Un nouveau rapport Mathiot : après le lycée général et technologique, le ministre torpille l’éducation prioritaire

Communiqué de la fédération SUD éducation
mardi 2 octobre 2018
mis à jour mercredi 3 octobre 2018

Par un communiqué à la presse, le ministre Blanquer annonce qu’il confie une nouvelle mission à Pierre Mathiot “portant sur la territorialisation des politiques éducatives, sur les politiques dédiées à l’éducation prioritaire, ainsi qu’au monde rural.”

Cette annonce n’est pas anodine. Fin janvier 2018, Pierre Mathiot a déjà été chargé d’écrire le rapport “Baccalauréat 2021 : Un nouveau baccalauréat pour construire le lycée des possibles » dont la quasi-intégralité des préconisations ont été reprises dans la réforme du lycée général et technologique.

La fédération SUD éducation est sans illusion sur ce rapport. Sa parution, prévue au premier trimestre 2019, coïncidera avec le classement annoncé des établissements. On peut, d’ores et déjà, en s’appuyant sur l’expérience du précédent de la réforme du lycée général et technologique, déterminer la recette de M. Mathiot : d’une part mise en concurrence des équipes, des établissements et des élèves rendus responsables de leur scolarité ; privatisation rampante, dégradation des conditions de travail et d’étude d’autre part.

Le rapport suivra sans aucun doute l’orientation réactionnaire et libérale du ministre. Ce que nous prépare le ministère n’est rien d’autre que l’accentuation du déterminisme social et des inégalités territoriales.

PDF - 69.1 ko
Après le lycée général et technologique, le ministre torpille l’éducation prioritaire

Navigation

Articles de la rubrique