et Loire ; CGT, SNUDI-FO, SE-UNSA, SUD Education des Côtes-d’Armor et de l’Essonne soutiennent l’initiative de la Loire-Atlantique.

Navigation

Agenda

<<

2019

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123